Journal de 20 heures (La Cinq)

Le Journal de 20 heures (symbolisé Le Journal par satellite 20.00), est un journal télévisé français diffusé chaque soir en direct du [1] au [2] sur La Cinq.

Journal de 20 heures
Autre titre francophone Le Journal par satellite 20.00,
Le Journal par satellite - les années 90
Genre Journal télévisé
Périodicité Quotidienne
Réalisation Freddy Hausser
Présentation Béatrice Schönberg et Gilles Schneider (semaine)
Jean-Claude Bourret (week-end)
Ancienne présentation Marie-France Cubadda,
Guillaume Durand
Pays France
Langue Français
Production
Lieu de tournage Depuis le siège de La Cinq au 241, boulevard Pereire dans le 17e arrondissement de Paris
Durée 30 minutes à 45 minutes
Diffusion
Diffusion La Cinq
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion

Histoire

Le , la CNCL attribue pour dix ans la concession de service public sur le cinquième réseau hertzien national à la société d'exploitation de La Cinq[3]. Robert Hersant entre alors au capital de La Cinq en tant qu'opérateur principal de la chaîne et nomme Philippe Ramond directeur général. Les deux hommes misent sur l’information et engagent au printemps 1987 Patrice Duhamel comme directeur de l’information, le chargeant de constituer une rédaction placée sous l'autorité de Jacques Hébert. Cette toute nouvelle rédaction s’installe au 241, boulevard Pereire à Paris, dans un ancien garage Renault devenu le siège de la chaîne. Autour de figures déjà connues des téléspectateurs, comme Jean-Claude Bourret ou Marie-France Cubadda venus de TF1, une équipe de jeunes journalistes va s’efforcer de créer chaque jour, à partir du , cinq éditions du journal télévisé au ton résolument direct et novateur.

Habillage d'antenne

Identité visuelle (logo)

Lieu de tournage

Depuis le siège de La Cinq au 241, boulevard Pereire dans le 17e arrondissement de Paris

Présentateurs et présentatrices

Controverses

Dans une des éditions de ce journal, en , Guillaume Durand prétend qu'il a « des assurances selon lesquelles Pauline Lafont est vivante », après avoir reçu des informations d'un interlocuteur anonyme : « Pauline désirait prendre du recul. Elle sortira de sa cachette dans quelques semaines »[4], déclaration dont il s'excusera à plusieurs reprises auprès de sa mère Bernadette Lafont[5],[6].

Polémiques

Notes et références

  1. « La 5 14/09/1987 20:00:00 00:30:00 Le journal 20h: émission du 14 septembre 1987 », sur ina.fr
  2. « La 5 12/04/1992 20:00:00 00:24:43 Le journal 20h : émission du 12 avril 1992 », sur ina.fr
  3. Attribution de La Cinq à Robert Hersant, JT de la nuit de TF1 du 23 février 1987
  4. Retour sur l'affaire Pauline Lafont sur lexpress.fr
  5. Durand purge le passé sur liberation.fr
  6. La déontologie du journalisme va-t-elle à la dérive ? sur persee.fr

Articles connexes

  • Portail de la télévision française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.