Julian Coolidge

Julian Lowell Coolidge (1873-1954) est un mathématicien américain qui fut professeur et directeur du département de mathématiques à l'université Harvard[1].

Julian Coolidge
Naissance
Brookline (Massachusetts)
Décès [1] (à 80 ans)
Cambridge (Massachusetts)
Nationalité  Américain
Domaines mathématiques
Institutions Harvard
Formation Harvard et Oxford[1]
Directeur de thèse Eduard Study
Étudiants en thèse Roger Arthur Johnson
A influencé Franklin Roosevelt

Biographie

Après des études à Harvard et Oxford, Coolidge enseigna de 1897 à 1899 à la Groton School, où l'un de ses étudiants fut Franklin Roosevelt[1]. En 1899, il accepta un poste d'instructeur à Harvard, où il devint professeur assistant en 1902. Il prit alors deux années sabbatiques pour compléter ses études à Turin[1] avant de recevoir un doctorat de l'université de Bonn[1],[2]. Il retourna ensuite enseigner à Harvard où il accomplit le reste de sa carrière, à l'exception d'un an comme professeur étranger à la Sorbonne à Paris[1].

Pendant la Première Guerre mondiale, Coolidge servit dans le corps expéditionnaire de l'US Army en France, atteignant le grade de major. À la fin de la guerre, le gouvernement français lui décerna la croix de chevalier de la Légion d'honneur[1].

Coolidge retourna enseigner à Harvard, où il obtint une chaire de professeur. En 1927, il fut nommé directeur du département de mathématiques à Harvard[1], poste qu'il occupa jusqu'à sa retraite en 1940. Fellow de l'American Academy of Arts and Sciences[3], Coolidge fut aussi président de la Mathematical Association of America en 1925 et vice-président de l'American Mathematical Society en 1918[1],[4]. Il est l'auteur de plusieurs livres sur les mathématiques et l'histoire des mathématiques.

Sélection de publications

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Julian Coolidge » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Julian Coolidge », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  2. (en) « Julian Coolidge », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. (en) « The Early History of the American Academy of Arts and Sciences », Bull. Am. Acad. Arts Sci., vol. 24, no 4, , p. 3-23 (DOI 10.2307/3823172).
  4. (en) « MAA presidents: Julian Lowell Coolidge ».
  5. (en) Henry Seely White (en), « Circle and Sphere Geometry », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 25, no 10, , p. 464-467 (DOI 10.1090/s0002-9904-1919-03230-3, lire en ligne).
  6. (en) Virgil Snyder (en), « Review: J. L. Coolidge, A History of Geometrical Methods », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 47, no 1, , p. 20-22 (DOI 10.1090/s0002-9904-1941-07368-4, lire en ligne).
  7. (en) Leonard Blumenthal (en), « Review: J. L. Coolidge, A history of the conic sections and quadric surfaces », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 53, no 1, Part 1, , p. 36 (DOI 10.1090/s0002-9904-1947-08730-9, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail des mathématiques
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.