Kōno Bairei

Kōno Bairei (幸野 楳嶺), ( - ) est un peintre japonais, illustrateur de livres et professeur d'art[1], né Yasuda Bairei à Kyoto[2]. Membre de l'école de l'ukiyo-e, c'est un maître de la peinture kacho-e (représentation d'oiseaux et de fleurs) de l'ère Meiji[2].

Kōno Bairei est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Kōno, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Kōno Bairei
Portrait de Kōno Bairei
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Sanbongi (d)
Sépulture
Myōrenji (d)
Période d'activité
Nom dans la langue maternelle
幸野楳嶺
Nationalité
Activités
Maîtres
Nakajima Raishō (d), Kōseki Nakanishi (d), Q11589565, Bunrin (d), Maeda Handen (d)
Lieu de travail
Mouvement

En 1852, il étudie avec Nakajima Raisho (1796–1871), peintre de l'école Maruyama-Shijō. Après la mort de Raisho, Bairei étudie avec Shiokawa Bunrin (1808–77), maître de cette même école [1].

Son œuvre comprend des estampes de fleurs, d'oiseaux et de paysages, avec une touche de réalisme occidental[3]. Son « Album de cent oiseaux »[4] est publié en 1881.

Il ouvre une école d'art en 1880 qui compte Takeuchi Seihō, Tsuji Kakō, Kawai Gyokudō et Uemura Shōen parmi ses élèves. Nombre d'entre eux entreront en contact avec certains artistes de l'école de Lingnan, originaires de Chine du Sud.

Liens externes

Notes et références

  • Portail du Japon
  • Portail de la peinture
  • Portail du XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.