Kazuyoshi Miura

Kazuyoshi Miura (三浦知良 Miura Kazuyoshi), né le à Shizuoka, est un footballeur japonais, ancien international de football et de futsal, évoluant au poste d'attaquant.

Pour les articles homonymes, voir Miura (homonymie).

Kazuyoshi Miura
Situation actuelle
Équipe Yokohama FC
Numéro 11
Biographie
Nationalité Japonais
Naissance
Lieu Préfecture de Shizuoka
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1986-
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1973-1979 Jonai FC
1979-1982 Jōnai Junior
1982 Shizuoka Gakuen
1982-1986 CA Juventus
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1986 Santos FC002 00(0)
1986 SE Palmeiras025 00(2)
1986 SE Matsubara005 00(1)
1987 CR Brasil004 00(0)
1987-1988 XV de Jaú (pt)025 00(2)
1989 Coritiba FC021 00(2)
1990 Santos FC011 00(3)
1990-1998 Tokyo Verdy253 (133)
1994-1995 Genoa CFC021 00(1)
1999 Croatia Zagreb012 00(0)
1999-2000 Kyoto Sanga048 0(23)
2001-2005 Vissel Kobe128 0(29)
2005- Yokohama FC301 0(30)
2005 Sydney FC002 00(0)
1986- Total 866 (229)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1990-2000 Japon089 0(55)
2012 Japon futsal 006 00(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 octobre 2019

Au Japon, on le surnomme « King Kazu ». Dès sa jeunesse, Kazuyoshi Miura avait inspiré le personnage et héros Tsubasa Ohzora dans le très réputé manga Olive et Tom (Captain Tsubasa)[1].

Kazuyoshi Miura est un des rares joueurs ayant joué sur quatre continents différents, à l'instar de Rivaldo ou de son compatriote Keisuke Honda. Il détient le record du footballeur professionnel le plus âgé, ainsi que du buteur professionnel le plus âgé (50 ans et 14 jours). Son dernier match en tant que titulaire date du à l'âge de 52 ans 1 mois et 12 jours

Biographie

Né au Japon, Miura quitte le pays du soleil levant à 15 ans en compagnie de son père à destination du Brésil. Incorporé à l'effectif de la Juventude Sao Paulo, il fait ses débuts professionnels à Santos en 1986. Il s'impose petit à petit au Brésil[réf. nécessaire], jusqu'à pousser les portes de la sélection nipponne au début des années 1990. Dans le même temps, il revient au pays dans le club du Tokyo Verdy, auréolé d'un statut de star, car premier joueur japonais à avoir réussi à l'étranger.

De retour au pays, « King Kazu » enchaîne les performances et remporte avec son équipe le championnat du Japon à deux reprises. Il est prêté l'espace d'un an en Europe, à la Genoa, lors de la saison 1994-95, disputant une vingtaine de matches pour un seul but, lors du derby contre la Sampdoria. Il est le premier joueur asiatique à évoluer dans le championnat italien de Serie A. De retour au pays, il marque encore de nombreux buts pour Tokyo, qu'il quitte en 1999.

Son deuxième passage en Europe est mitigé, ne jouant qu'une dizaine de matches avec le Croatia Zagreb, et il retourne rapidement au Japon. Son passage au Kyoto Sanga est un succès, avec 24 buts en 51 matches. Il est alors transféré au Vissel Kobe, où il demeure 4 saisons.

Âgé de 38 ans, il rebondit ensuite au Yokohama FC, mais est rapidement prêté en Australie, à Sydney. Le prêt dure 3 mois, et le joueur est de retour à Yokohama début 2006, club pour lequel il évolue toujours. Le il devient le joueur le plus vieux ayant évolué en J.League 2 à l'âge de 47 ans, 5 mois et 22 jours en rentrant à la 88e minute de jeu lors de la victoire 4 buts à 2 du Yokohama FC contre le Kamatamare Sanuki. Le à l'âge de 50 ans et 14 jours, il bat le record du plus vieux buteur du championnat japonais et offre la victoire à son équipe (1-0), une semaine après avoir battu le record de longévité détenu par Stanley Matthews (50 ans, en championnat d'Angleterre). « King Kazu » inscrit un peu plus son nom dans la légende du football[2],[3].

Il est le deuxième meilleur buteur de tous les temps de l'équipe nationale du Japon derrière Kunishige Kamamoto.

Actuellement, il est international japonais en futsal[4]. En 2012, il évolue dans le championnat japonais à l'Hokkaido, EspoladaEspolada Hokkaido, club de F. League.

Palmarès

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. « « Olive et Tom », le dessin animé culte sur le foot est de retour », sur lemonde.fr, (consulté le 25 juin 2018).
  2. « A 51 ans, Kazuyoshi Miura prolonge d'un an avec son club », sur France-Football, (consulté le 15 janvier 2019).
  3. (en) Associated Press, « Kazuyoshi Miura scores at 50 to beat Sir Stanley Matthews’ record », sur The Gardian, (consulté le 15 janvier 2019).
  4. Kazuyoshi Miura enfin sélectionné pour la coupe du monde…de futsal, www.nipponconnection.fr, 4 septembre 2012.

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Japon
  • Portail des records
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.