Keatite

La keatite, ou kéatite[alpha 1], est un polymorphe tétragonal du dioxyde de silicium, de formule chimique SiO2. Il s'agit d'un minéral du groupe des silicates découvert dans le milieu naturel en 2013 mais connu auparavant comme matériau synthétique[4]. Il a été observé sous la forme d'inclusions minérales dans les cristaux de diopside d'une pyroxénite à grenat[alpha 2] provenant du massif de Kökşetaw[5], au Kazakhstan.

Keatite
Catégorie IX : silicates[1]

Structure cristalline de la keatite
Général
Numéro CAS 17679-64-0
Classe de Strunz
Formule chimique O2Si SiO2
Identification
Masse formulaire[2] 60,0843 ± 0,0009 uma
O 53,26 %, Si 46,74 %,
Système cristallin Tétragonal

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La keatite a été synthétisée en 1954 et nommée d'après Paul P. Keat, qui la découvrit en étudiant le rôle de l'oxyde de sodium Na2O dans la cristallisation de la silice amorphe[6]. La connaissance de cette phase particulière de SiO2 s'est développée tout au long de la seconde moitié du XXe siècle, comme le montrent quelques études remontant à cette époque[7],[8].

Notes et références

Notes

  1. On trouve en français les deux graphies keatite et kéatite[3], mais la première est plus logique puisque le minéral doit son nom au chimiste américain Paul P. Keat.
  2. Le diopside est un clinopyroxène. Les pyroxénites à grenat sont des roches métamorphiques de très haute pression.

Références

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « SILICA, CRYSTALLINE - KEATITE - Synonyme de Kéatite », sur CNESST (consulté le 17 mars 2019).
  4. (en) « Keatite », sur https://www.mindat.org/, Mindat.org (consulté le 17 mars 2019).
  5. (en) Tina R. Hill, Hiromi Konishi et Huifang Xu, « Natural occurrence of keatite precipitates in UHP clinopyroxene from the Kokchetav Massif: A TEM investigation », American Mineralogist, vol. 98, no 1, , p. 187-196 (DOI 10.2138/am.2013.4170, Bibcode 2013AmMin..98..187H, lire en ligne)
  6. (en) Paul P. Keat, « A New Crystalline Silica », Science, vol. 120, no 3113, , p. 328-330 (PMID 17753556, DOI 10.1126/science.120.3113.328, JSTOR 1683009, Bibcode 1954Sci...120..328K, lire en ligne)
  7. (en) C.-T. Li, « Transformation mechanism between high-quartz and keatite phases of LiAlSi2O6 compositon », Crystallographica Section B: Structural Crystallography and Crystal Chemistry, vol. 27, no 6, , p. 1132-1140 (DOI 10.1107/S0567740871003649, lire en ligne)
  8. (en) Brigitte Martin, « Keatite. II-Hydrothermal synthesis from silica-glass », European Journal of Mineralogy, vol. 7, no 6, , p. 1389-1398 (DOI 10.1127/ejm/7/6/1389, Bibcode 1995EJMin...7.1389M, lire en ligne)
  • Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.