Kedarnath

Kedarnath (en devanagari: केदारनाथ) est un lieu-dit de l'Uttarakhand, dans le nord de l'Inde. Dans l'hindouisme, Kedarnath est grand lieu de pèlerinage (jyotirlinga) car un temple, à 14 km de la cité, y recèle un linga de Shiva en glace, qui se régénère tout seul[1]. Depuis le XIIe siècle des pèlerins y affluent. L'édifice n'est ouvert que d'avril à novembre environ. Un des plus grands érudits de l'hindouisme Adi Shankara y serait enterré. Kedarnath est un des quatre lieux de pèlerinage les plus importants en Inde.

Kedarnath

Temple de Kedarnath
Administration
Pays Inde
État ou territoire Uttarakhand
District Rudraprayag
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 479 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 30° 44′ nord, 79° 04′ est
Altitude 3 583 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Inde
Kedarnath
Géolocalisation sur la carte : Uttarakhand
Kedarnath
Géolocalisation sur la carte : Uttarakhand
Kedarnath

    Histoire

    Le lieu-dit de Kedarnath est fréquenté depuis 5000 ans par de nombreux ascètes et pèlerins, dont certains très célèbre tel que l'érudit keralais Adi Shankaracharya.

    Géographie

    La localité est situé dans la haute vallée de la Mandakini à plus de 3000 mètres d'altitude. Le climat est relativement frais et glacial, le printemps et l'été sont courts alors que l'hiver s'étale sur une période allant du mois de novembre jusqu'au mois d'avril. Du fait de son accessibilité limité, la vallée de Kedarnath est fréquentable seulement une partie de l'année, de la fête d'Akshaya Tritiya (fin avril/début mai) jusqu'à la fête de Bhau-Bheej (dernière festivité de Diwali, qui a lieu généralement entre fin octobre/début novembre).

    Pour pouvoir se rendre à Kedarnath, les dévots partent de Gaurikund, une localité distante d'à peu près 20 km, et marchent pendant 2 jours avant d'arriver au lieu de pèlerinage.

    Menace écologique

    La vallée de Kedarnath, qui était peu fréquentée il y a à peine 50 ans, subit de nos jours une surfréquentation qui menace l'équilibre de l'environnement local. Les glaciers reculent à cause de la chaleur produite par les pèlerins, la récente installation de nombreux magasins, hôtels et équipements publique fragilise l'écosystème himalayen.

    Les répercussions se font déjà sentir, les inondations de résultent du manque de conscience de l'État qui ferme les yeux sur les désastres écologiques dont il est responsable et qu'il continue de favoriser au nom du développement.

    Notes et références

    1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 232, (ISBN 0816073368)

    Voir aussi

    • Les lieux de pèlerinage en Inde du Nord : Chota Char Dham (en)
    • Portail du monde indien
    • Portail de l’Inde
    • Portail de l’hindouisme
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.