Khaled Mosharraf

Khaled Mosharraf, né le - mort le à Jamalpur et décédé le était un officier militaire bangladais qui a joué un rôle héroïque dans la guerre de libération du Bangladesh. C'était le commandant de secteur du secteur 2 des forces du Bangladesh et le commandant de la brigade de la force K (Bangladesh) pendant la guerre d'indépendance du Bangladesh. Il a été blessé en première ligne contre l'armée pakistanaise. Sous son commandement, la K-Force a joué un rôle crucial dans la reddition inconditionnelle de l'armée pakistanaise le [1],[2].

Khaled Mosharraf
Biographie
Naissance
Décès
(à 38 ans)
Nationalités
Formation
Dhaka College (en)
Activités
Homme politique, militaire
Autres informations
Grade militaire
Conflits
Distinction
Bir Uttom (en) ()

Mosharraf a dirigé le un coup d'État contre l'administration Mushtaq qui avait conspiré et pris le pouvoir en 1975 après l'assassinat du président Sheikh Mujibur Rahman, mais pendant le soulèvement militaire le , il a été lui-même renversé et assassiné[3],[4].

Références

  1. (bn) « মেজর খালেদ’স ওয়ার: তথ্যচিত্রে একাত্তরের মুহূর্ত আর মুখ », sur সচলায়তন (consulté le 16 novembre 2019)
  2. « Major Khaled's War: Trente et un moments et visages dans le documentaire. - Google Traduction », sur translate.google.com (consulté le 16 novembre 2019)
  3. (en) The New Nation, « Light at the end of dark night: 7th November 1975 », sur The New Nation (consulté le 16 novembre 2019)
  4. (en) Michael Newton, Famous Assassinations in World History: An Encyclopedia [2 volumes], ABC-CLIO, (ISBN 9781610692861, lire en ligne)
  • Portail du Bangladesh
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.