Kris Peeters

Kristiaan (Kris) Peeters, né à Reet le , est un homme politique belge membre du CD&V.

Pour les articles homonymes, voir Peters.

Kris Peeters

Kris Peeters en 2014
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
(8 mois et 26 jours)
Élection 26 mai 2019
Législature 9e
Groupe politique PPE
Vice-Premier ministre de Belgique

(4 ans, 8 mois et 16 jours)
Monarque Philippe
Premier ministre Charles Michel
Gouvernement Michel I et II
Successeur Koen Geens
Ministre fédéral de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs
chargé du Commerce extérieur, de la Lutte contre pauvreté, de l'Égalité des chances et des Personnes handicapées[1]

(4 ans, 8 mois et 16 jours)
Premier ministre Charles Michel
Gouvernement Michel I et II
Prédécesseur Monica De Coninck
(Emploi)
Johan Vande Lanotte
(Économie et Consommateurs)
Didier Reynders
(Commerce extérieur)
Successeur Wouter Beke
Ministre-président du gouvernement flamand

(6 ans, 11 mois et 26 jours)
Gouvernement Peeters I et II
Coalition CD&V-sp.a-Open Vld
(Peeters I)
CD&V-sp.a-NVA
(Peeters II)
Prédécesseur Yves Leterme
Successeur Geert Bourgeois
Ministre flamand des Travaux publics, de l'Énergie, de l'Environnement et de la Nature
Prédécesseur Gilbert Bossuyt (Travaux publics)
Jef Tavernier (Environnement)
Successeur Hilde Crevits
Conseiller communal à Puurs
En fonction depuis
Biographie
Nom de naissance Kristiaan Peeters
Date de naissance
Lieu de naissance Reet (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique CD&V
Diplômé de Université d'Anvers
Résidence Puurs

De 2014 à 2019, il est vice-Premier ministre et ministre fédéral de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur au sein du gouvernement Michel II.

Kris Peeters a été pendant plus de dix ans à la tête de l'ex-NCMV (Nationaal Christelijk Middenstandsverbond), organisation patronale représentant les PME. Il l'a remodelée en UNIZO (Unie van Zelfstandige Ondernemers), plus neutre politiquement.

Parcours politique

En 2004, Peeters a été nommé en tant que troisième ministre du CD&V au sein du gouvernement flamand. Non élu, il a pris en charge les Travaux Publics, l'Environnement, les Ports et l'Énergie. Ses fonctions au sein du ministère de l'Environnement lui ont valu beaucoup de critiques de la part des milieux écologistes. , il succède à Yves Leterme, qui avait présenté sa démission le , comme Ministre-président du gouvernement flamand. Il présidera un deuxième gouvernement flamand, jusqu'au .

Lors des élections régionales, fédérales et européennes du , il se présente au niveau régional flamand. Son parti arrive en deuxième position derrière la NVA. Avec plus de 140 000 voix de préférence dans sa circonscription d'Anvers[2], il négocie pour son parti une coalition avec la N-VA[3]. Rejoints par l'Open VLD, les trois partis forment le gouvernement Geert Bourgeois le , mais Kris Peeters n'en fait pas partie.

Participant alors aux négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement fédéral, il est nommé co-formateur par le Roi Philippe le , aux côtés de Charles Michel[4]. Il est alors pressenti pour devenir Premier ministre[5] mais le , son parti choisit le poste de commissaire européen pour Marianne Thyssen et laisse le poste de Premier ministre à la famille libérale. Le , le gouvernement Michel prête serment. Peeters devient Vice-Premier ministre et Ministre fédéral de l'Emploi, de l'Économie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur[6]. Il est à l'origine de la loi Peeters, qui dérégule le recours aux heures supplémentaires, aux contrats à temps partiel et aux horaires flexibles[7].

Élu député lors des élections européennes de 2019 en Belgique, il démissionne comme ministre, le .

Source

Notes et références

  1. Responsabilités de la Lutte contre pauvreté, de l'Égalité des chances et des Personnes handicapées, rajoutées le 9 décembre 2018
  2. Eric Steffens, Joyce Azar. De Wever et Homans champions des voix de préférence. In : Flandre Info.be, 25 mai 2014
  3. Gouvernement flamand : N-VA et CD&V ont commencé les négociations. In : RTBF.be, 10 juin 2014
  4. Kris Peeters et Charles Michel nommés formateurs du gouvernement fédéral. in : La Libre.be, 22 juillet 2014
  5. Voici notre futur (probable) Premier ministre: qui est-il ? In : RTL Info.be, 28 juillet 2014
  6. Kevin Van der Auwera. Kris Peeters (CD&V) - Vice-Premier ministre, chargé de l'Emploi et de l'Économie. In : Le Vif.be, 10 octobre 2014
  7. « La Wallonie « contaminée » par la gauche radicale », Le Monde diplomatique, (lire en ligne, consulté le 17 décembre 2017)

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la politique belge
  • Portail de la Région flamande
  • Portail de l’Union européenne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.