Kula (Voïvodine)

Kula (en serbe cyrillique : Кула ; en allemand : Wolfsburg) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans la province autonome de Voïvodine. Elles font partie du district de Bačka occidentale. Au recensement de 2011, la ville comptait 17 973 habitants et la municipalité dont elle est le centre 43 162[1].

Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Pour les articles homonymes, voir Kula.

Kula
Кула

Héraldique

L'église orthodoxe Saint-Marc de Kula
Administration
Pays Serbie
Province Voïvodine
Région Bačka
Telečka
District Bačka occidentale
Municipalité Kula
Code postal 25 230
25 231
25 235
Démographie
Population 17 973 hab. (2011)
Densité 147 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 32″ nord, 19° 31′ 35″ est
Altitude 84 m
Superficie 12 210 ha = 122,1 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Kula
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Kula

    Municipalité de Kula
    Administration
    Maire
    Mandat
    Dragan Trifunović (SNS)
    2012-2016
    Démographie
    Population 43 162 hab. (2011)
    Densité 90 hab./km2
    Géographie
    Superficie 48 100 ha = 481 km2
    Liens
    Site web Site officiel

      Géographie

      Histoire

      En serbe, le nom Kula signifie « la tour ». Aux XVIe et XVIIe siècles, une « tour » avec une garnison militaire ottomane existait à cet emplacement. Après le Traité de Karlowitz en 1699, Kula devint une possession des Habsbourg. En 1733, la localité comptait 251 foyers et ses habitants étaient Serbes. Des Hongrois commencèrent à s'y installer en 1740, puis des populations germaniques dans les années 1780-1785. Au début du XXe siècle, Kula comptait environ 9 000 habitants.

      Après la dislocation de l'Autriche-Hongrie en 1918, la ville fit partie du Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, qui, en 1929, prit le nom de Royaume de Yougoslavie.

      Localités de la municipalité de Kula

      La municipalité de Kula compte 7 localités :

      Kula et Crvenka sont officiellement classées parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

      Démographie

      Ville

      Évolution historique de la population dans la ville

      Évolution démographique
      1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
      10 70411 73313 60917 24518 84719 31119 301[2]17 973[1]

      Pyramide des âges (2002)

      Répartition de la population dans la ville (2002)

      Municipalité

      Pyramide des âges (2002)

      Répartition de la population par nationalités dans la municipalité (2002)

      La municipalité de Kula compte 4 localités à majorité de peuplement serbe : Lipar, Nova Crvenka, Sivac et Crvenka. Ruski Krstur est habité par une majorité de Ruthènes. Kula possède une majorité relative de Serbes et Kruščić une majorité relative de Monténégrins.

      Au recensement de 2002, 77 % des habitants de la municipalité de Kula déclaraient avoir le serbe comme langue maternelle.

      Politique

      Élections locales de 2004

      À la suite des élections locales serbes de 2004, les sièges à l'Assemblée municipale étaient répartis de la manière suivante[6] :

      Parti Sièges
      Parti radical serbe11
      Parti démocratique9
      Liste « Kula moj grad » (Kula ma ville)3
      G17 Plus2
      Parti démocratique de Serbie2
      Parti vert de Voïvodine2
      Liste « Pour Ruski Krstur »2
      Liste « Svi za Sivac » (Tous pour Sivac)2
      Coalistion Parti socialiste de Serbie2
      Liste « Najbolje za Crvenku » (Le meilleur pour Crvenka)2

      Élections locales de 2008

      À la suite des élections locales serbes de 2008, les sièges 37 sièges de l'assemblée municipale de Kula se répartissaient de la manière suivante[7],[8] :

      Parti Sièges
      Parti démocratique16
      Parti radical serbe15
      Parti démocratique de Serbie3
      Parti vert2
      Alliance des Magyars de Voïvodine1

      Svetozar Bukvić, membre du Parti démocratique du président Boris Tadić, qui conduisait la liste Pour une Serbie européenne, a été élu président (maire) de la municipalité. Velibor Milojičić, qui figurait sur la même liste, a été élu président de l'assemblée municipale[8].

      Religions

      L'église catholique Saint-Georges

      Culture

      Sport

      La ville de Kula possède un club de football, le FK Hajduk-Rodić MB Kula. Ce club a participé à l'édition 2009-2010 du Championnat de Serbie de football.

      Économie

      Tourisme

      Personnalités

      Notes et références

      1. (sr + en) « Livre 20 : Vue d'ensemble comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2002 et 2011, données par localités) » [PDF], Pages du recensement de 2011 en Serbie - Institut de statistique de la République de Serbie, (consulté le 23 septembre 2015)
      2. (sr) Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités (Livre 9), Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-14-9)
      3. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-01-7)
      4. (sr) « Population par nationalités au recensement de 2002 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 23 septembre 2015)
      5. (en)[PDF] « Population par nationalités ou groupes ethniques, par sexe et par âge dans les municipalités de la République de Serbie », Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, (consulté le 11 février 2010)
      6. (sr) Résultats des élections municipales de 2004 - Kula - Indisponible au 8 décembre 2010
      7. (sr) « Novi mandat Svetozaru Bukviću », sur http://www.kula.rs, Site officiel de la municipalité de Kula, (consulté le 8 décembre 2010)
      8. (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Kula (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 8 décembre 2010)

      Voir aussi

      Articles connexes

      Liens externes

      • Portail de la Serbie et du peuple serbe
      Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.