Kutno

Kutno est une ville de Pologne située au centre du pays, dans la voïvodie de Łódź.

Pour les articles homonymes, voir Kutno (homonymie).

Kutno

Héraldique

Hotel de ville
Administration
Pays Pologne
Région Łódź
District Powiat de Kutno
Maire Zbigniew Paweł Burzyński
Code postal 99-300 à 99-302[1]
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 24
Immatriculation EKU
Démographie
Population 47 557 hab. (2006)
Densité 1 416 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 14′ nord, 19° 22′ est
Superficie 3 359 ha = 33,59 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Kutno
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Kutno
Liens
Site web http://um.kutno.pl

    Kutno (prononciation [ˈkutnɔ]) est une ville située dans le powiat de Kutno, dans la voïvodie de Łódź, située dans le centre de la Pologne.

    Elle est le siège administratif (chef-lieu) du powiat de Kutno et de la gmina de Kutno.

    Kutno se situe à environ 73 kilomètres (km) au nord de Łódź (capitale de la voïvodie) et à 135 kilomètres à l'ouest de Varsovie (capitale de la Pologne).

    Sa population s'élevait à 47 557 habitants en 2006 repartie sur une superficie de 33,59 km².

    Histoire

    Administration

    De 1975 à 1998, la gmina est attachée administrativement à la voïvodie de Płock.
    Depuis 1999, elle fait partie de la voïvodie de Łódź.

    Démographie

    Données du [2] :

    DescriptionTotalFemmesHommes
    UnitéNombre%Nombre%Nombre%
    Population45 97510024 43053,121 54546,9
    Densité
    (hab./km²)
    1 369727641

    Personnalités liées à la ville

    • Józef Burhardt – général de brigade de l'armée polonaise (1863)
    • Stefania Przedecka – révolutionnaire (1879)
    • Szalom Asz – écrivain (1880)
    • Władimir Wietczinkin – scientifique soviétique (1888)
    • Adam Stebelski – historien, archiviste (1894)
    • Józef Trepto – lieutenant-colonel de cavalerie de l'armée polonaise, victime du massacre de Katyn (1894)
    • Tadeusz Regulski – économiste(1896)
    • Andrzej Honowski – cinéaste (1901)
    • Michaił Girszowicz – général major de l'Armée rouge (1904)
    • Stanisław Zalewski – marin (1907)
    • Jerzy Staniszkis- architecte et designer graphique, participant à la campagne de Septembre (1914)
    • Izaak Kersz – historien (1918)
    • Andrzej Błędowski – participant de l'Insurrection de Varsovie (1927)
    • Adam Kersten – historien (1930)
    • Roman Michalski – acteur(1938)
    • Adam Pietruszka – Colonel Service de sécurité (1938)
    • Zbigniew Kazimierz Kamiński – homme politique et économiste (1939)
    • Ingo Friedrich – homme politique (1942)
    • Zbigniew Sobis – danseur (1945)
    • Andrzej Marian Bartczak – graphiste, peintre, illustrateur (1945)
    • Jerzy Kopania – bioéthicien (1945)
    • Jarosław Warzecha – journaliste (1947)
    • Jerzy Czerbniak – athlète (1947)
    • Aleksandra Koszada – homme politique (1949)
    • Stefan Tandecki – contre-amiral (1952)
    • Andrzej Raczko – économiste (1953)
    • Marek Jaromski – graphiste (1953)
    • Maciej Zalewski – homme politique (1956)
    • Adam Struzik – homme politique (1957)
    • Piotr Świtalski – diplomate (1957)
    • Stanisław Wróblewski – lutteur (1959)
    • Anna Jeremus-Lewandowska – chanteur d'opéra (1959)
    • Tadeusz Woźniak – homme politique (1960)
    • Grzegorz Pawlak – acteur (1961)
    • Paweł Jaros – homme politique (1961)
    • Teresa Wolińska – historien (1963)
    • Anita Olęcka – joueur de basket-ball(1967)
    • Edward Kryściak – prêtre catholique (1968)
    • Jarosław Jakimowicz – acteur (1969)
    • Krzysztof Saran – batteur (1978)
    • Agnieszka Kudelska – actrice de doublage (1981)
    • Jakub Wawrzyniak – footballeur (1983)
    • Karolina Sobczak – actrice (1984)
    • Tomasz Rzymkowski - homme politique (1986)

    Notes et références

    1. http://www.poczta-polska.pl/hermes/uploads/2013/02/spispna.pdf?84cd58 Liste des codes postaux de la Pologne
    2. http://www.stat.gov.pl/bdl%7Ctytuł=Bank Danych Lokalnych Główny Urząd Statystyczny

    Liens externes

    • Portail de la Pologne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.