Léon Galli

Léon Galli, né le à Marseille, est un footballeur français devenu entraîneur.

Pour les articles homonymes, voir Galli.

Léon Galli
Situation actuelle
Équipe Athlético Marseille (entraîneur)
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Lieu Marseille (Bouches-du-Rhône)
Taille 1,79 m (5 10)
Parcours junior
Années Club
1954-1963 La Phalange du Lacydon
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1963-1970 Olympique de Marseille
1970-1971 Olympique Alès 25 (6)
1971-1972 UMS Montélimar 17 (5)
1972-1973 AS Saint-Cyr
1973-1978 FC Martigues 128 (33)
1978-1980 FC Salon
1980-1981 AS Aix-en-Provence
1981-1982 FC Salon
1982-1988 US Endoume
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1978-1980 FC Salon-de-Provence
1980-1981 AS Aix-en-Provence
1981-1982 FC Salon-de-Provence
1982-1989 US Endoume
1989-1996 US Marignane
1997-1999 US Endoume
2001-2002 AS Carnoux
2002-2003 ES Vitrolles
2003-2009 SO Cassis Carnoux
2009-2010 US Marignane
2013-2014 Consolat Marseille
2014-2015 ES Pennoise
2016-2018 Aubagne FC
2018- Athlético Marseille
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19 août 2016

Biographie

Léon est issu d'une famille d'immigrés italiens venus s'installer et vivre à Marseille. Quand il évoluait à l'OM, il travaillait également comme vendeur de pantalons en habitant dans le quartier marseillais de Frais-Vallon. C'est la pratique du football en tant que sportif qui lui a permis de mieux vivre, lui ayant obtenu son certificat d'études et titulaire d'une formation de typographe[1].

Carrière de joueur

Ce marseillais pure souche a joué de 1963 à 1970 à l'Olympique de Marseille en tant que milieu de terrain. Durant toute sa carrière, il a arpenté de nombreux clubs des Bouches-du-Rhône, de la Drôme et des Cévennes.

Carrière d'entraîneur

En 1978, il devient entraîneur-joueur à Salon-de-Provence pendant deux ans et devient champion de la deuxième division de District de Provence. Avant d'aller tenter sa chance sans succès à l'Aix-en-Provence. En effet, Léon ne parvient pas à maintenir le club en Division 3.

Première ascension avec Endoume

Il part entraîner l’US Endoume ensuite, un club de Promotion d'Honneur A , l'équivalent de la septième division. De 1982 à 1989, il fait grimper les marseillais de l'US Endoume de la Promotion d'Honneur A à la Division 4. Il quitte le club en novembre 1989, et rejoint le mois suivant l’US Marignane. C'est lors de la saison 1994-1995 qu'il fait monter Marignane en Division d’Honneur.

Lors de la saison 1996-1997, il est entraîneur adjoint au FC Martigues avec Patrick Parizon. La saison suivante, il rejoint une nouvelle fois Endoume qu'il fait monter en CFA, mais le club fait l'ascenseur et retrouve la saison d'après le CFA 2. Après deux années sans entraîner, il relève le défi de l’AS Carnoux, mais quitte le club en avril 2002 pour l’ES Vitrolles. Lors de la saison 2002-2003, Léon fait monter Vitrolles en CFA, mais l'aventure tourne court puisqu’il quitte le club en juin 2003.

L'épopée avec Cassis-Carnoux

En juillet 2003, il revient au SO Cassis-Carnoux, où le club passe de la Division d’Honneur au CFA en deux saisons. Le , le Stade olympique Cassis-Carnoux, qui évolue alors en CFA, rejoint le National en 2008-2009 en battant le Gap Hautes-Alpes Football Club sur le score de 1 à 0 grâce à un but de Christophe Aubanel. Il quitte le SOCC en juin 2009 après avoir fini 14e de National et avoir maintenu le club en National.

Montée en National avec Consolat

Sans club depuis son départ de l'US Marignane, il rejoint Consolat Marseille durant l'été 2013. Le , à la suite de la victoire de Consolat sur le score de 3 à 0 face à l'AS Cannes au stade Pierre de Coubertin, il permet au club phare des quartiers nord de Marseille de rejoindre pour la première fois de son histoire le troisième échelon national, un véritable exploit au vu des moyens dérisoires dont dispose le club phocéen. Le , il quitte le club à la suite d'un désaccord avec la direction du club.

Nouveau départ avec l'Étoile Sportive Pennoise

À la suite de son départ de Consolat, il se met d'accord avec son ancien Président au Stade Olympique Cassis Carnoux, Jean-Claude Fisher, pour venir entrainer l'Étoile Sportive Pennoise en CFA 2, avec son compère de toujours, Didier Camizuli. Leur présentation officielle sera faite le .

Il rejoint ensuite Abagne d'où il est débarqué en [2]. Il est ensuite annoncé à Istres[3].

En , il rejoint l'Athlético Marseille en remplacement de Nicolas Usaï[4].

Palmarès

En tant qu'entraîneur

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la France
  • Portail du football
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.