L'Archipel du rêve

L'Archipel du rêve (titre original : The Dream Archipelago) est un recueil de nouvelles de science-fiction de l'écrivain britannique Christopher Priest publié au Royaume-Uni en 1999[1] et en France en 2004[2].

L'Archipel du rêve
Auteur Christopher Priest
Pays Royaume-Uni
Genre Recueil de nouvelles
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre The Dream Archipelago
Éditeur Earthlight
Lieu de parution Royaume-Uni
Date de parution
ISBN 0-684-86152-6
Version française
Traducteur Michelle Charrier
Éditeur Denoël
Collection Lunes d'encre
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 352
ISBN 2-207-25445-3

Liste des nouvelles

  1. L'Instant équatorial, 2004 ((en) The Equatorial Moment, 1999)
  2. La Négation, 1980 ((en) The Negation, 1978)
  3. Les Putains, 1978 ((en) Whores, 1978)
  4. Vestige, 2009 ((en) The Trace Of Him, 2008)
    Ajoutée dans la réédition chez Gollancz en 2009 puis reprise dans la réédition dans la collection Folio SF en 2011
  5. La Cavité miraculeuse, 1981 ((en) The Miraculous Cairn, 1980)
  6. La Crémation, 1981 ((en) The Cremation, 1978)
  7. Le Regard, 1980 ((en) The Watched, 1978)
  8. La Libération, 2002 ((en) The Discharge, 2000)

Un recueil de cinq nouvelles également intitulé L'Archipel du rêve est paru en 1981 aux éditions Jean-Claude Lattès dans la collection Titres/SF. Il s'inspire du recueil original An Infinite Summer (en) paru en 1979 dont il contient trois des cinq nouvelles qui le composent. Les nouvelles qui le composent sont :

  1. Le Regard, 1980 ((en) The Watched, 1978)
  2. Les Putains, 1978 ((en) Whores, 1978)
  3. L'Incinération, 1981 ((en) The Cremation, 1978)
  4. La Négation, 1980 ((en) The Negation, 1978)
  5. La Cavité prodigieuse, 1981 ((en) The Miraculous Cairn, 1980)

Accueil critique

L'Archipel du rêve a été globalement bien accueilli par les critiques. En France, Patrick Imbert, dans sa critique dans la revue Bifrost, voit dans ce recueil « une réussite totale, mais également une interrogation pudique (malgré l'outrance sexuelle de certaines pages) sur l'âme humaine, via des personnages profonds, subtils et terriblement présents dans leurs faiblesses comme dans leur triste humanité »[3]. Pour Gilbert Millet, dans sa critique pour la revue Galaxies, chacune des nouvelles qui composent ce recueil « pourrait figurer dans une anthologie, tant elles recèlent de force et d'inventivité »[4]. Dans son analyse de L'Archipel du rêve pour le site ActuSF, Stéphanie Nicot met en avant l’écriture de Priest qui est selon elle « d’une beauté et d’une qualité rarement atteintes. Il fait preuve d’une grande acuité dans la description des sentiments, le décryptage des attitudes et des émotions »[5]. Elle met néanmoins en avant quelques petits défauts comme « la lenteur, [...] la répétition des situations »[5]. Mais elle conclut en affirmant que « L’Archipel du rêve est un recueil de textes subtils, riche en thématiques et d’une grande puissance émotionnelle »[5].

Éditions

Références

  1. (en) « Bibliography: The Dream Archipelago », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 31 décembre 2018)
  2. « L'Archipel du rêve » sur le site NooSFere (consulté le 31 décembre 2018)
  3. Patrick Imbert, « L'Archipel du rêve de Christopher Priest critiqué dans Bifrost no 37 », Le Bélial' (consulté le 31 décembre 2018)
  4. « Critique de Gilbert Millet, L'Archipel du rêve » (Galaxies no 35, 1er décembre 2004) sur le site NooSFere (consulté le 31 décembre 2018).
  5. Stéphanie Nicot, « L'Archipel du rêve », ActuSF, (consulté le 31 décembre 2018)

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Ressource relative à la littérature :
  • Portail de la littérature britannique
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.