L'Effort (atelier)

L'Effort est un atelier libre pour artistes peintres créé en 1858 par Hubert Bellis et établi à Bruxelles (Belgique).

Ne doit pas être confondu avec L'Effort, cercle d'art photographique belge (1901-1910).

Création et vie de l'atelier

Hubert Bellis, un artiste peintre et peintre décorateur belge, crée en 1858 L'Effort, un atelier libre et gratuit destiné aux artistes peintres. Cet atelier est installé au premier étage de son entreprise située au n° 31 du quai au Bois à Brûler à Bruxelles.

L’association a été active jusqu'après la Première Guerre mondiale.

Raisons d'être de l'atelier

En réponse à la politique des salons officiels qui inexorablement excluaient toute participation aux artistes novateurs et d'avant-garde, différentes associations d'artistes ont vu le jour au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, en particulier à Bruxelles et à Anvers.

Deux des associations les plus importantes furent Labeur[1] et L'Effort. Auguste Oleffe, figure de proue du Labeur, était également la cheville ouvrière de l'atelier de peintures gratuit L'Effort.

Les membres de ces associations condamnaient l'académisme, parce qu'à leurs yeux l'artiste pouvait et devait dessiner et peindre sans contrainte.

Conjointement avec le cercle Labeur, L’Effort, sera un des principaux vecteurs de fauvisme brabançon tardif.

Quelques artistes ayant participé aux ateliers

L'Effort comptait environ cinquante membres, dont la quasi-totalité des fauves brabançons

Outre le fondateur Hubert Bellis, les artistes peintres suivants ont participé aux ateliers libres :

Bibliographie

Notes et références

  1. Le Labeur, fondé en 1898, comptait parmi les fondateurs Auguste Oleffe, Louis Thévenet, Ferdinand Schirren, Henri Ottman, John Stobbaerts, Jean Lemayeur, George de Zevenbergen, Alfred Delaunois, rejoints par Willem Paerels et Charles Dehoy.

Liens internes

  • Portail de la peinture
  • Portail des associations
  • Portail du XIXe siècle
  • Portail de Bruxelles
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.