L'Illustration européenne

L'Illustration européenne est un hebdomadaire belge francophone actif de 1870 à 1914. Son sous-titre était « Journal international de la famille ».

L'Illustration européenne

Couverture de mars 1890 et illustration au sujet d'un incendie au Stadsschouwburg d'Amsterdam.

Pays Belgique
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Genre Information
Prix au numéro 0,25
Fondateur Marcellin La Garde
Date de fondation 1870
Date du dernier numéro 1914
Ville d’édition Bruxelles

Rédacteur en chef Théo Speé

Histoire

L'Illustration européenne est un hebdomadaire établi à Bruxelles et qui parut de novembre 1870 à août 1914. Le siège du magazine était situé au numéro 1 de la chaussée de Louvain  cette partie de la voirie fut rebaptisée place Madou en 1877  à Saint-Josse-ten-Noode. L'imprimeur est J. Gros.

Il a été fondé par l'écrivain romantique belge Marcellin La Garde qui y publie ses romans en feuilleton ainsi que ses contes inspirés du folklore ardennais. La Garde dirigea seul cette revue pendant dix-huit ans.

La revue est illustrée à ses débuts de gravures sur bois d'artistes tels que Gustave Wappers, Jean-François Portaels, Gustave Doré et Frans Van Kuyck, mais aussi V. de Doncker, Alphonse de Neuville, François Pannemaker, Henri Van der Hecht, John-Lewis Brown, Frans Van Kuyck, etc.

Par la suite, à partir de 1886, s'ajoutèrent des reproductions lithographiques d'un type nouveau. La plupart des œuvres d'art qui y sont alors reproduites en noir et blanc s'inscrivent dans la veine traditionaliste et peu ouverte au modernisme : la direction artistique passe au Néerlandais Henri Bogaerts (1841–1902), patron de la Société d'illustration catholique, inventeur d'un procédé (le « procédé Bogaerts ») de reproduction d'images à partir d'un tirage photographique qui donnait un grain proche de l'original.

Le ton des articles est résolument conservateur, proche des valeurs catholiques. Les articles et les illustrations donnent une large ouverture à l'actualité, abordant des sujets d'ordre politique, juridique, la vie mondaine, les arts, les catastrophes, la science, le voyage, les découvertes, mais aussi les phénomènes naturels et l'exploration géographique.

La numérotation se fait à l'année, chaque livraison portant le numéro de la semaine, une année formant un volume de 52 numéros.

Le premier numéro décrit l'invasion allemande de la France pendant la Guerre franco-prussienne et le dernier numéro porte sur l'invasion allemande de la Belgique, au début de la Première Guerre mondiale.

Collaborateurs

Théo Speé, Mathilde De Veilles, Eugène Gens, Léontine de Montaigle, Georges Rodenbach...

Tableaux reproduits dans L'Illustration européenne

Liens externes

Source de la traduction

Article connexe

  • Portail de la Belgique
  • Portail de la presse écrite
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.