Lac Arenal

Le lac Arenal est un lac artificiel du Costa Rica. Il est situé au nord-ouest du pays, au pied du volcan du même nom, près de la ville de La Fortuna, dans la région de Guanacaste.

Pour les articles homonymes, voir Arenal.

Lac Arenal

Lac Arenal vu de Tierras Morenas
Administration
Pays Costa Rica
Statut Site Ramsar (en)
Géographie
Coordonnées 10° 31′ 00″ nord, 84° 53′ 44″ ouest
Type artificiel
Superficie 85,5 km2
Altitude environ 600 m
Profondeur 30 à 60m m
Géolocalisation sur la carte : Costa Rica


La construction d'un barrage en 1974, pour répondre à une demande grandissante en eau et électricité, a plus que doublé sa surface et en a fait le plus grand lac du pays. Il couvre actuellement 20 % des besoins en électricité du pays.

La présence de vent dans la région du lac est constante, ce qui en fait non seulement un spot reconnu pour les véliplanchistes, mais également un site idéal pour l'énergie éolienne, comme à Tierras Morenas, au nord-est du lac. De plus, des tours en bateau sont souvent organisés pour les touristes.

Les anciens villages d'Arenal et de Tronadora ont été submergés par le lac lors de sa formation en 1974.

Le , le lac Arenal et les zones humides qui l'entourent sont désignés site Ramsar[1].

Faune

Il existe principalement deux espèces de poissons dans le lac Arenal : le poisson Machaca et le Parachromis dovii . Les oiseaux de l'endroit sont essentiellement des pic-vert, des colibris, des hérons, des martin-pêcheurs, toucans, aricari et de nombreuses autres espèces, faisant de ce lieu un endroit de choix pour les amateurs des oiseaux.

Le barrage

Le barrage ayant été construit seulement quelques années après la première éruption du volcan, il a été construit pour résister aux secousses sismiques causées par celui-ci. Il a été construit de manière à pouvoir résister pendant 4 secondes à un séisme de force 9,4 sur l'échelle de Richter. Situé entre deux montagnes, il fait environ 300 mètres de long et est relié par des tuyaux souterrains aux deux autres infrastructures du lac, un conduit d'accès à la machinerie et une valve de trop plein (visible sur la deuxième photo ci-dessous).

Photos

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. (en) « Cuenca Embalse Arenal », sur Service d’information sur les Sites Ramsar (consulté le 23 mars 2015)
  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail du Costa Rica
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.