Lac Ventadour (La Tuque)

Le lac Ventadour constitue le principal lac de tête de la rivière Bostonnais. Ce lac est situé dans l'Agglomération de La Tuque, en Mauricie, au Québec, au Canada. Le territoire autour du lac est surtout administré par la Zec Kiskissink.

Pour les articles homonymes, voir Ventadour.

Lac Ventadour
Administration
Pays Canada
Province  Québec
Région Mauricie
MRC La Tuque
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 46″ nord, 72° 02′ 12″ ouest
Altitude 415 m
Hydrographie
Émissaire(s) Rivière Bostonnais
Géolocalisation sur la carte : Canada
Géolocalisation sur la carte : Québec
Géolocalisation sur la carte : Mauricie

Géographie

Le sud du lac Ventadour est situé à 20 km (en ligne directe) au nord-est du village de Lac-Édouard, à 60,6 km à l'Est du Centre-ville de La Tuque et à 63 km au sud-ouest du Lac Saint-Jean.

Le lac Ventadour épouse la forme d'un canard en vol, atterrissant vers l'ouest, vu de profil. Le bec étant positionné vers le nord, qui constitue aussi l'embouchure du lac. Ce lac a une longueur de 4,6 km dans le sens nord-sud et une largeur maximale de 1,3 km (vis-à-vis deux baies). Un long détroit de 2,3 km (comportant un coude de 90 degrés après 0,9 km) est situé au nord-est ; ce détroit simule les ailes du canard.

À l'extrême sud du lac Ventadour se déverse le ruisseau de décharge (long de 2,6 km) du "lac du Chalet". Plusieurs dizaines de lacs à proximité de ce dernier lac font partie d'un bassin versant ou l'autre à cause de la ligne de départage des eaux.

Les lacs Vendatour, Lac Lescarbot, Kiskissink et un segment de la rivière Bostonnais forment sur 23 km dans le sens sud-nord une chaîne de plans d'eau qui se décharge dans la rivière Bostonnais par le nord, laquelle coule vers la rivière Saint-Maurice où elle se déverse à La Tuque.

Cette chaîne de plans d'eau est située en parallèle à l'ouest de la rivière Métabetchouane. À l'opposé, cette dernière se décharge dans le lac Saint-Jean. La distance entre la rivière Métabetchouane et ces principaux lacs est de : lac Kiskissink (La Tuque) (2,5 km), lac Lescarbot (4,8 km) et le lac Ventadour (5,4 km).

Ainsi, dans l'histoire amérindienne, ainsi qu'à l'époque des courreurs de bois pratiquant la traite des fourrures, ce secteur était propice au transfert d'un bassin versant à l'autre : celui de la rivière Métabetchouane et de la rivière Saint-Maurice[1].

Toponymie

Le toponyme "Lac Ventadour" rend hommage à Henri de Lévis (1596-1651), 13e duc de Ventadour et pair de France, prince de Maubuisson, comte de la Voulte, seigneur de Cheylard, Vauvert et autres lieux, lieutenant général du roi Louis XIII en Languedoc, allié des Condé, vice-roi de la Nouvelle-France (1625-31).

Après avoir servi la patrie comme soldat, il entre dans les ordres et en 1625 il achète à son oncle, le duc Henri II de Montmorency, la vice-royauté de la Nouvelle-France, dans le but de financer des missions jésuites. C’est également un des fondateurs de la compagnie du Saint-Sacrement, en 1627. En 1650 il devient chanoine de Notre-Dame de Paris.

Ce toponyme a été inscrit officiellement le à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[2].

Articles connexes

Notes et références

  1. Recherche géographique effectuée le 28 décembre 2013 par l'historien Gaétan Veillette (Saint-Hubert, QC) sur le site Internet Google Map.
  2. « Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Lac Ventadour »
  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail de la Mauricie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.