Lambert Noppius

Henri Lambert Noppius (Liège, - ) est un architecte liégeois, auteur de plusieurs bâtiments de l'Université de Liège de la fin du XIXe siècle : l'Observatoire de Cointe, l'Institut d'Anatomie, l'Institut de Pharmacie (Jardin botanique de Liège), l'Institut de Zoologie et l'Institut de Physiologie. Ils sont connus sous le nom d'Instituts Trasenster, du nom du recteur de l'époque, Louis Trasenster.

Il succède à Jean-Charles Delsaux pour coordonner la façade néogothique ouest du Palais provincial[1].

Il est le frère du sculpteur Léopold Noppius (1834-1906).

Sa sépulture se trouve au cimetière de Robermont (parc 143-1-7) [2]

Bâtiments universitaires

Observatoire de Cointe

Observatoire de Cointe (1881) 50° 37′ 03″ N, 5° 33′ 46″ E

Institut de Botanique

Pavillon de botanique (1883) dans le Jardin botanique de Liège 50° 38′ 06″ N, 5° 33′ 41″ E

Institut zoologique

Institut zoologique quai van Beneden (1888) Liège 50° 38′ 20″ N, 5° 34′ 42″ E

Références

  • Portail de Liège
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.