Lampe

La lampe est un objet destiné à produire de la lumière, généralement polychromatique[1].

Pour les articles homonymes, voir Lampe (homonymie).
Le spectre émis détermine la couleur des objets et donc l'indice de rendu de couleur de la lampe.
Une lampe de chambre

La lampe la plus ancienne est la lampe à huile. Depuis l'avènement de l'électricité, les lampes les plus utilisées sont les lampes à incandescence qui convertissent l'énergie électrique en énergie lumineuse.

Par extension, ce terme est utilisé pour désigner un objet destiné à supporter la lampe proprement dite ; on parle ainsi de lampe de chevet, de bureau, frontale, etc. Il désigne ainsi très souvent des objets d'art ou décoratifs servant à s'éclairer ou à brûler des essences odoriférantes.

Historique

Les premières lampes étaient constituées d'un réservoir contenant un combustible (huile, paraffine, cire, pétrole) destiné à être brûlé en une petite flamme au bout d'une mèche.

Ces lampes étaient destinées à un usage local, voire individuel et portatif. Bien que peu performantes, l'humanité les a utilisées pour s'éclairer, lorsque la lumière prodiguée par le soleil faisait défaut.

Depuis les premières lampes électriques industriellement produites par Edison et destinées à remplacer les réverbères à gaz des villes, les lampes électriques ont beaucoup évolué et présentent aujourd'hui une grande diversité de techniques et de formes.

Symbolismes et rituels

Peut-être parce qu'elles constituent un substitut au soleil, ou comme dispositif de mise en valeur, les lampes sont l'objet d'appropriations symboliques, de coutumes et de rituels.

Différentes lampes

Les lumières peuvent venir de différentes matières. Leur spectre lumineux dépend donc de la matière ayant produit la lumière. Par exemple une lampe à incandescence pourra produire toutes les lumières, alors qu'une lampe à gaz se limite à certaines fréquences.

Inversement, un abat-jour peut éventuellement filtrer certaines fréquences et donc réduire la lumière. C'est le cas en particulier de ceux en verre orientables des lampes de banquier (également utilisées dans les bibliothèques) dont la partie blanche réflectrice concentre la lumière visible sur ce qui est à lire et la partie colorée extérieure en laisse passer une partie par transparence pour éviter aux yeux la fatigue du contraste trop violent que créerait un réflecteur opaque.

Objets éclairants

Objets incluant un dispositif éclairant

Autres objets

Ces objets, dénommés lampes, n'ont pas pour objectif d'éclairer :

Notes et références

Bibliographie

  • Charlotte et Peter Fiell, 1000 Lights, Vol. 1: 1878 to 1959 (ISBN 978-3-8228-1606-6), Vol. 2 : 1960 to present (ISBN 978-3-8228-2475-7), Taschen, 2005
  • Charlotte et Peter Fiell, 1000 Lights, Taschen, 2006 (ISBN 978-3-8228-5287-3)
  • Philippe Deitz, Histoire des luminaires : Histoire des hommes, Éditions du Perron, Liège, 2009, (ISBN 978-2-8711-4230-0)

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’électricité et de l’électronique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.