Langues au Ghana

La langue officielle du Ghana est l'anglais. SIL International dénombre 81 langues au Ghana[2].

Langues au Ghana
Langues officielles Anglais
Langues principales Langues parlées (%, 2010)[1] :
  16
  14
  12
  5
Langues nationales akan (akuapem twi, asante twi, fanti), dagaare, dagbane, dangme, ewe, ga, gonja, kasem, nzema
Langues des signes Langue des signes ghanéenne, Langue des signes d'Adamorobe, Langue des signes de Nanabin

Langues nationales

Il existe neuf langues nationales : l'akan (akuapem twi, asante twi, fanti), le dagaare (wale), le dagbane, le dangme, l'ewe, le ga, le gonja, le kasem et le nzema.

Le haoussa est largement utilisé comme lingua franca chez les musulmans du Ghana.

Langues africaines parlées

Principales langues africaines parlées
(recensement de 2010)[1]
RangLangue#%
1Asante (Twi)3 820 80716,0
2Ewe3 323 07213,9
3Fanti2 757 21911,6
4Abron1 172 5374,9
5Dagbani1 051 1234,4
6Adangme1 007 1704,2
7Dagari924 4173,9
8Konkomba831 3933,5
9Akyem763 4063,2
10Ga744 8843,1
11Akuapem626 2282,6
12Nankansi et Gour588 3652,5
13Kusaal534 6182,2
14Kwahu (en)442 7601,9
15Mamprusi (en)315 9921,3
16Gonja309 5271,3
17Sefwi (en)305 3561,3
18Wasa273 4821,1
19Nzema271 6711,1
-Autres3 759 56715,8
-Total23 823 594100,0

Maîtrise des langues

Aptitude à lire et écrire les langues au Ghana
selon le recensement de 2010
(population de 11 ans et plus)[3]
Aptitude à lire et écrire[Note 1]PourcentageNombre
Aucune25,94 500 068
Anglais seulement20,13 503 805
Langue ghanéenne seulement7,01 217 736
Anglais et langue ghanéenne45,87 970 890
Anglais et français0,356 951
Anglais, français et langue ghanéenne0,8143 360
Autre0,045
Total100,017 392 855

Au total, 67,1 % de la population ghanéenne de 11 ans et plus sait lire et écrire l'anglais (soit 11 675 006 personnes), 53,7 % une des langues ghanéennes (soit 9 331 986 personnes) et 1,2 % le français (soit 200 311 personnes).

Aptitude à lire et écrire les langues au Ghana
selon le recensement de 2010
(population de 15 ans et plus)[4]
Aptitude à lire et écrire[Note 1]PourcentageNombre
Aucune28,54 334 846
Anglais seulement18,22 769 334
Langue ghanéenne seulement7,01 069 871
Anglais et langue ghanéenne45,16 857 350
Anglais et français0,351 607
Anglais, français et langue ghanéenne0,8125 372
Autre0,045
Total100,015 208 425

Au total, 64,5 % de la population ghanéenne de 15 ans et plus sait lire et écrire l'anglais (soit 9 803 663 personnes), 52,9 % une des langues ghanéennes (soit 8 052 593 personnes) et 1,2 % le français (soit 176 979 personnes).

Français

1,2 % de la population ghanéenne de 11 ans et plus sait lire et écrire le français, soit 200 311 personnes.

Selon les recommandations du rapport analytique national portant sur le recensement de la population et de l'habitat du Ghana de 2010[5] :
« Le Ghana est entouré de pays francophones et l'on aurait pu s'attendre à ce qu'une part importante de la population au Ghana sache lire et écrire en français. À un pourcent, le niveau d'alphabétisation en français est faible. Il y a la nécessité d'améliorer le niveau d'alphabétisation en français afin d'approfondir la relation entre nous et nos voisins. L'enseignement obligatoire du français au niveau basique d'éducation est un pas dans la bonne direction. Cependant, il ne semble pas encore qu'il ait eu un impact significatif. La marche à suivre est d'intensifier et d'encourager l'enseignement du français et aussi des langues ghanéennes dans les écoles. »[Note 2].

Notes et références

Notes

  1. (en) « Literacy: The question on literacy referred to the respondent's ability to read and write in any language. A person was considered literate if he/she could read and write a simple statement with understanding. The question on literacy was asked only of persons 11 years and older. », p. 11 : http://www.statsghana.gov.gh/docfiles/2010phc/Census2010_Summary_report_of_final_results.pdf
  2. « Ghana is surrounded by Francophone countries and one would have expected that a significant proportion of the population in Ghana will be literate in French. At one percent, the level of literacy in French is low. There is the need to increase the level of literacy in French to deepen the relationship between us and our neighbours. The compulsory teaching of French at the basic level of education is a step in the right direction. However, it does not seem to have made any meaningful impact yet. The way forward is to intensify and encourage the teaching of French and also Ghanaian languages in schools. »

Références

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Mary Esther Kropp Dakubu, The languages of Ghana, Kegan Paul International for the International African Institute, Londres, 1988, 181 p. (ISBN 0-7103-0210-X)
  • (en) Akan Language Committee, Akan orthography : spelling rules, Accra, Bureau of Ghana Languages, (ISBN 9964200145)
  • (en) Language guide : Akuapem Twi, Accra, Bureau of Ghana Languages,
  • (en) Language guide : Asante Twi, Accra, Bureau of Ghana Languages,
  • (en) Language guide : Dagaare, Accra, Bureau of Ghana Languages, (ISBN 9964201818)
  • (en) Language guide : Dangme, Accra, Bureau of Ghana Languages, , 4e éd. (1re éd. 1961) (ISBN 9964201044)
  • (en) Language guide : Ewe, Accra, Bureau of Ghana Languages,
  • (en) Language guide : Fante, Accra, Bureau of Ghana Languages,
  • (en) Language guide : Fante, Accra, Bureau of Ghana Languages, (ISBN 9964201567)
  • (en) Language guide : Ga, Accra, Bureau of Ghana Languages,
  • (en) Language guide : Gonja, Accra, Bureau of Ghana Languages,
  • (en) Language guide : Kasem, Accra, Bureau of Ghana Languages, , 3e éd. (1re éd. 1961) (ISBN 9964204515)
  • (en) Language guide : Nzema, Accra, Bureau of Ghana Languages, , 3e éd. (1re éd. 1961) (ISBN 996420342X)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des langues
  • Portail du Ghana
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.