Lapin au cidre

Le lapin au cidre est une spécialité culinaire originaire de Picardie[1].

Lapin au cidre
Lieu d’origine Picardie
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Lapin, cidre, beurre, échalote, confitures de fruits rouges, épices et herbes
Mets similaires Confitures au choix (groseille, cassis, cerise, fraise, framboise, panaché de fruits…), autre gibier
Accompagnement cidre
vin rouge
monthélie, bourgueil, chinon et côtes-de-nuits
vin blanc
crozes-hermitage, saint-joseph et saint-véran

Caractéristiques

Il s'agit de cuire le lapin en ragoût dans une sauce mélangeant cidre et confiture de fruits rouges, puis de le servir accompagné de pommes sautées et de baies de fruits (groseilles, cassis, cerises, framboises…). Échalote et lardons sont traditionnellement ajoutés à l'accompagnement.

C'est un plat complet et fruité, préparé tout au long de l'année. La Picardie est l'unique région à incorporer des fruits rouges dans la recette, et ainsi en faire un des rares plats aigres-doux de France métropolitaine.

Histoire

C'est une association de l'ensemble des terroirs picards qui a donné naissance à cette recette. Les cidres et les pommes de Thiérache, du Pays de Bray et du Vimeu sont associés aux fruits rouges du Noyonnais, situé au centre de la région[2].

La présence abondante de gibier sur l'ensemble du territoire permet l'apport de viande. C'est ainsi qu'en baie de Somme, cette recette peut être réalisée avec du canard ; alors qu'en Thiérache, Laonnois ou Soissonnais, elle peut l'être aussi avec du sanglier. Le lapin ne doit son nom à la recette qu'au fait qu'on en trouve toute l'année, contrairement aux autres gibiers, limités aux périodes de chasse.

La recette est aujourd'hui présente dans toutes les régions de France productrices de cidre[3], depuis la Bretagne et la Normandie, jusqu'en Savoie-Dauphiné, ou encore Pays basque ou Limousin.

Accord mets/vins

Outre le cidre traditionnel pour accompagner ce mets, il peut faire un mariage heureux avec un vin rouge tel que le monthélie, le bourgueil, le chinon et le côtes-de-nuits; ou avec un vin blanc comme le crozes-hermitage, le saint-joseph et le saint-véran[4].

Notes et références

  1. « Les spécialités régionales : les plats de Picardie », sur specialites.regions.free.fr (consulté le 20 février 2016).
  2. « Picardie : guide de voyage Picardie », sur Routard.com (consulté le 20 février 2016).
  3. « À l'origine du cidre : carte des lieux de fabrication », sur www.alorigineducidre.com (consulté le 20 février 2016).
  4. Accord mets/vins
  • Portail de la cuisine française
  • Portail de la Picardie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.