Le Fougueux

Le Fougueux est un vaisseau de 74 canons de la classe Téméraire en service dans la marine française à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Il coule après une tempête exceptionnelle à la suite de la bataille de Trafalgar en 1805.

Le Fougueux

Modèle réduit d'un vaisseau de 74 canons du même type que Le Fougueux.
Type Vaisseau de ligne de classe Téméraire
Histoire
A servi dans  Marine royale française
 Marine de la République
 Marine impériale française
Statut Coulé en 1805
Caractéristiques militaires
Armement 74 canons

Construction et conception

Service actif

En 1796, il prend part à l'expédition d'Irlande sous les ordres d'Esprit-Tranquille Maistral[1].

Le , le Fougueux rejoint l'escadre de Villeneuve au large de La Corogne[2]. Lors de la bataille de Trafalgar, le Fougueux est le premier à ouvrir le feu sur la flotte britannique[3] puis affronte les HMS Royal Sovereign, Belleisle, Mars et Temeraire[2]. Le navire est finalement pris à l'abordage et son capitaine, Louis-Alexis Baudouin, est tué[2]. L'équipage compte 546 hommes hors de combat à la fin de la bataille[4]. Le vaisseau fait naufrage dans la tempête de la nuit suivante.

Découverte de l'épave

L'épave du Fougueux est découverte en 2016 par une équipe de l'université de Cadix en utilisant des modélisations mathématiques[5].

Notes et références

  1. Étienne Taillemite, « Maistral (Esprit-Tranquille) », dans Jean Tulard, Dictionnaire Napoléon, vol. I-Z, Fayard, (ISBN 2-213-60485-1), p. 248-249
  2. Étienne Taillemite, « Baudouin (Louis-Alexis) », dans Jean Tulard, Dictionnaire Napoléon, vol. A-H, Fayard, (ISBN 2-213-60485-1), p. 176-177
  3. Amiral Dupont, « Trafalgar (bataille de) », dans Jean Tulard, Dictionnaire Napoléon, vol. I-Z, Fayard, (ISBN 2-213-60485-1)
  4. (en) Digby Smith, The Greenhill Napoleonic Wars Data Book : Actions and Losses in Personnel, Colours, Standards and Artillery, 1792-1815, Greenhill Books, (ISBN 1-85367-276-9), p. 207
  5. https://www.sciencesetavenir.fr/espace/exploration/les-restes-du-fougueux-coule-pendant-la-bataille-de-trafalgar-retrouves-grace-aux-maths_108452

Bibliographie

  • Rémi Monaque, Une histoire de la marine de guerre française, Paris, éditions Perrin, , 526 p. (ISBN 978-2-262-03715-4)
  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française : des origines à nos jours, Rennes, Ouest-France, , 427 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-7373-1129-2, notice BnF no FRBNF35734655)
  • Michel Vergé-Franceschi, La Marine française au XVIIIe siècle, Paris, éditions SEDES, (ISBN 2-7181-9503-7).
  • Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'Histoire maritime, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0)
  • Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, 1671-1870, t. 1, Éditions LTP, Brest, , 530 p. (ISBN 978-2-9525917-0-6, OCLC 165892922, présentation en ligne), p. 124
  • Alain Demerliac, La Marine de Louis XVI : nomenclature des navires français de 1774 à 1792, Nice, Omega, , 238 p. (ISBN 2-906381-23-3).
  • Guy Le Moing, Les 600 plus grandes batailles navales de l'Histoire, Marines Éditions, , 620 p. (ISBN 9782357430778)
  • Onésime Troude, Batailles navales de la France, t. 2, Paris, Challamel aîné, , 469 p. (lire en ligne) (notice BnF no FRBNF30811204).
  • Georges Lacour-Gayet, La Marine militaire de France sous le règne de Louis XVI, Paris, Honoré Champion, , 719 p. (notice BnF no FRBNF30709972, lire en ligne)

Articles connexes

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du monde maritime
  • Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire
  • Portail de la Marine française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.