Leela Zero

Leela Zero est un logiciel de go libre et open-source développé par le programmeur belge Gian-Carlo Pascutto (en) et publié le [1],[2],[3]. Gian-Carlo Pascutto avait déjà écrit un programme de go de fort niveau amateur,  Leela (en) (dernière version 0.11)[4],[5], mais bien que gardant le même nom (et des numéros de version consécutifs), Leela Zero ne réutilise pratiquement aucun composant de son prédécesseur.

Ne doit pas être confondu avec Leela Chess Zero.
Leela Zero

Informations
Créateur Gian-Carlo Pascutto (en)
Développé par Gian-Carlo Pascutto
Première version
Dernière version 0.17 ()
Dépôt github.com/gcp/leela-zero
Écrit en C++
Système d'exploitation Microsoft Windows
Type Logiciel de go
Licence GPL-3.0
Site web zero.sjeng.org

L'algorithme de Leela Zero est basé sur celui de AlphaGo Zero, tel que décrit dans une publication de DeepMind en 2017[3],[6]. Contrairement au programme Leela initial, qui utilisait de nombreuses connaissances et heuristiques humaines concernant le jeu de go, le programme de Leela Zero ne connaît que les règles du jeu, et rien d'autre. Les connaissances au sujet du go qui font de Leela Zero un programme extrêmement fort sont codées dans un réseau neuronal, qui a été entraîné en jouant contre lui-même, utilisant les techniques de l'apprentissage profond[7].

AlphaGo Zero était entraîné en utilisant les ressources informatiques de Google, en particulier une batterie de 24 TPU (ramenée à 4 TPU pour AlphaZero). Leela Zero simule cet entraînement en distribuant l'effort dans une communauté de joueurs de Go ; ceux-ci font tourner des copies du programme sur leurs ordinateurs personnels, envoient les parties à un serveur, lequel améliore le réseau neuronal (en modifiant les poids par la méthode de la rétropropagation du gradient) et renvoie le nouveau réseau aux joueurs. Plus de 500 utilisateurs ont collaboré à cet entraînement, réussissant à atteindre en quelques mois un niveau comparable à celui d'AlphaGo[7] ; cette communauté d'utilisateurs a également fourni des contributions logicielles, en particulier des interfaces graphiques (comme Sabaki et Lizzie) permettant d'utiliser le programme de manière intuitive[7], les interactions directes avec Leela Zero se faisant sinon par commandes GTP[6].

Le programme est téléchargeable gratuitement pour n'importe quel système d'exploitation (Windows, Linux ou MacOS), et même sur tablettes et smartphones[8], mais demande un processeur graphique (GPU) assez puissant pour un jeu de niveau professionnel ou plus[9] ; il est également nécessaire de télécharger les poids du réseau neuronal. Une nouvelle version de ces poids, gagnant 55% de ses parties face à la précédente, est publiée régulièrement ; entre (réseau n°174) et (réseau n°254), il a été ainsi amélioré tous les cinq jours en moyenne.  

Leela Zero a fini troisième à la BerryGenomics Cup World AI Go, un tournoi de go par ordinateur disputé à Fuzhou le [10] ; en , il obtenait à nouveau la troisième place. The New Yorker, fin 2018, caractérisait Leela Zero comme « le meilleur programme de go open-source du monde »[11].

Notes et références

  1. (en) « Feature: One man's Go program looks to remake AlphaGo Zero - and beyond », Xinhuanet, (consulté le 28 avril 2018).
  2. (zh) « 围棋AI"丽拉"获赞接近职业棋手水准,它的作者竟是一个不太会下棋的程序员 », Xinhuanet, (consulté le 27 avril 2018)
  3. (zh) « 更开放,更共享,比利时围棋AI“丽拉·元”重塑“阿尔法元” », Xinhuanet, (consulté le 27 avril 2018).
  4. (ko) « 프로 수준급 인공지능 바둑 프로그램 ‘릴라(Leela)’ 무료 공개 », Baduk News, (consulté le 27 avril 2018).
  5. (ko) « 릴라의 출현과 온라인 대국의 비극적인 종말... », Cyberoro, (consulté le 27 avril 2018).
  6. (en) « leela-zero », GitHub (consulté le 27 avril 2018).
  7. (en) « Gian-Carlo Pascutto - The man behind LeelaZero », European Go Federation, (consulté le 27 mai 2018).
  8. (en) Leela Zero can run on Android, sur lifein19x19.com.
  9. En particulier, le niveau sur smartphone ne dépassait pas celui d'un fort amateur, jusqu'à l'arrivée en 2019 du système Apple A12 Bionic, donnant aux iPhone XS des performances comparables à celles des PC.
  10. (zh) « 世界AI大赛决赛腾讯内战 凤凰2-1绝艺夺冠 », sina.com.cn, (consulté le 28 avril 2018).
  11. (en) « How the Artificial-Intelligence Program AlphaZero Mastered Its Games », The New Yorker, (lire en ligne, consulté le 31 décembre 2018).

Liens externes

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.