Lemme de Higman

En mathématiques, le lemme de Higman est un résultat de la théorie des ordres qui affirme que, pour un ensemble muni d'un bel ordre, l'ensemble des mots finis sur muni de l'ordre sous-mot est également un bel ordre. C'est un cas particulier du théorème de Kruskal sur les arbres, qui se généralise à son tour en le théorème de Robertson-Seymour sur les graphes.

Ce lemme est dû à Graham Higman, qui l'a publié en 1952[1].

Référence

  1. (en) Graham Higman, « Ordering by divisibility in abstract algebras », Proc. London Math. Soc., 3e série, vol. 2, no 7, , p. 326-336 (DOI 10.1112/plms/s3-2.1.326).

Lien externe

Bastien Legloannec, « Beaux ordres et graphes (rapport de master) », sur ENS Lyon,

  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.