Lev Sternberg

Lev (né Chaim-Leib) Yakovlevitch Sternberg, (en russe : Лев (Хаим-Лейб) Я́ковлевич Ште́рнберг), né le () à Jitomir[1] et mort le , est un militant marxiste révolutionnaire, ethnographe et anthropologue juif de Russie, actif dans les mouvements juifs et théoricien de l'action terroriste.

Lev Yakovlevitch Sternberg
Portrait de Lev Yakovlevitch Sternberg
Naissance
Jytomyr (Russie)
Décès
Mojaïskiï (Agglomération de Krasnoïe Selo) (Russie)
Nationalité russe
Domaines Ethnographie
Diplôme Université de Saint-Pétersbourg
Université d'Odessa

Biographie

Lev Sternberg est étudiant en sciences naturelles à l'université impériale de Saint-Pétersbourg. Il étudie par la suite à l'université de Nouvelle-Russie à Odessa, où il rejoint les narodniki. Il milite au sein du mouvement révolutionnaire Narodnaïa Volia. Il est arrêté et emprisonné à la prison d'Odessa pendant trois années, puis il est déporté par un long voyage en Sibérie jusqu'à la péninsule de Sakhaline pour huit années (1889-1897). Dans le katorga, il rencontre Vladimir Bogoraz, militant également de Narodnaïa Volia. Ils vont tous les deux étudier les peuples autochtones sibériens, notamment les populations Aïnous, Tchouktches, Koriaks et Évènes.

Lev Sternberg rencontre l'anthropologue polonais Bronisław Piłsudski qui menait également des recherches sur les Aïnous, peuple qui habitait alors l’île de Sakhaline. En 1897, il entre à la Kunstkamera de Saint-Pétersbourg.

Après la Révolution d'Octobre de 1917, Lev Sternberg et Vladimir Bogoraz, organisèrent le premier congrès d'ethnologie de Russie à l'université de Petrograd.

Notes et références

  1. Aujourd'hui en Ukraine

Liens externes

  • Portail de l’anthropologie
  • Portail de la Russie
  • Portail de la Sibérie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.