Liber divinorum operum

Le Liber divinorum operum (Livre des œuvres de Divines) est un traité de mystique contemplative, œuvre de l'abbesse bénédictine allemande et mystique Hildegarde de Bingen, datée de la seconde moitié du XIIe siècle.

Représentation de l'homme et l'univers, miniature extraite d'un manuscrit du Liber divinorum operum d'Hildegarde de Bingen, Biblioteca statale, Lucques, Cod.Lat.1942, f.9

Il s'agit de la dernière grande œuvre visionnaire de Hildegarde de Bingen rédigée entre 1163 et 1174[1],[2]. Elle contient dix miniatures[2] dans lesquelles l'amour de Dieu s’exprime dans le peuple et dans la relation du peuple à Dieu.

Le message fondamental du Livre des Œuvres Divines d’Hildegarde de Bingen est de dire qu’il y a bel et bien une harmonie divine, mais que l’ordre du monde est perturbé et donc qu’il faut au plus vite rétablir cette harmonie. Elle tente aussi de nous dire que puisque l’homme est le témoin des créations divines, il doit aussi en être le protecteur.

« Toi homme tu peux aimer, or Dieu est Amour[3]» nous dit Père Pierre Dumoulin, Théologue, il y a donc cette mission de continuation des œuvres de Dieu qui est d’aimer son prochain et de faire le bien.

« Double condition de l’homme, à la fois perméable à toutes les énergies (cosmiques, terrestres, sociales) un peu comme une éponge qui les reçoit toutes, et transformateur d’énergie. D’où sa place centrale dans la création[3]

Dans sa deuxième vision, Hildegarde visualise l’homme au centre de la création et à l’intérieur de la Trinité.

Bibliographie

  • Éd. Albert Derolez, Peter Dronke (de), Hildegardis Bingensis Liber divinorum operum (= Corpus Christianorum. Continuatio Mediaevalis 92), Turnhout : Brepols Publishers, 1996 (ISBN 978-2-503-03921-3).
  • Vannier, Marie-Anne, 1957- ..., Hildegarde de Bingen, Entrelacs, dl 2016 (ISBN 9782908606980)
  • Fella, Audrey., Hildegarde de Bingen, la sentinelle de l'invisible, Courrier du livre, 2009 (ISBN 9782702907078)

Notes et références

  1. Hildegarde (sainte, 1098-1179), Liber divinorum operum simplicis hominis - Hildegarde (1098-1179) - Œuvre - Ressources de la Bibliothèque nationale de France, (lire en ligne)
  2. gdespeville, « Structure du Scivias (Connais les voies) d’Hildegard von Bingen — », sur www.narthex.fr (consulté le 15 octobre 2019)
  3. « Sainte Hildegarde de Bingen - Lumière de Dieu » (consulté le 16 octobre 2019)

Liens externes

  • Portail du Moyen Âge
  • Portail du catholicisme
  • Portail de la théologie
  • Portail de la littérature
  • Portail de la mystique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.