Liens de famille au handball

Cet article porte sur les liens de famille au handball.

En effet, comme dans d'autres sports, plusieurs membres d'une même famille ont eu des parcours notables en handball.

Parmi ceux-ci une liste non exhaustive de joueurs est présentée ci-après :

Relations de gémellité

Quelques jumeaux ou jumelles célèbres :

  • Bonaventura : Charlotte et Julie, arbitres internationales françaises ;
  • Burić : Benjamin et Senjamin, internationaux bosniens ;
  • Guardiola : Gedeón et Isaías (es), champion du monde et joueur espagnols ;
  • Jilinskaïté : Victoria et Iana, championne du monde et internationale russes ;
  • Kanor : Orlane et Laura, championne du monde et joueuse françaises ;
  • Lunde : Kristine et Katrine, championnes du monde et olympiques norvégiennes ;
  • Methe : Bernd et Reiner (en), arbitres internationaux allemands, accidentellement décédés ensemble ;
  • Mørk : Nora et Thea, internationales norvégiennes ;
  • Nyokas : Kévynn et Olivier, champions du monde français ;
  • Omeyer : Thierry et Christian, champion du monde et ancien joueur français ;
  • Pinedo : Eli et Patricia (en), internationales espagnoles;
  • Roth : Michael et Ulrich, internationaux allemands ;
  • Solberg : Sanna et Silje, championnes du monde norvégiennes.

Relations de filiation

Lorsque les enfants suivent les traces de leurs parents (ils sont nommés en premier) :

  • Anic : Željko et Igor, internationaux yougoslave et français
  • Anti : Thierry et Marion, entraîneur et joueuse français
  • Arslanagić : Abas et Maïda , champion olympique yougoslave et internationale croate
  • Bašić : Mirko et Sonja, internationaux yougoslave et croate
  • Bilyk : Serhij (de) et Nikola, internationaux ukrainien et autrichien
  • Bölk : Andrea (de) et Emily, internationales allemandes
  • Božović : Stanka (en) et Janko, internationaux autrichiens
  • Bulleux : Franck et Chloé, entraîneur et internationale français
  • Carlén : Per et Oscar (de), internationaux suédois
  • Cochard : Jean-Jacques et Hugo, international et joueur français
  • Derot : Gilles et Théo, internationaux français
  • Dokić : Zoran et Nikola, entraineur yougoslave et joueur bosnien
  • Đorđić : Zoran et Petar, internationaux serbes
  • Dujshebaev : Talant, Alex et Daniel, internationaux espagnols
  • François : Bertrand et Hélène, entraîneur et joueuse français
  • Gaudin : Christian et Noah, champion du monde/entraîneur et joueur français
  • Golić : Boro et Andrej, internationaux yougoslave et français
  • Hansen : Flemming (en) et Mikkel, internationaux danois
  • Högdahl: Arne, Mia (mère) et Moa, entraîneur norvégien, internationale sudéoise et joueuse norvégienne
  • Horaček : Vesna et Tamara, joueuses croate et française
  • Houlet : François-Xavier et Kenza, international et joueuse français
  • Houette : Thierry et Manon, président de club et internationale français
  • Iváncsik : Mihály (en), père de Gergő, Tamás et Ádám, internationaux hongrois ;
  • Karabatic : Branko, Nikola et Luka, internationaux yougoslave et français
  • Koudinov : Vassili et Sergueï, internationaux russes
  • Krakowski: Jean-François et Nicolas, président de club et joueur français
  • Kretzschmar : Peter (de), Waltraud et Stefan, internationaux allemands
  • Kurtović : Marinko et Amanda, entraîneur croate et internationale norvégienne
  • Licu : Ghiță et Robert, internationaux roumains
  • Mabire : Jean-Christophe et Victorien, kinésithérapeute de l'équipe de France masculine et joueur français
  • Mahé : Pascal et Kentin, champions du monde français
  • Manaskov : Pepi et Dejan, internationaux yougoslave et macédonien
  • Minevski : Andreï (de), Svetlana (mère) et Shenia, international soviétique / biélorusse, championne du monde soviétique / biélorusse et internationale allemande
  • Mocsai : Lajos et Tamás, entraîneur et joueur hongrois
  • Mørk : Tirill et Nora, Thea, joueuse et internationales norvégiennes[1]
  • M'Tima : Christian et Jeffrey, joueurs français[2]
  • Nachevski : Dragan et Gjorgji, arbitres internationaux macédoniens
  • Nenadić : Velibor, Petar et Draško, handballeurs yougoslave et serbe
  • Nyberg : Robert et Katja, joueur/entraîneur finlandais et championne olympique/européenne norvégienne
  • Obradović : Ljubomir (en) et Marija (en), entraineur international et internationale serbes.
  • Prandi : Raoul, Mézuela Servier et Elohim, internationaux et joueur français
  • Portes : Maurice et Alain, internationaux français
  • Portner : Zlatko et Nikola, internationaux yougoslave et suisse
  • Rac : Sandor et Miroslav, entraîneur et joueur serbes
  • Remili : Kamel et Nedim, joueur/directeur général de club et international français
  • Richardson : Jackson et Melvyn, joueurs français
  • Rivera : Valero (père) et Valero (fils), entraîneur et joueur champions du monde espagnols
  • Rnić : Momir (père) et Momir (fils), champion du monde/olympique yougoslave et international serbe
  • Sagosen : Erlen et Sander, internationaux norvégiens
  • Schwenker : Hinrich (de) et Uwe, internationaux allemands
  • Spincer : Maxime, Christophe et Angélique, joueurs/entraîneurs et internationale français
  • Terzi : Pierre et Léa, entraîneur de club/préparateur physique de l'équipe de France féminine et joueuse français
  • Tłuczyński : Zbigniew (de) et Tomasz (de), internationaux polonais
  • Vyakhirev : Victor, Anna et Polina, entraîneur, championnes olympiques russes[3]

Relations de fratrie

Des frères et sœurs célèbres :

  • Aguinagalde : Julen et Gurutz (es), internationaux espagnols
  • Amorim : Eduarda et Ana (en), internationale brésiliennes
  • Anquetil : Frédéric et Grégory, internationaux français
  • Bredal Oftedal : Stine et Hanna, internationales norvégiennes
  • Cañellas : Joan et Marc, internationaux espagnols
  • Čutura : Dalibor et Davor, internationaux serbes
  • Derot : Jean-Louis et Gilles, internationaux français
  • Dujshebaev : Alex et Daniel, internationaux espagnols
  • Entrerríos : Alberto et Raúl, champions du monde espagnols
  • Esteki : Allahkaram (en) et Sajjad (en), internationaux iraniens
  • Faluvégi : Rudolf (en) et Dorottya, internationaux hongrois
  • Fernández : Juan Pablo (es) et Federico Gastón, internationaux argentins
  • Feuchtmann : Emil (en), Erwin, Harald (en) et Inga, internationaux chiliens
  • Frey : Noëlle (de), Lisa (de) et Rachel, internationales suisses
  • Gębala : Tomasz (en) et Maciej (en), internationaux polonais
  • Gérard : Vincent et Yvan, joueurs français
  • Gille : Guillaume, Bertrand et Benjamin, internationaux français
  • Hedin : Robert et Tony (de), internationaux suédois
  • Ilić : Nemanja et Vanja, internationaux serbes
  • Iváncsik : Gergő, Tamás et Ádám, internationaux hongrois
  • Jallouz : Wael et Tarak, internationaux tunisiens
  • Jensen : Jesper et Trine, internationaux danois
  • Joli : Guillaume et Florent, champion du monde et joueur français
  • Jurecki : Bartosz et Michał, internationaux polonais
  • Karabatic : Nikola et Luka, champions du monde français
  • Karačić : Igor et Ivan, internationaux croate et bosnien
  • Kiala : Luísa et Marcelina, internationales angolaises
  • Kristiansen : Veronica et Jeanett, championne du monde et joueuse norvégiennes
  • Landin Jacobsen : Niklas et Magnus, champions du monde danois
  • Lerus : Laïsa et Laura, internationales françaises
  • Lijewski : Marcin et Krzysztof, internationaux polonais
  • Løke : Frank, Heidi et Lise, internationaux norvégiens
  • Markoski : Velko (en) et Nikola (en), internationaux macédoniens
  • Marroux : Olivier et Guillaume, international et joueur français
  • Mamelund : Erlend, Håvard et Linn-Therese, international, entraîneur et joueuse norvégiens
  • Müller : Herbert (en) et Helfried, entraîneur de club/national et entraîneur adjoint allemands
  • Mugoša : Ljiljana et Svetlana, championnes olympiques yougoslaves
  • Nenadić : Draško et Petar, internationaux serbes
  • Pytlick : Jan et Hanne, entraîneur et joueuse danois
  • Riegelhuth : Linn-Kristin et Betina, championnes du monde norvégiennes
  • Rutenka : Siarhei et Dzianis, internationaux biélorusses
  • Sellenet : André et Bernard, internationaux français
  • Simonet : Diego, Sebastián et Pablo, internationaux argentins
  • Siti : Beáta et Eszter (en), championnes d'Europe hongroises
  • Skube : Skube et Staš (de), internationaux slovènes
  • Šprem : Goran et Lovro (de), champion du monde et international croates
  • Tłuczyński : Andrzej (pl) et Zbigniew (de), internationaux polonais
  • Toft Hansen : René et Henrik, internationaux danois
  • Tollbring : Cassandra et Jerry, internationaux suédois
  • Ugalde : Antonio et Cristian, internationaux espagnols
  • Urdiales : Alberto et Santiago, internationaux espagnols
  • Valčić : Tonči et Josip (en), champion du monde et international croates
  • van Olphen : Sanne et Fabian (de), internationaux hollandais
  • Vukčević : Marina et Olivera, internationale et joueuse monténégrines
  • Viakhireva  : Polina et Anna, championnes olympiques russes
  • Zuzo : Semir et Sedin, international et joueur français
  • Žvižej : Luka et Miha, internationaux slovènes

Relations matrimoniales

Joueurs et joueuses mariés :

Autres relations

Patronymie

Certaines personnes portant le même patronyme sans lien de famille (proche) :

  • Andersen : Anja, Kristine, Kjerstin et Bjørg, championne olympique/du monde danoise, championne olympique/d'europe danoise et internationales norvégiennes
  • Andersson : Kent-Harry, Kim, Magnus et Matthias, entraîneurs et/ou joueurs suédois
  • Bašić : Mirko, Edin et Sonja, champion olympique yougoslave, joueur bosnien et joueuse croate
  • Bulatović : Katarina et Anđela, championnes d'Europe monténégrines
  • Frey : Noëlle (de), Lisa (de), Rachel et Sonja, internationales suisses et autrichienne
  • Gunnarsson : Róbert, Arnór Þór et Bjarki Már (de) internationaux islandais
  • Hansen : Mikkel, Pernille, Anne-Mette, Jette et Espen Lie, internationaux danois et international norvégien
  • Horaček : Vesna et Václav, joueuse croate et arbitre international tchèque
  • Hornyák : Ágnes, Dóra et Péter (en), internationaux hongrois
  • Horvat : Hrvoje (en) et Zlatko, internationaux yougoslave et croate
  • Klikovac : Andrea et Bobana (en), internationales monténégrines
  • Jovanović : Marija et Ana, championne d'europe monténégrine et joueuse serbe
  • Jørgensen : Jan, Lars, Line et Stine, internationaux danois
  • Kovács : Péter (en) et Anna (en), internationaux hongrois
  • Kristiansen : Veronica, Kristina et Simon Westh (de) , championne du monde norvégienne et internationaux danois
  • Nagy  : László, Kornél, Anikó (en) et Marianna, internationaux hongrois et internationale hongro-autrichienne
  • Nikolić : Julija, Nenad, Ratko (de) et Željka, internationale macédonienne, arbitre international et internationaux serbes
  • Olsson: Mats et Staffan, internationaux suédois
  • Pavićević : Biljana et Ivona (en), internationales monténégrines
  • Popović : Jelena, Nebojša, Bojana, et Mirko, internationaux serbe, yougoslave, monténégrine et joueur serbe
  • Prokop : Gunnar et Christian (de), entraîneur autrichien et joueur/sélectionneur allemand
  • Rasmussen : Kim (en) et Lars (en), entraîneur national et champion d'Europe/entraîneur danois
  • Sigurðsson : Guðjón Valur et Dagur internationaux islandais
  • Štochl : Petr et Richard (de), internationaux tchèque et slovaque
  • Stojković : Rastko et Dušan, international et arbitre international serbes
  • Vukčević  : Marina et Sara (en), internationales monténégrines

Liens externes

Notes et références

  1. « Portrait de Nora Mørk », Hand Action, no 171,
  2. « M'Tima, du CMCO au rhénus », EuroMag, le magazine de l'Eurotournoi, no 80, , p. 7 (lire en ligne [PDF], consulté le 23 janvier 2019)
  3. (en) « The rising stars of the Women's EHF EURO: Anna Viakhireva and Daria Dmitrieva » (consulté le 2 août 2016)
  4. (no) « Pressemelding: Stortalent klar for Larvik », (consulté le 30 juillet 2016)
  5. « Melvyn Richardson, la soif d’apprendre » (consulté le 16 septembre 2016)
  6. « D1 LFH: C’est la reprise pour les joueuses du TSCV ! », (consulté le 28 juillet 2016)
  7. Christophe Ayad, « Naturalisé français, Golic affronte son pays natal », (consulté le 1er décembre 2013)
  8. « Les dessous de l'arrivée de Morten Vium », sur handnews.fr, (consulté le 19 juillet 2016)
  • Portail du handball
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.