Ligne 108 (Infrabel)

La ligne 108 était initialement une ligne de chemin de fer belge reliant Erquelinnes à Mariemont. La ligne mesurait 22,7 km de long. Le tronçon de Mariemont à la gare de Binche (7,7 km) est toujours utilisé pour le transport de voyageurs, tandis que celui de Binche à Erquelinnes a été aménagé en sentier pour le réseau RAVeL.

Ligne 108
Ligne d'Erquelinnes à Mariemont

Carte de la ligne
Pays Belgique
Villes desservies Erquelinnes, Binche
Historique
Mise en service 1857
Électrification 1983
Fermeture Ligne partiellement fermée
Concessionnaires Chemin de fer du Centre (1853 1867)
Société générale d'exploitation de chemins de fer (1867 1870)
Chemins de fer de l'État belge (1870 1926)
Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) (1926 2015)
Infrabel (à partir de 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 108
Longueur 22,7 km
Vitesse de référence 120 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies Voie unique
(Anciennement à double voie)
Trafic
Exploitant(s) SNCB

Histoire

Le [1], la Société des Chemins de Fer du Centre inaugurait la ligne en présence du futur roi Léopold II. Cette ligne a été nationalisée en 1878. Dès 1860, la ligne comprenait deux voies sur toute sa longueur.

Le transport de voyageurs entre Binche et Erquelinnes a cessé le . Jusqu'en 1984, le transport de marchandises s'effectuait jusqu'à Grand-Reng. En 1987, le tronçon de Binche à Erquelinnes a été déferré. Ce tronçon est aujourd'hui intégré au réseau RAVeL.

La ligne 112 fut électrifiée en 1982, à cette occasion, une nouvelle halte fut construite juste après la confluence entre les lignes 112 et 108. Elle ferma en 1993[2]. Le , la ligne 108 a été à son tour électrifiée entre Binche et Mariemont, en kV continus. Le transport de marchandises a cessé le et, le , le tronçon encore utilisé a été réduit à une voie.

Utilisation

En semaine

Le weekend

Galerie

Notes et références

  1. Théophile Lejeune, Histoire de la ville de Binche, Binche, Victor Winance-Nachtergaele, , p. 16
  2. http://www.garesbelges.be/haine_saint_pierre_II.htm

Liens externes

  • Portail du Hainaut
  • Portail du chemin de fer
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.