Ligne 13 (Infrabel)

La ligne 13 est une courte ligne de chemin de fer belge qui relie Kontich (au sud d'Anvers) et Lierre (au sud-est de la métropole portuaire).

Pour les articles homonymes, voir Ligne 13.

Ligne 13
Ligne de Kontich à Lierre

Carte de la ligne
Pays Belgique
Historique
Mise en service 1855
Électrification 1982
Concessionnaire État Belge / Infrabel
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 13
Longueur 6,6 km
Vitesse de référence 90 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Exploitant(s) SNCB

Histoire

En 1855, la Ligne Lierre - Turnhout est inaugurée par la compagnie du chemin de fer de Lierre à Turnhout. Celle-ci est simultanément reliée à Anvers par une courte ligne, posée par la compagnie des chemins de fer de l'État entre Lierre et Kontich. La compagnie privée exploite toutefois ses trains jusqu'à la métropole anversoise durant deux ans.

En 1864, une ligne Anvers - Aarschot (essentiellement la future ligne 16) passant par Lierre offre une relation plus courte entre cette ville et Anvers, mais exploitée par la compagnie du Nord de la Belgique (à ne pas confondre avec la Compagnie du Nord - Belge). La ligne 13 reste donc utilisée, et les chemins de fer de l'État planifient une décennie plus tard de la prolonger par la ligne 61 vers Boom et Alost.

En 1914, une série de lignes sont rapidement posées pour desservir la ceinture de forts d'Anvers. Après le conflit, la ligne industrielle 205 et un tronçon entre Duffel (au sud de Kontich) et Lierre restent exploitées. Cette dernière section, qui fait double emploi avec la ligne 13 mais est embranchée sur la ligne 27 en direction du sud, ferme et est remplacée par une courbe de raccordement orientée dans le même sens au niveau de Kontich (identifiée ligne 13/1).

En 1981, la relation Anvers - Turnhout est électrifiée, la ligne 13 le sera l'année suivante, considérant qu'elle en constitue un itinéraire de détournement.

Caractéristiques

Exploitation

La ligne voit principalement passer du trafic voyageurs entre Malines (et Bruxelles) d'une part, Lierre, Herentals et Turnhout d'autre part. Cette desserte limitée et la longueur réduite de la ligne ne justifient pas sa mise à double voie.

L'unique arrêt intermédiaire, la gare de Lint, est fermée à tous trafics.

En semaine, la ligne est parcourue toutes les heures par trains IC-11 reliant Binche à Turnhout via La Louvière, Bruxelles et Malines, ainsi que par deux paires de trains d'heure de pointe.

Les weekends, il n'existe qu'un très faible nombre de trains réguliers :

  • le dimanche, deux trains P reliant Hamont ou Mol à Heverlee (près de Louvain) qui ne circulent pas durant les congés.
  • lors des vacances scolaires, deux paires de trains Touristiques ICT reliant respectivement Neerpelt et Turnhout à Blankenberge.

Notes et références

    (nl) Hugo De Bot et al., 150 jaar spoorwegen in de Kempen (1855-2005) : De geschiedenis van de lijn Kontich-Turnhout, Turnhout, Brepols, , 180 p. (ISBN 978-90-5622-060-0)

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail du chemin de fer
    • Portail de la Belgique
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.