Ligne d'Hautmont à Feignies (frontière)

La ligne d'Hautmont à Feignies (frontière) est une ligne ferroviaire à deux voies électrifiées, à écartement standard, qui relie la gare d'Hautmont à la frontière franco-belge à Feignies. Elle se poursuit jusqu'à Bruxelles via Mons (ligne belge n° 96).

Ligne
d'Hautmont à Feignies (frontière)

La ligne Hautmont - Feignies (frontière) continue en Belgique sous dénomination de ligne 96.
Pays France
Historique
Électrification 1963
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 247 000
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 25 kV – 50 Hz
Pente maximale
Nombre de voies Double voie
Signalisation Block automatique lumineux
Trafic
Propriétaire RFF
Exploitant(s) SNCF & divers nouveaux entrants

Elle constitue la ligne 247 000[1] du réseau ferré national.

Histoire

La ligne est concédée à la Société générale pour favoriser l'industrie nationale en Belgique par une convention signée, le , entre le ministre des Travaux publics et la société. Cette convention est approuvée par un décret impérial le suivant[2].

La ligne est rétrocédée par la Compagnie du chemin de fer de Mons à Hautmont et de Saint-Ghislain à la Compagnie des chemins de fer du Nord par un traité signé, le , entre les compagnies. Ce traité est ratifié par une convention signée entre le ministre des Travaux Publics et la compagnie des chemins de fer du Nord le . La convention est approuvée par un décret impérial[3].

La ligne

Tracé

Les deux voies ferrées partent de la gare d'Hautmont, remontent au nord de Feignies, jusqu'à la frontière. Les voies continuent ensuite vers la Belgique et la gare de Quévy. Depuis , plus aucun train de voyageurs n'utilise cette ligne (du moins entre la bifurcation Douzies-Nord et Quévy) et la gare de Feignies est désaffectée.

Annexes

Articles connexes

Notes et références

  1. Fascicule Gares et lignes du nord édité par le COPEF (Cercle Ouest Parisien d'Études Ferroviaires) en 1985.
  2. « N° 2026 - Décret impérial qui approuve une convention passée, le 16 août 1854, pour l'exécution et l'exploitation d'un chemin de fer de la frontière de Belgique à Hautmont : 19 août 1854 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 14, no 223, , p. 537 - 555.
  3. « N° 7028 - Décret impérial qui approuve une convention passée entre le ministre de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux publics, et la compagnie des chemins de fer du Nord, ladite convention relative au chemin de fer d'Haumont à la frontière de Belgique : 26 septembre 1859 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 14, no 735, , p. 704 - 709.
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.