Ligue des champions de l'UEFA 1993-1994

La Ligue des Champions 1993-1994 a vu la victoire du Milan AC.

Ligue des champions de l'UEFA 1993-1994
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Édition 39e
Lieu(x) Finale : Stade Olympique,
Athènes (Grèce)
Date 1993 -
Participants 42 équipes
(tour préliminaire inclus)
Épreuves 95 matchs joués
(tour préliminaire inclus)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur AC Milan (5)
Finaliste FC Barcelone
Meilleur(s) buteur(s) Wynton Rufer
Ronald Koeman
(8 buts)

Navigation

La compétition s'est terminée le par la finale remportée par le Milan AC contre le FC Barcelone au Stade Olympique à Athènes.

Le club français de l'Olympique de Marseille, tenant du titre, est exclu par l'UEFA à la suite de l'affaire VA-OM et est remplacé par l'AS Monaco troisième du championnat, le Paris SG, dauphin, ayant refusé de jouer la compétition.

Tour préliminaire

Les 22 clubs principaux sont directement admis dans le tableau final, les 20 autres se disputent les dix dernières places en seizièmes de final lors du tour préliminaire.

Équipe 1 Résultat Équipe 2AllerRetourTab
HJK Helsinki 2 - 1 FC Norma Tallinn1 - 11 - 0-
Ekranas Panevėžys 0 - 2 Floriana FC0 - 10 - 1-
B68 Toftir 0 - 11 Dinamo Zagreb0 - 50 - 6-
Skonto Riga 1 - 1 NK Olimpija Ljubljana0 - 11 - 0 ap11 - 10
Cwmbran Town FC 4 - 4e Cork City FC3 - 21 - 2-
Dinamo Tbilissi 1 - 4 Linfield FC0 - 3[1]1 - 1-
FC Avenir Beggen 0 - 3 Rosenborg BK0 - 20 - 1-
KF Partizan Tirana 0 - 3 ÍA Akranes0 - 00 - 3-
Omonia Nicosie 2 - 3 FC Aarau3 - 10 - 2-
FC Zimbru Chișinău 1 - 3 Beitar Jérusalem1 - 10 - 2-

Seizièmes de finale

Équipe 1 Résultat Équipe 2AllerRetour
Galatasaray 3 - 1 Cork City FC2 - 11 - 0
Werder Brême 6 - 3 Dynamo Minsk5 - 21 - 1
Dynamo Kiev 4 - 5 FC Barcelone3 - 11 - 4
AS Monaco 2 - 1 AEK Athènes1 - 01 - 1
Budapest Honvéd 3 - 5 Manchester United FC2 - 31 - 2
Rangers FC 4 - 4e Levski Sofia3 - 21 - 2
AIK Solna 1 - 2 Sparta Prague1 - 00 - 2
Linfield FC 3 - 4 FC Copenhague3 - 00 - 4ap
HJK Helsinki 0 - 6 RSC Anderlecht0 - 30 - 3
ÍA Akranes 1 - 3 Feyenoord Rotterdam1 - 00 - 3
Steaua Bucarest 4 - 4e Dinamo Zagreb1 - 23 - 2[2]
Rosenborg BK 4 - 5 Austria Vienne3 - 11 - 4
FC Porto 2 - 0 Floriana FC2 - 00 - 0
Skonto Riga 0 - 9 Spartak Moscou0 - 50 - 4
FC Aarau 0 - 1 AC Milan0 - 10 - 0
Lech Poznań 7 - 2 Beitar Jérusalem3 - 04 - 2

Huitièmes de finale

Équipe 1 Résultat Équipe 2AllerRetour
FC Porto 1 - 0 Feyenoord Rotterdam1 - 00 - 0
AS Monaco 4 - 2 Steaua Bucarest4 - 10 - 1
Levski Sofia 2 - 3 Werder Brême2 - 20 - 1
FC Copenhague 0 - 7 AC Milan0 - 60 - 1
Sparta Prague 2 - 5 RSC Anderlecht0 - 12 - 4
Manchester United FC 3 - 3e Galatasaray3 - 30 - 0
Lech Poznań 2 - 7 Spartak Moscou1 - 51 - 2
FC Barcelone 5 - 1 Austria Vienne3 - 02 - 1

Phase de groupes (quarts de finale)

Clubs qualifiés en phase de groupe.
Phase de groupe
Demi-finalistes
Finaliste
Vainqueur

Groupe A

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
1 FC Barcelone 10 6 4 2 0 13 3+10 FC Barcelone2-05-13-0
2 AS Monaco 7 6 3 1 2 9 4+5 AS Monaco0-14-13-0
3 Spartak Moscou 5 6 1 3 2 6 12-6 Spartak Moscou2-20-00-0
4 Galatasaray 2 6 0 2 4 1 10-9 Galatasaray0-00-21-2

Groupe B

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
1 AC Milan 8 6 2 4 0 6 2+4 AC Milan3-02-10-0
2 FC Porto 7 6 3 1 2 10 6+4 FC Porto0-03-22-0
3 Werder Brême 5 6 2 1 3 11 15-4 Werder Brême1-10-55-3
4 RSC Anderlecht 4 6 1 2 3 5 9-4 RSC Anderlecht0-01-01-2

Demi-finales

Les demi-finales, opposant le premier de chaque groupe au deuxième de l'autre groupe, se dispute sur seul match, sur le terrain du vainqueur de groupe.

Équipe 1 Résultat Équipe 2
FC Barcelone 3 - 0 FC Porto
AC Milan 3 - 0 AS Monaco

Finale

Lors de cette finale disputée au Stade Olympique d'Athènes, les spécialistes s'attendaient à une victoire du FC Barcelone qui présentait alors sur la pelouse un onze titulaire avec de remarquables joueurs tels que Romário, Stoitchkov ou Koeman. Le Milan AC comptait de nouveaux joueurs et c'était presque une surprise de le retrouver en finale. Or il n'en fut rien. Milan prit rapidement le dessus dans ce match, sans doute plus frais physiquement, le FC Barcelone venait de célébrer en grande pompe sa victoire dans le Championnat espagnol, et leur buteur, Romario (sans doute touché par le décès de son père quelques jours avant le match), n'a pas réussi à rentrer dans le match. De plus, Milan a su profiter de la lenteur de la défense centrale barcelonaise composée de Nadal et Koeman. Savicevic, dont la rapidité dans ses mouvements est bien connue, a déstabilisé toute la défense catalane durant le match.

Non sélectionné et sur le départ (vers le Bayern Munich), Jean-Pierre Papin, Ballon d'or 1991 remporte enfin son titre de champion d'Europe après deux échecs en demi-finale (1988 et 1990 avec Marseille) et deux échecs en finale (1991 avec Marseille et 1993 avec Milan contre son ancien club de Marseille).

AC Milan 4 - 0 FC Barcelone Stade Olympique, Athènes
( Savićević) Massaro 22e
( Donadoni) Massaro 45e
Savićević 47e
( Albertini) Desailly 59e
Spectateurs : 70 000
Arbitrage : Philip Don
Sebastiano Rossi ; Mauro Tassotti, Christian Panucci, Demetrio Albertini, Filippo Galli, Paolo Maldini (84' Stefano Nava), Roberto Donadoni, Marcel Desailly, Zvonimir Boban, Dejan Savićević, Daniele Massaro Équipes Andoni Zubizarreta ; Albert Ferrer, Josep Guardiola, Ronald Koeman, Miguel Ángel Nadal, José Mari Bakero, Sergi Barjuán (73' Quique Estebaranz), Hristo Stoitchkov, Guillermo Amor, Romário, Aitor Beguiristan (51' Eusebio Sacristán)

Entraîneur :
Fabio Capello
Entraîneur :
Johan Cruijff

Voir aussi

Références

  1. Le match aller fut remporté 2-1 par le Dinamo Tbilissi mais il s'avéra que le club avait fait verser 5 000 dollars aux quatre arbitres de la rencontre. L'UEFA donna la victoire par forfait à Linfield FC et suspendit le Dinamo Tbilissi de compétitions européennes pour deux saisons
  2. Match retour disputé à Ljubljana.

Articles connexes

  • Portail du football
  • Portail des années 1990
  • Portail de l’Europe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.