Lino Aldani

Lino Aldani, né le à San Cipriano Po, dans la province de Pavie, en Lombardie et mort le à Pavie[1], est un écrivain italien de science-fiction, qui fut également professeur de mathématiques.

Lino Aldani
Naissance
San Cipriano Po, Italie
Décès
Pavie, Italie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Italien
Genres

Œuvres principales

  • Bonne nuit, Sophia
  • Quand les racines
  • Éclipses 2000
  • La Maison-femme

Biographie

Lino Aldani a débuté dans la science-fiction vers la fin de l'année 1960. En 1961, il a publié un essai intitulé La Fantascienza (La Tribuna, Plaisance), le premier livre paru sur le sujet en Italie.

En 1963, il a fondé la revue Futuro, en collaboration avec Massimo Lo Jacono (en) et Giulio Raiola. Il a écrit des romans, de nombreuses nouvelles, des scénarios pour la télévision et une pièce de théâtre.

Ses œuvres ont été traduites en de nombreuses langues.

Lino décède dans la nuit du 30 au à Pavie[1].

Œuvres

  • Quarta Dimensione (Baldini & Castoldi, Milano, 1964), paru en français sous le titre Bonne nuit, Sophia, Présence du futur, no 88, Denoël.
  • Quando le radici (La Tribuna, Plaisance 1977), traduit en français sous le titre Quand les racines, Présence du futur, no 260, Denoël.
  • Eclissi 2000, traduit en français sous le titre Éclipses 2000, Présence du futur, no 303, Denoël.
  • Parole per domani, traduit en français sous le titre La Maison-femme, Présence du futur, no 499, Denoël.
  • 37° centigrades (Trentasette centigradi, 1963) , Le Passager clandestin coll. « Dyschroniques », 2013. Traduit de l'italien par Romand Stragliati.

À signaler un dossier sur lui comprenant les deux nouvelles Bonne Nuit, Sophia et Ontalgie dans « Lunatique » no 74

Notes et références

  1. (it) « Addio a Lino Aldani », Fantasymagazine.it (consulté le 1er février 9)

Liens externes

  • Portail de la littérature italienne
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.