Liste d'écrivains camerounais

Cette liste recense les écrivains camerounais :

A

B

  • Philomène Bassek (1957– ), romancière en langue française, auteure de La Tache de Sang[2].
  • Paul Batibonak (1963-), auteur, écrivain, maître de recherche, diplomate, ministre plénipotentiaire de classe exceptionnelle.
  • Sariette Batibonak (1967-), écrivain, éditrice, professeure, socio-anthropologue, méthodologue, auteure d'une douzaine d'ouvrages entre autres Discours anti-sorcellerie dans les pentecôtismes, camerounais http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=54870&razSqlClone=1.
  • Bassek Ba Kobhio, réalisateur.
  • Larry Bate Takang, romancier, poète et dramaturge, auteur de A Place of Fun and Evil, Pilgrimage of no Retreat, and The Blind Boys and the Journalist
  • Francis Bebey (1929–2001), musicien, auteur de Les Trois Petits Cireurs, Agatha Moudio'son, The Ashanti Doll, Enfant Pluie et Ministre et le Griot[2],[1]. Lauréat du Grand prix de la Mémoire aux GPAL 2013.
  • Samuel-Martin Eno Belinga, musicologue, professeur de géologie.
  • Jacques Bengono (1938– ), poète et nouvelliste[1].
  • Charles Biwolé Atangana (1970-).essayiste-romancier auteur de Cameroun, Amorçage raté d'une démocratie promise (essai); Le récit du disciple déchu (essai); Les vertiges de l'incertitude (roman).
  • Bate Besong (en) (1954–2007), poète[2].
  • Mongo Beti, pseudonyme d'Alexandre Biyidi Awala (1932–2001), romancier en langue française[2],[1],[4].
  • Calixthe Beyala (1961– ), romancière en langue française[2],[4].
  • Jacques Bonjawo (1960– ), ingénieur logiciel.
  • Victor Bouadjio, éditeur.
  • Hemley Boum, romancière.
  • Lydie Dooh Bunya, journaliste, femme de lettres et féministe.
  • Bole Butake (1947– 2016), dramaturge[2].

D

E

  • Ntone Edjabe (en) (1970– ), journaliste.
  • Gaston-Paul Effa (1965– ), professeur de philosophie et romancier[2].
  • Jean-Marc Ela (1936–2008), prêtre, enseignant, sociologue, anthropologue, théologien de la libération, auteur de African Cry et My Faith as an African[1].
  • Frieda Ekotto, professeur, critique et romancière, auteure de Chuchote pas trop.
  • Samuel-Martin Eno Belinga (1935– ), poète et géologue[8],[1].
  • Elolongué Epanya Yondo (1930– ), poète en langue française et en Douala[8],[1].
  • Valère Epée (1938– ), musicien, poète et historien[1].
  • Éric Essono Tsimi, éditorialiste.
  • Patrice Étoundi-M'Balla, journaliste.
  • François-Borgia Marie Evembé (1938-)
  • Elisabeth Ewombè-Moundo, anthropologue et romancière et fonctionnaire internationale.
  • Ndumbe Eyoh (en), (1949–2006), dramaturge.
  • Emmanuel Mayo, poète et romancier, enseignant et journaliste (1957).
  • Ekum'Ekol'a Ndendé, dramaturge, poète et conteur camerounais, originaire de Dibombari à Bonabweny. Il est également comédien et metteur en scène. De son vrai nom EKOUME Guillaume, il est né le à Mbanga. Auteur de "Au Clair de Lune" un recueil de plusieurs contes

F

H

  • Alexis Maxime Feyou de Happy, dramaturge en langue française, auteur de Conscience Ouverte (1974), Dithy (2002), Fairy Tales from Propagamar (2006), Victus Libri/Classic African Art (2008), Les Mezzotiniales (2009), Bodanou le Petit Oiseau Rouge (2010), et La Septieme Colonne/L'Ombre de Meridor (2010)[9].

I

K

L

M

  • Mohamad Awalson, Enseignant, poète et essayiste,auteur du recueil de poèmes Le bon dieu n'est pas noir, 2016
  • Isaac Moumé Étia (1889 -1939) 1er Écrivain camerounais d’expression français, 1er fonctionnaire camerounais
  • Léopold Moumé Étia (1913 - 2004) Syndicaliste, homme politique et écrivain
  • Abel Moumé Étia (1919 - 2004) Ingénieur, haut fonctionnaire et écrivain
  • Sankie Maimo (en) (1930-2013), dramaturge, Lauréat du Grand prix de la Mémoire aux GPAL 2016.
  • Benjamin Matip (1932– ), romancier et dramaturge[1].
  • Marie-Claire Matip
  • Achille Mbembe (1956– ), philosophe
  • Claude-Joseph M'Bafou-Zetebeg (1948– ), poète en langue française[10].
  • Charly Gabriel Mbock, anthropologue, directeur de recherche et homme politique.
  • Valentin Mbougueng, journaliste.
  • Imbolo Mbue
  • William Eteki'a Mbumua (1933– )[1].
  • Thomas Melone
  • Eric Mendi, Grand prix des Belles-Lettres aux GPAL 2013.
  • Rémy Sylvestre Medou Mvomo (1938– ), romancier et dramaturge[2],[1].
  • Léonora Miano
  • Dualla Misipo (1901– )[1].
  • Simon Mol, journaliste et militant anti-racisme.
  • Pabé Mongo (1948– ), dramaturge et romancier[1].
  • Évelyne Mpoudi Ngolé (1953– ), enseignante et romancière en langue française, auteure de Sous La Cendre Le Feu et Petit Jo, Enfant Des Rues.
  • Adamu Musa, journaliste.
  • Engelbert Mveng (1930–1995), prêtre Jésuite, poète en langue française auteur de Balafons[8],[1].

N

  • Bernard Nanga (1934–1985), romancier en langue française, auteur de Les Chauve-Souris[2].
  • David Ndachi Tagne (1958– ), romancier et journaliste[2].
  • Hubert Mono Ndjana, Président du Jury des GPAL 2016.
  • Blaise N'Djehoya, journaliste et réalisateur de documentaires.
  • Patrice Ndedi-Penda (1945– ), dramaturge[1].
  • Bill F. Ndi (1964– ), poète en langue anglaise et dramaturge, auteur de K'cracy, Trees in the Storm and Other Poems, Mishaps and Other Poems, Toils and Travails et Gods in the Ivory Towers[11],[1].
  • Timothee Ndzaagap (1949– ), poète et dramaturge[1].
  • Patrice Nganang (1970– ), romancier.
  • Charles Ngandé, poète en langue française[12].
  • Job Nganthojeff (1936– ), poète[1].
  • Jeanne Ngo Maï (1933– ), poétesse en langue française[8]
  • John Emmanuel Akwo Ngoh (c.1940– ), poète et romancier[1].
  • Joël Gustave Nana Ngongang (en) (1982–2015), activiste.
  • Boris Ngouo, footballeur.
  • Simon Njami (1962– ), romancier, commissaire d’exposition, essayiste et critique d’art[4].
  • Claude Njiké-Bergeret, Présidente du Jury des GPAL 2015
  • Martin Njoya (1944– ), poète[1].
  • Adamou Ndam Njoya, homme politique, Président du Jury des GPAL 2014.
  • Jean-Jacques Nkollo (1962– ), romancier[2].
  • Etienne B. Noumé, nom de plume d'Etienne NKepndep (1944–1970), poète en langue française[1].
  • Tangyie Nsuh-For
  • Jean-Paul-Nyunaï (1932– ), poète en langue française[8],[1].
  • Jacques Muriel Nzouankeu (1938– ), nouvelliste et dramaturge[1].

O

P

  • René Philombé, pseudonyme de Philippe-Louis Ombede (1930–2001), journaliste, poète, romancier et dramaturge[2],[1].
  • Careen Pilo, diplomate et romancière.
  • Louis-Marie Pouka-M'Bague (1910– ), journaliste et poète[1].

R

  • Simon Rifoé (1943– ), professeur[1].

S

T

U

  • Kenneth Usongo (vers 1981– )

W

Y

Z

Références

  1. (en) Janheinz Jahn, Ulla Schild et Almut Nordmann Seiler, Who's who in African Literature : Biographies, Works, Commentaries, Horst Erdmann Verlag, (ISBN 978-3-7711-0153-4).
  2. (en) Simon Gikandi, Encyclopedia of African Literature, Routledge, (ISBN 978-0-415-23019-3)
  3. Jacques Chevrier, Anthologie africaine d'expression française: La poésie, Hatier, , p. 145.
  4. (en) Douglas Killam et Ruth Rowe, The Companion to African Literatures, James Currey & Indiana University Press, (ISBN 0-253-33633-3)
  5. (en) Robert Fraser, West African poetry : a critical history, Cambridge University Press, , p. 281–286
  6. (en) « Books: Cameroonian Activist Shey Ductu Releases a Short Story Titled Shades of Misfortune », sur Kamer Expression (consulté le 11 janvier 2017).
  7. (en) « Shey Ductu Addresses African Youth in a new book », sur Kamer Expression (consulté le 11 janvier 2017).
  8. (en) Albert S. Gérard, European-Language Writing in Sub-Saharan Africa, vol. 1, John Benjamins Publishing Company, , p. 568
  9. (en) Donna Page, A Cameroon world : art and artifacts from the Caroline and Marshall Mount collection, p. 46
  10. Jacques Chevrier, Anthologie africaine d'expression française, Hatier, , p. 171
  11. (en) Peter W. Vakunta et Bill F. Ndi, Nul n'a le monopole du Français, p. 47
  12. (en) Richard Njornson, The African quest for freedom and identity : Cameroonian writing and the national experience, Indiana University Press, , p. 184

Articles connexes

Source de la traduction

  • Portail de la littérature africaine
  • Portail du Cameroun
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.