Liste de clans somalis

Les clans et sous-clans somalis sont des regroupements agnatiques[1], familiaux et politiques, dont l'organisation est liée à celle des droits sur les territoires. Leur liste varie selon les sources, les premières listes ou taxinomies remontant au moins au XIXe siècle[2].

Une représentation territoriale des clans somalis (CIA, 2002)

On répartis habituellement ces groupes en cinq « confédérations » à la fois apparentés mais autonomes et dont la classification n'est qu'indicative et non normative, auxquelles s'ajoutent des groupes « non somalis ». Dans d'autres cas, on considère que le grand ensemble somali est divisé en trois grands groupes (Darod, Irir et Saab), eux-mêmes subdivisés en tribus, en clans et en sous-clans[3].

L'anthropologue britannique Ioan Myrddin Lewis a insisté, à partir des années 1960, sur l'organisation de la société somalie en familles claniques, clans, sous-clans et lignages[4]. Depuis les années 1990, ce « paradigme du clan » est remis en cause au profit d'un « paradigme de classe » pour décrire la ou les sociétés somalies[5],[6].

La mythologie propose une généalogie qui fait descendre tous les Somalis de Hill, père de Samaale et Sab qui seraient les ancêtres respectivement des éleveurs nomades (reer nugul) et des agro-pasteurs (reer godeed)[7].

Il n'existe pas de liste aboutie des clans somalis, qui sont en constante évolution ; les informations ci-dessous qui mélangent diverses sources sont donc à prendre avec prudence.

Groupe Darod

Tanade Leelkase Mahamud ali Reer hassan Mumin adan Fiqi ismail

    • Geri Kombe
    • Tribu Marehan
      • Red Dini
      • Rer Hassan
      • Fiqi Yacqub
      • Eli Dheere
    • Kabalah
      • Absame
        • Ogaden
          • Makabul
          • Mohamed Zubeir
          • Aulihan
        • Jidwaq
      • Harti
        • Dhulbahante (Dolbahante)
        • Warsangali (Warsengeli)
        • Majeerteen (Mijerteen) (comme Abdullahi Yussuf Ahmed, le fondateur du Puntland)
          • Omar Mahmud
          • Issa Mahmud
          • Osman Mahmoud (Osman Mahmud)
        • Bartire
          • Geri
          • Absguul

Dir

Issa[8],[9]

  • Elleyeh
    • Moussa
      • Saad
      • yonis
      • Bide
      • Akhtimahure
    • Mamaasan
      • Hassan
      • Awl
  • Walaaldon
    • yusuf
    • Idleh
  • Furlaba/Holleh
    • AMAHADLEH
      • Dulcad
      • Farah-matan
      • Hanis
    • SACIIB
      • nabisameh (1)
      • celi
        • suufi (2)
        • bodbod (3)
        • madaxmershey (4)
        • gabar
          • idleh
            • abokor (5)
            • nuur (6)
            • haji (7)
          • salaax
            • gesaleh (8)
            • maxamuud (9)
  • Wardiq
    • Rumewaaq
    • Waqtishiil
  • Horoone
    • Gel Walaal
    • Habr Walaal
  • Uurweyne
    • Adolab
    • Fiqi


Gadabuursi

  • Makahiil
  • Mahadcase
  • Habar caafan

Gurgura, Gurre, Gariire = Madahweyn Dir

  • Gurgura
  • Gurre
  • Gariire
  • Quranyow (Garre)[10],[11]
  • Surre
  • Isaaq
    • Toljecle
    • Imran
    • Sanbur
    • Haber Awal
      • igaaleh muse
      • Sa'ad Muse
      • Afgab Muse
      • Issa Muse
      • Celi Muse
    • Ayub
    • Arab
    • Garhajis (Habr Garhadjis)
      • Idagaleh
      • Habr Yunis
    • Habr Jeclo
      • Mohamed Abokor
      • Samane Abokor
      • Muse Abokor

Isaaq

A. Habar Magaadle

  • Ismail (Garhajis)
  • Ayub
  • Muhammad (Arap)
  • Abdirahman (Habar Awal)

B. Habar Habuusheed

  • Ahmed (Tol-Ja’lo)
  • Muuse (Habar Jeclo)
  • Ibrahiim (Sanbuur)
  • Muhammad (‘Ibraan)
  • Isaaq
    • Habar Awal (comme Ahmed Abdi Godane)
    • Issa Musse
      • Mohamed Issa
      • Aden Issa
      • Abokor Issa
      • Edirays Issa
    • Sa’ad Musse
    • Garhajis
      • Habar Yoonis
      • Eidagale
    • Arap
    • Ayub
    • Habar Jeclo
    • Toljecle
    • Sanbuur
    • Imraan

Hawiyé

    • Karanle
      • Murusade
    • Gorgate
    • Gugun-Dhabe
    • Rarane
    • Haskul
    • Jambeele
      • Hawadle
      • Galje'el
      • dab
  • Rahanweyn
  • Digil
    • Dabarre
    • Jiddu
    • Garre
    • Tunni
    • Geledi

Bagadi 5 caleemood

  • Mirifle
    • Sagaal
      • Jilible
      • Hadame

Yantaar Geeridle Luwaay Hubeer Eeyle Gabaabeeyn Gasaaro gud

Haber Guedir (qui comporte un sous-clan, les Saad)

    • Sideed
      • Harin
      • Eelay
      • Jiron
      • Leyas

4boqol hore Waanjeel Qomaal Yala

Autres groupes

  • Ashraaf
  • Madhiban
  • Reerow-Xassan
  • Sheekhaal
  • Tumaal- ALHaddad
  • Yibir
  • Zengi
    • Ribi
    • Boni
    • Reer faqi

Camuudi

Notes et références

Cette page a été extraite de l'article Somalis.

  1. Piguet [1998], p. 103.
  2. P. Paulitscke, Ethnographie Nordost-Afrikas, Berlin, 1893, cité dans Piguet [1998].
  3. Bernard Lugan, Les guerres d'Afrique : Des origines à nos jours, Editions du Rocher, , 300 p. (ISBN 978-2268075310), p. 269-275
  4. Lewis [1965].
  5. Hoehne et Luling [2010], p. 5-6.
  6. Kapteijns [2010].
  7. Piguet [1998], p. 105.
  8. Guido Ambroso, Clanship, Conflict and Refugees: an Introduction to Somalis in the Horn of Africa, 2002, 79 p., voir en ligne, p. 64.
  9. (en) I. M. Lewis, Peoples of the Horn of Africa: Somali, Afar and Saho, Red Sea Press, 1998 (1re éd. 1955) (ISBN 9781569021057)
  10. (en) R. J. Hayward et I. M. Lewis, Voice and Power, SOAS, (ISBN 9781135751753), p. 242, extraits sur GoogleBook.
  11. UNDP Paper in Keyna, PDF en ligne.

Bibliographie

  • (en) Hoehne (Markus), Luling (Virginia), éd., Milk and Peace, Drought and War. Somali culture, society and politics, London, Hurst and Company, 2010, 437 p., mélanges en l'honneur de I.M. Lewis.
  • (en) Kapteijns (Lidwien), «I. M. Lewis and Somali Clanship : A Critique», Northeast African Studies, vol. 11, no 1, 2010 , p. 1-23
  • (en) Kapteijns (Lidwien), Clan Cleansing in Somalia, the Ruinous Legacy of 1991, Philadelphia: University of Pennsylvania Press, 2012, 320 p.
  • (en) Lewis (I. M.), «The Somali Conquest of the Horn of Africa», Journal of African History, vol. I, no 2, 1960, p. 213-229, en ligne
  • (en) Lewis (I. M.), A Pastoral Democracy: A study of pastoralism and politics among the Northern Somali of the Horn of Africa, 1961 (rééd. 1982, 1999), 370 p.
  • (en) Lewis (Ioan Myrddin), The Modern History of Somaliland - From Nation to State, London, Weidenfeld & Nicolson, 1965, 234 p.
  • Piguet (François), Des nomades entre la ville et le sable. Sédentarisation dans la Corne de l’Afrique, Paris, Karthala/IUED, 1998, 444 p.

Liens externes

  • Portail de l’Éthiopie
  • Portail de l’anthropologie
  • Portail du Kenya
  • Portail de Djibouti
  • Portail de la Somalie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.