Liste de races chevalines

La liste de races chevalines, incluant les poneys, s'est enrichie sous l'influence de la sélection naturelle et de l'élevage sélectif de l'espèce equus ferus caballus, le cheval domestique, sous le contrôle humain. L'espèce du cheval s'est divisée en plusieurs centaines de races, réparties sur tous les continents. Le classement de ces races est établi par la Fédération équestre internationale, qui en distingue trois grands types : le cheval de selle destiné à être monté, le cheval de trait destiné à la traction animale, et le poney, arbitrairement défini comme un cheval mesurant moins d'1,48 m de haut, notion controversée. D'autres distinctions peuvent être opérées, notamment entre les races de travail, de couleur, de sport, et d'allures.

Pour un article plus général, voir Race chevaline.
Races de chevaux de selle et de poneys.
Races de chevaux de trait et de poneys.

Cette liste comprend les termes utilisés pour décrire des « types » et « lignées » de chevaux, non-considérés comme des races, bien que souvent confondus avec ces dernières. Une race est définie comme une population viable d'animaux issus d'une même lignée, et caractérisés par des morphologies et des aptitudes similaires. Les races de chevaux peuvent être enregistrées dans des registres généalogiques, ou stud-books. Chez les chevaux, le concept de race est plus souple que pour la majorité des autres animaux domestiques. Des registres peuvent être créés pour des types de chevaux relativement nouveaux. Ces registres sont considérés comme l'autorité pour savoir si une race est considérée comme « cheval », « trait » ou « poney ».

Classements

En 2011, un recensement mondial repris par l'Institut français du cheval et de l'équitation a permis de comptabiliser 397 races d'équidés, en incluant les ânes[1]. L'Allemagne, la France et les États-Unis sont les trois pays dotés de la plus grande diversité[1]. La Fédération équestre internationale emploie un classement des races de chevaux incluant trois sections :

Au niveau mondial, environ 75 % des races de chevaux sont de type selle (taille cheval ou poney), 15 % sont des chevaux de trait, et les chevaux de course en représentent %[1]. Grâce aux études génétiques, des groupes de races sont définis en fonction de la distance génétique qui les sépare. Il est désormais fréquent de classer tous les chevaux de sport, très imprégnés par le Pur-sang, dans le même groupe[2]. Au classement établi par la Fédération équestre internationale, éleveurs et utilisateurs de chevaux ont adjoint d'autres notions, notamment celle de cheval d'allures, concernant les races de chevaux possédant des allures supplémentaires ; de cheval de couleur pour celles qui présentent une unité de couleur de robe inhabituelle, ou encore des notions autour du tempérament (cheval à sang chaud, cheval à sang froid).

La classification des races chevalines fait débat, car d'autres critères peuvent être pris en compte. Certains poneys présentent les attributs du nanisme (grosse tête, membres courts et gros tour de taille), alors que d'autres ressemblent à des chevaux en miniature. Des chevaux autochtones sont parfois classées comme cheval de selle et parfois comme poneys, voire comme cheval de trait. Le refus de la classification comme poney peut avoir des raisons culturelles. La classification des chevaux en devient problématique. Certains groupes de chevaux sont répertoriés par un registre d'élevage suivant des critères différents de ceux d'une race classique (la morphologie et l'origine géographique). Ces critères peuvent être la couleur de leur robe, ou encore l'aptitude sportive. La notion de race est alors discutée.

Liste de races chevalines subsistantes

Cette liste regroupe les races de chevaux comptabilisées comme toujours existantes, ou bien dont la persistance est attestée par une majorité de sources.

Races chevalines subsistantes
NomUsages Type Origine Taille Effectif Visuel
Abaga (阿巴加馬) Selle Mongolie-Intérieure (Chine) 1,36 à 1,40 m[3] 3 758 (2008)[3]
Abstang Selle Cheval de selle États-Unis Variable[4]
Abyssinien (ou Galla) Selle et traction Type Barbe Éthiopie 1,25 m à 1,29 m[5]
Açores (ponei da Terceira) Selle et traction Poney Açores (Portugal) 1,20 m à 1,30 m[6] 93 - 101 (2017)[5]
Adaev (Адаевская лошадь) Selle et lait Cheval des steppes Sud du Kazakhstan 1,32 m à 1,44 m[4] 28 949 (1990)[5]
Aegidienberger Selle Cheval d'allures Allemagne 1,43 m à 1,52 m[7] 42 (2016)[5]
Aénos (Κεφαλονιά Αίνου) Population sauvage Poney Mont Ainos (Grèce) 1,15 m à 1,25 m[8] 25 (2009)[9]
Akhal-Teke (dont Anglo-Teke) Selle Cheval des steppes Turkménistan 1,57 m à 1,58 m[5]
Alaca Cheval de couleur Provinces d'Ardahan et de Kars (Turquie) ~ 1,34 m[10]
Albanais Traction Cheval de trait Albanie 1,24 m à 1,43 m, moyenne 1,27 m-1,30 m[11],[12] Non menacé[13]
Poney classique allemand Sport et loisirs Poney Allemagne < 1,12 m[14] 369 (2016)[5]
Poney de selle allemand Sport et loisirs Poney Allemagne 1,40 m à 1,46 m[5] 5 575 (2016)[5]
Petit cheval de selle allemand Selle et sports Cheval de selle Allemagne 1,49 m à 1,58 m[15] 227 (2016)[5]
Trait allemand du Sud ; (ou Oberlander ; Süddeutsches Kaltblut) Traction Cheval de trait Bavière (Allemagne) 1,60 m à 1,64 m[5] 2 040 (2016)[5]
Trotteur allemand (Deutscher Traber) Courses Trotteur Allemagne ~ 1,60 m[16] 549 (2016)[5]
Alt-Württemberger Selle Cheval de selle Bade-Wurtemberg (Allemagne) ~ 1,65 m[17]. 56 (2016)[5]
Altaï Bât et Selle Cheval de montagne Altaï (Russie et Kazakhstan) 1,32 m à 1,42 m[18],[12] 3 190 (2003)[5]
Trait de l'Altmark Traction Cheval de trait Altmark (Allemagne) 1,58 m à 1,65 m
American Walking Pony Selle Poney, cheval d'allures États-Unis 1,20 m à 1,42 m[19]
American warmblood Sport Cheval de sport États-Unis 1,52 m à 1,73 m[20]
Poney des Amériques Selle Poney, cheval de couleur États-Unis 1,17 m à 1,42 m[21],[22] > 50 000[23]
Anatolien (ou Araba) Selle, bât Poney Anatolie (Turquie) 1,20 m à 1,40 m[24] ~ 930 000 (2007)[25]
Andin Selle, bât Cheval de montagne Cordillère des Andes 1,22 m à 1,37 m[26] Vraisemblablement vulnérable[27]
Andravida (ou Élide ; Ανδραβίδα ; Ηλεία) Selle Cheval d'allures Élide (Grèce) 1,42 à 1,62 m[28] 35 (2010)[29]
Anglo-arabe Sport Cheval de sport France 1,60 m à 1,68 m[5] 6 815 (1993)[5]
Anglo-kabarde Sport Cheval de sport Caucase 1,59 m à 1,62 m[30] 6 300 (2007)[31]
Appaloosa Selle et sport Cheval de selle États-Unis
Appaloosa britannique Selle et sport Cheval de selle Royaume-Uni > 1,47 m [32] Rare[5]
Appaloosa néerlandais Selle Cheval de selle et poney Pays-Bas 75 cm à 1,70 m[33]
Appenninico Selle et sport Cheval de trait léger Apennins (Italie) 1,40 m à 1,60 m[34] 662 (2017)[35]
Autre que Pur-sang Course d'obstacles Galopeur Ouest de la France
AraAppaloosa (ou Arabe-Appaloosa, Araloosa) Selle et sport Cheval de selle États-Unis 1,50 m à 1,60 m[36]
Arabe Selle et sport Cheval oriental Moyen-Orient
Arabe-Barbe (ou Barbe-Arabe ; حصان عربي بربري) Selle, sport, travail et loisirs Cheval oriental Afrique du Nord 1,40 m à 1,62 m[37],[38] ~ 185 000[39]
Arabo-boulonnais Selle et carrossier Demi-trait Nord de la France 1,57 m à 1,62 m[37].
Arabo-frison Selle et carrossier Cheval carrossier Pays-Bas 800 à 900 (2013)[40]
Arabo-Haflinger Selle et loisirs Cheval de selle Autriche et Allemagne 1,37 m à 1,47 m[37]
Ardennais (dont Aratel) Viande et traction Cheval de trait / Cheval lourd Ardenne (Belgique, France et Luxembourg) 1,55 m à 1,62 m[41]
Ardennais suédois Traction et viande Cheval de trait / cheval lourd Suède 1,52 m à 1,62 m[42]
Aravani Selle Cheval d'allures Macédoine-Occidentale (Grèce) 1,30 m à 1,50 m[43] ~ 300 (2016)[44]
Arenberg-Nordkirchener Selle Poney Westphalie (Allemagne) 1,20 m à 1,40 m[43] 20 à 25 (1999)[45]
Aréwa (ou Ader) Selle et travail Cheval de selle Niger Moyenne 1,40 m[46] 250 665 (2017)[5]
Polo argentin Sport Cheval de sport Argentine Moyenne 1,56 m[47] Commun
Selle argentin (ou Anglo-argentino) Sport Cheval de sport Argentine Moyenne 1,70 m[47]
Trait argentin Traction Cheval de trait Argentine
Asturcón Selle Poney Asturies (Espagne) Moyenne 1,25 m[48]
Stock Horse australien (Australian Stock Horse) Selle et travail Cheval de selle Australie 1,47 m à 1,62 m[49]
Selle australien Sport Cheval de sport Australie 1,58 m[50].
Poney australien Selle Poney Australie 1,21 m à 1,42 m[51]
Trait australien Traction Cheval de trait Australie 1,58 m à 1,78 m[49]
Selle autrichien (Österreichisches Warmblut) Sport Cheval de sport Autriche 1,57 m à 1,67 m[49]
Cheval d'Auvergne Selle et traction Cob Auvergne (France) 1,43 m à 1,57 mètre[52]
Auxois Viande et traction Cheval de trait / Cheval lourd Auxois (France) 1,60 m à 1,70 m[53] 289 (2014)[5]
Axios Sauvage Poney Delta de l'Axios (Grèce) ? 90 (2010)[54]
Aztèque Selle et travail Cheval de selle Mexique 1,50 m à 1,54 m[49]
Bachkir Selle et traction Cheval de selle Bachkirie (Russie) 1,34 m à 1,42 m[55]
Bagzan (Bagazan) Selle Cheval de selle Monts Bagzane (Niger) ~ 1,40 m[56] Très faibles effectifs (1995)[57]
Bagual Population sauvage Cheval de selle Argentine et Chili > 15 000
Baguio Tourisme et combat Selle ou poney Philippines 1,34 m à 1,40 m[58] ?
Bahr el-Ghazal (ou Kréda, Ganaston) Selle Cheval de selle Barh el Gazel (Tchad) ~ 1,50 m[5] < 10 000 (1994)[5]
Baise Bât Poney Guangxi 1,12 à 1,17 m[59] En danger[5]
Baixadeiro Travail du bétail Cheval de travail Maranhão ~ 1,29 m[60] ?
Bajau Selle Poney Sabah (Bornéo, Malaisie) 1,22 m[58] à 1,30 m[61] 1 000 à 10 000 (1998)[5]
Bakhtiari Selle Cheval de selle léger Khouzistan (Iran) ~ 1,59 m[62] ?
Baladi Selle et traction Cheval de selle Égypte ~ 1,50 m[63] ?
Bale Bât et traction Poney zone de Bale (Éthiopie) 1,25 m à 1,29 m[5] ?
Bali Selle et traction Poney Bali (Indonésie) 1,20 m à 1,32 m[58] 3 500 (1997)[5]
Balikun (ou Barköl, 巴里坤马 / Bālǐ kūn mǎ) Selle, bât et traction Cheval de selle Xian autonome kazakh de Barkol (Chine) 1,22 à 1,33 m 2 000 à 5 800[5]
Baloutche Sport et loisirs Cheval de selle Baloutchistan (Pakistan) ~ 1,42 m[58]
Ban'ei Sport Cheval de trait Japon 1,50 m à 1,65 m[64] Non menacé[64]
Bangladais (বাংলাদেশের স্থানীয় ঘোড়া) Bât, traction, selle, course Poney Bangladesh 1,20 m à 1,30 m[65] En déclin[65]
Barbe (dont Barbe espagnol) Selle et sport Cheval de selle Maghreb 1,35 m à 1,57 m[66] Non menacé[5]
Bardigiano Selle et traction Poney Bardi, Italie 1,35 m à 1,49 m[67] 3 240 (2009)[68]
Barock Pinto Selle et traction Cheval de selle Pays-Bas 1,60 m à 1,72 m
Basseri Selle Cheval de selle Fars, Iran
Basuto Selle Cheval de selle Lesotho
Cheval des montagnes du Pays basque Viande Cheval lourd Pays basque 1,35 m à 1,45 m
Batak (ou Deli, Baduk, Baduck, kuda deli) Selle, bât, traction, courses Poney Sumatra (Indonésie) 1,22 m à 1,32 m[69] 7 500 (1997)[5]
Bélédougou (ou Banamba) Selle et traction Cheval de selle Mali 1,45 m à 1,50 m[70]
Cheval de sport belge (ou sBs) Sport Cheval de sport Belgique 1,58 m à 1,80 m[71] 12 000 à 19 000 (2013)[5]
Trait belge (dont Condroz et Brabançon) Viande et traction Cheval de trait / Cheval lourd Belgique
Trotteur belge Courses Trotteur Belgique 450 à 660 (2013)[5]
Poney de selle belge Sport Poney Belgique 1,10 m à 1,49 m[72] 240 à 360 (2013)[5]
Bergmann Animal de compagnie Poney Argentine 68 à 78 cm[73] ?
Bhirum Selle, traction Poney Nord du Nigeria 1,42 m à 1,47 m[66] ?[5]
Bhotia Traction, bât, selle, sport Poney Bhoutan, Inde et Népal 1,25 m à 1,45 m[5] ?[74]
Biłgoraj Traction Cheval de trait Powiat de Biłgoraj (Pologne) Danger d'extinction[75]
Trait biélorusse Traction Cheval de trait Biélorussie 1,48 m à 1,57 m[69] ?[5]
Poney de Birmanie Polo, randonnée Poney Birmanie ~ 1,45 m[5] Danger critique[76]
Blazer Selle Cheval de travail Nord-ouest des États-Unis 1,32 m à 1,52 m[77]
Bobo Selle Poney Burkina Faso 1,20 m à 1,40 m[78]. ?[5]
Boer sud-africain Selle Cheval de selle / poney Afrique du Sud
Boer du Cap Selle Cheval de selle Afrique du Sud 1,42 m à 1,62 m[79] 1 924 (2013)[79]
Borana Selle Poney Borena (Éthiopie) ? Faible densité
Borta Selle et sport[4] Cheval de selle Afghanistan
Bosnien Selle et traction Poney Bosnie ~ 1,30 m[5] 12 390 (2003)[5]
Boudienny (ou Anglo-don) Selle Cheval de sport Haras Boudienny (Russie) ~ 1,61 m à 1,65 m[5] Au moins 78 430 (2003)[5]
Bouriate (ou Baïkal) Selle Poney Bouriatie (Russie) 1,35 m à 1,40 m[80] 29 459 (1990)[5]
Boulonnais Traction et viande Cheval de trait Boulonnais (France) 1,55 m à 1,80 m[81]. 583 (2014)[5]
Poney brésilien (Pônei brasileiro) Selle et compagnie Poney Brésil ~ 88 à 98 cm[32].
Breton Viande et traction Cheval de trait / Cheval lourd Bretagne (France) ~ 1,58 m[5] 7 448 à 12 000 (2012)[5]
Cheval de sport brésilien Sport Cheval de sport Brésil 1,70 m à 1,75 m[82] 25 164 (2017)[5]
Britannique sang-chaud Sport Cheval de sport Royaume-Uni 1,55 m à 1,70 m[83]
Poney de selle britannique Sport Poney Royaume-Uni 1,27 m à 1,47 m[32]
Poney tacheté britannique Loisirs Poney Royaume-Uni ~ 1,42 m[84]
Brumby Population sauvage Cheval de selle Australie 1,22 m à 1,67 m[32]
Bucovine Traction Cheval de trait Bucovine, Roumanie 1,46 m chez les femelles et 1,48 m chez les mâles[85]
Cheval de sport bulgare (Български Спортен Кон) Sport Cheval de sport Bulgarie 1,66 m à 1,68 m[5] 118 (2007)[5]
Trait bulgare (Български тежковозен кон) Traction et viande Cheval de trait / cheval lourd Bulgarie ~ 1,52 m[5] 2 778 (2017)[5]
Bulgare oriental (Източнобългарски кон) Selle et sport Cheval de selle Bulgarie 1,63 m à 1,66 m[5] 186 (2017)[5]
Buohai (ou Bohai ; 渤海马) Croisements Cheval de trait Shandong (Chine) 1,50 m à 1,52 m[77]
Burguete Viande Cheval lourd Navarre (Espagne) 1,45 m à 1,50 m[86]. 6 657 (2017)[5]
Cabadin Selle et croisement Province de Thái Nguyên (Viet Nâm)
Calabrais Selle Cheval de selle Calabre (Italie) 1,60 m à 1,65 m[87]
Camargue Selle Cheval de selle Camargue (France)
Camarillo white Selle Cheval de selle Californie (États-Unis)
Cambodgien Traction et bât Poney d'Asie du Sud-Est Cambodge
Campeiro Cheval de selle Brésil
Campolina Cheval de selle Brésil
Canadien Cheval de selle Canada

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

Miniature américain

N

O

P

Q

R

S

T

U - V

W - X

Y - Z

Liste des lignées et races dérivées

Races chevalines subsistantes
Nom Race de rattachement Usages Type Origine Taille Effectif Visuel
Abeya Arabe Cheval oriental
Abou'ourquob / Oumarqoub[88] Arabe[88] Yémen[88]
Alter Real Lusitanien Dressage Cheval de selle Alter do Chão, Portugal 1,52 m à 1,62 m[89] Rare
Anglo-arabe sarde Anglo-arabe international Sport Cheval de sport Sardaigne (Italie) 1,56 m à plus de 1,65 m[90] 54 (2007)[5]
Arabe égyptien Arabe Show Cheval oriental Égypte 1,44 m à 1,54 m[91]
Arabe persan Arabe Selle Cheval oriental Iran 1,42 m à 1,52 m[62] ~ 1 100 (2003)[5]
Arabe polonais Arabe Selle Cheval oriental Pologne 1,48 m à 1,52 m[5] ~ 1 500 (2015)[5]
Arabe turc Arabe Selle et course Cheval oriental Turquie ~ 1,52 m[92] 10 200 (2008)[93]
Arabe syrien Arabe Selle Cheval oriental Syrie
Avelignese Haflinger Selle et viande Cheval de selle Trentin-Haut-Adige, Italie 1,39 à 1,42 m[6]
Hadban Arabe Cheval oriental
Hamdani Arabe Cheval oriental
Koheilan Arabe Cheval oriental
Muniqi Arabe Cheval oriental
Saklawi Arabe Cheval oriental
Windsor Grey Diverses races Traction Cheval carrossier Angleterre

Liste des registres et des marques

Depuis les années 2000, et particulièrement dans le domaine de l'équitation sportive, la notion de race s'efface au profit de celle de « marque », et de stud-book[94]. De nombreux pays et des sociétés d'élevage ont créé des « races » en utilisant des sigles, sur un modèle proche de celui d'une marque[94]. Cette tendance s'accentue dans l'Union européenne, la loi autorisant un éleveur à choisir le stud-book dans lequel il souhaite inscrire son poulain[94]. Le cheval est assimilé à un produit, qui se voit apposer une marque[94].

Registres et dénominations appliquées à plusieurs races
Nom Usages Type Origine Taille Robe Effectif Visuel
American Draft Pony Traction Poney États-Unis
American Indian Horse Selle Cheval de selle États-Unis 1,32 m à 1,52 m[95] Toutes autorisées[95]
American Show Pony Show (exhibitions) Poney États-Unis Moins de 1,20 m
Anglo-européen Sport Cheval de sport Europe Toutes possibles
Appendix États-Unis
Bucksin Horse Selle Cheval de selle États-Unis
BWP Sport Cheval de sport Région flamande (Belgique) Toutes possibles
Cheval colonial espagnol Selle Cheval de selle
Cheval de cutting canadien Travail Cheval de travail Canada
Cruzado Selle Cheval de selle croisé entre races ibériques, orientales, et Pur-sang Péninsule Ibérique
Drum Horse Selle Cheval de trait États-Unis et Royaume-Uni Plus de 1,62 m Toujours pie
NRPS Selle Cheval de selle et poney Pays-Bas Moins de 1,58 m Toutes acceptées
Palomino Selle Cheval de selle États-Unis Palomino
Pinto Selle Cheval de selle États-Unis[96] et Canada[97] Toutes acceptées[96] Pie[96]
Windsor Grey Traction[98] Cheval carrossier[98] Angleterre[98] Gris[98]

Albino, ( États-Unis, selle) : voir cheval blanc

Autres dénominations

Actuels

  • Cheval baroque : désigne des races agiles et de forte constitution, particulièrement aptes au dressage classique.
  • Cheval carrossier : désigne des chevaux de trait léger et rapides, destinés autrefois à tirer les véhicules hippomobiles.
  • Cheval oriental : désigne les races dites à sang chaud issues des régions orientales, dans le cadre de la théorie des quatre lignées fondatrices.
  • Cob : désigne un cheval de taille moyenne, intermédiaire entre cheval de selle et cheval de trait, et qui était aussi bien destiné à l'attelage qu'à être monté.
  • Criollo : désigne les races de chevaux d'Amérique du Sud issues du cheval colonial espagnol
  • Demi-sang : Warmblood ou cheval de sport : désigne originellement des croisements entre le Pur-sang et des chevaux à sang froid, désigne désormais des types de chevaux particulièrement aptes aux sports équestres.
  • Galloway : terme utilisé en Australie pour désigner les chevaux de Show de plus de 14 mains, mais de moins de 15 mains.
  • Hack : cheval de selle léger britannique
  • Hunter et poney Hunter : type de cheval destiné au saut
  • Cheval ibérique : désigne les races originaires de la péninsule Ibérique comme le Pure race espagnole et le Lusitanien
  • Poney de polo : désigne un cheval spécifique à la pratique du polo. Il porte toujours le nom de poney bien que sa taille puisse égaler celle d'un cheval. Le poney de polo argentin est célèbre
  • Poney celte
  • Mountain and moorland ou M&M, désigne toutes les races de poneys natives des îles Britanniques.
  • Riding Pony : terme utilisé au Royaume-Uni pour désigner certains poneys de Show.
  • Stock horse : désigne des chevaux de selle fortement musclés de plusieurs races différentes, aptes à travailler avec le bétail. Ne pas confondre avec la race du Stock Horse australien.

Anciens

Liste de races disparues ou fusionnées

Races chevalines disparues
NomUsages Type Origine Taille Cause de disparition Date de disparition Visuel
Abtenauer Traction Cheval de trait Vallée d'Abtenau (Autriche) 1,47 m à 1,52 m[4] Fusionné Noriker XXe siècle[99]
Amourski (ou poney de Mandchourie) Selle et traction Poney Vallée de l'Amour (Russie et Chine) 1,30 m à 1,40 m[100] Croisements XXe siècle[5]
Angevin Selle Cheval de selle Anjou (France) 1,49 m à 1,57 m[101] Fusionné Selle français[102] 1958[102]
Ardennais baltique Traction Cheval de trait Lettonie Absorbé par Trait estonien, Trait lituanien et Trait letton[64]
Trotteur baltique Courses Trotteur Lettonie Croisements[64]
Banat Traction Cheval de trait Plateau de Timiș (Roumanie) Motorisation Au moins depuis 1920[5]
Bavarois Sports équestres Cheval de sport Bavière (Allemagne) 1,62 m à 1,73 m[103] Fusionné Cheval de sport allemand[5] 2014[5]
Beberbecker Selle Cheval de selle Allemagne ~ 1,63 m[104] Fermeture de haras et dispersion Années 1970 ; possiblement non-éteint[104]
Bidet breton Selle et bât Cheval de selle Bretagne (France) 1,35 m à 1,52 m[105] Absorbé par Trait breton 1918 ?[106]
Bitugue Traction Cheval de trait Russie Vers 1923
Bourbourien Traction Cheval de trait Bourbourg (France) 1,65 m à 1,70 m[107] Absorbé par le Boulonnais[107] Début du XXe siècle[107]
Brandebourgeois Sports équestres Cheval de sport Brandebourg (Allemagne) 1,62 m à 1,77 m[103] Fusionné Cheval de sport allemand 2003[5]
Buša Poney Bosnie-Herzégovine
Çamardı Kulası Cheval de selle Turquie 1,25 m à 1,30 m[108],[109]. 2015[110]
Carélien (ou Onega ; Karel'skaya) Traction Poney Carélie (Finlande et Russie) Début du xxe siècle
Carrossier noir du Cotentin Traction Carrossier Cotentin (France) 1,50 m à 1,60 m[111] Absorbé par l'Anglo-normand[112] Début XIXe siècle
Cauchois Traction Cheval de trait Pays de Caux (France) Environ 1,66 m[113] Absorbé par le Boulonnais
Chilkov Selle et traction Cob Bouriatie (Russie) 1,37 m à 1,47 m[114] Possiblement non-éteint[114]
Conestoga Traction Cheval de trait États-Unis 1,63 m à 1,73 m[103]. Fin du XIXe siècle[103]
Corlaysien Course Cheval de course Corlay (Bretagne, France) 1,53 m à 1,60 m Fusionné AQPS Fin du XXe siècle
Cremonese Italie
Cushendale Irlande
Davertnickel Population sauvage Davert, Allemagne 1,52 m Entre 1821 et 1841
Deli-Orman (Делиормански кон) Travail Nord de la Bulgarie 1,20 m à 1,40 m[115] Croisements
Edles warmblut Sport Cheval de sport Allemagne
Emscherbrücher Population sauvage Allemagne
Ferghana (ou Dawan) Militaire, tribut Cheval de selle Vallée de Ferghana
Genêt d'Espagne Militaire Cheval de selle Espagne Renaissance ?
Haguard (ou poney du Cotentin) Selle et bât Poney Pointe de la Hague, France 1,44 m à 1,48 m[116] Croisements Années 1850[117]
Karacabey Selle Cheval de selle Turquie
Poney de l'île de Krk Poney Île de Krk, Croatie
Trotteur latgale Lettonie
Lorrain (ou Haretard) Traction Bidet Lorraine
Lovets Traction Cheval de trait Russie
Mazurien (ou Wschodniopruski) Pologne 1,58 m à 1,62 m[118]
Merlerault (ou Merlerautin) Selle Cheval de selle Généralité d'Alençon, France
Morvandiau Chasse, militaire, traction Cheval de selle Morvan XIXe siècle[119]
Napolitain (ancien type) Selle Cheval de selle Naples (Italie) Motorisation Début XXe siècle
Nisaen Selle Cheval de selle Plaines de Nisaean (Iran)
Nefza Tunisie 1,20 m à 1,40 m[120]
Nogaï Selle et traction Cheval de selle Daghestan, Russie Début du XXe siècle[5]
Pugliese Italie
Pyongwon Corée du Nord
Cheval de Rila (Рилски кон) Rila, Bulgarie Fusionné Karakatchan
Sabyol Corée du Nord
Stara Planina (Български планински коне) Travail agricole Parc national du Balkan central, Bulgarie Fusionné Karakatchan 2005
Tomsk Traction Cheval de trait Russie
Turkoman Selle Cheval de selle Turquie
Vendéen Selle Cheval de selle Vendée, France Fusionné Selle français
Waler Selle Cheval de selle Australie Fusionné Stock Horse australien

Asie

Japon

  • Aso
  • Awaji
  • Hinata
  • Kai
  • Kandachime (ancien type)
  • Miharu
  • Nanbu
  • Noto
  • Onikobe
  • Oki
  • Satsuma
  • Shimabara
  • Tosa
  • Ushi

Russie

Europe

Espagne

France

Norvège

  • Lofoten
  • Lyngen

Royaume-Uni

Suisse

Ukraine

Afrique

Afrique du Sud

Amériques

États-Unis

Notes et références

  1. REFErences, « Les races d'équidés et leurs utilisations dans le monde », Les Haras nationaux, (consulté le 13 avril 2015).
  2. Pierre-André Poncet, Le Cheval des Franches-Montagnes à travers l'histoire, Société jurassienne d'émulation, , 485 p. (ISBN 294004340X et 9782940043408), p. V.
  3. Rousseau 2014, p. 359.
  4. Porter et al. 2016, p. 432.
  5. DAD-IS.
  6. Porter et al. 2016, p. 440.
  7. Rousseau 2016, p. 202.
  8. Porter et al. 2016, p. 469.
  9. Kugler et Monitoring Institute 2009.
  10. (en) Orhan Yilmaz et Mehmet Ertuğrul, « Description of Coloured Horses Raised in Turkey », Journal of Agricultural Science and Technology, vol. 3, , p. 203-206 (lire en ligne).
  11. Rousseau 2016, p. 149.
  12. Porter et al. 2016, p. 433.
  13. Khadka 2010, p. 58 ; 67.
  14. Behling 2016, p. 109.
  15. Rousseau 2016, p. 221.
  16. Porter et al. 2016, p. 468.
  17. Hendricks 2007, p. 441.
  18. Hendricks 2007, p. 13.
  19. Rousseau 2014, p. 438.
  20. Porter et al. 2016, p. 436.
  21. Hendricks 2007, p. 348-349.
  22. Porter et al. 2016, p. 497.
  23. (en) Diana Peaton, « About The Club » [« À propos du club »], sur www.poac.org, Pony of the Americas Club, Inc (consulté le 25 mars 2018).
  24. (tr) Ankara (Turkey) Yüksek ziraat enstitüsü çalsmalarindan, « Anadolu », Çalismalar, nos 59 à 64, , p. 17.
  25. Hendricks 2007, p. 27.
  26. Hendricks 2007, p. 33.
  27. Rousseau 2014, p. 508.
  28. Porter et al. 2016, p. 437.
  29. Kugler et Monitoring Institute 2009, p. 77.
  30. Porter et al. 2016, p. 477.
  31. Hendricks 2007, p. 34.
  32. Porter et al. 2016, p. 447.
  33. Porter et al. 2016, p. 463.
  34. Rousseau 2016, p. 139.
  35. (it) « Il cavallo: una realtà poliedrica », sur Scribd (consulté le 15 mai 2018).
  36. Rousseau 2014, p. 480.
  37. Porter et al. 2016, p. 439.
  38. Rousseau 2014, p. 396.
  39. (de) « Verein der Freunde und Züchter des Berberpferdes e.V., VFZB e.V. Zuchtprogramm für das Araber-Berberpferd », sur www.vfzb.de, .
  40. Brengard 2013, p. 36.
  41. Synthèse des données belges et françaises sur DAD-IS.
  42. Porter et al. 2016, p. 506.
  43. Porter et al. 2016, p. 439.
  44. Rousseau 2016, p. 156.
  45. (de) « Arenberg-Nordkirchner », Gesellschaft zur Erhaltung alter und gefährdeter Haustierrassen (GEH) (consulté en janvier 2017).
  46. Rousseau 2014, p. 404.
  47. Rousseau 2014, p. 516.
  48. (es) « Morfología », Asociación de Criadores de Ponis de Raza Asturcón (consulté le 28 décembre 2013).
  49. Porter et al. 2016, p. 440.
  50. (en) « AWHA Ltd Mare Classification », AWHA (consulté le 25 janvier 2020).
  51. Rousseau 2014, p. 520.
  52. « Standard de la race du cheval d'Auvergne » [PDF], sur http://www.chevalauvergne.fr/ (consulté le 25 février 2015).
  53. « Auxois », Institut français du cheval et de l'équitation, (consulté le 1er janvier 2020).
  54. Kugler et Monitoring Institute 2009, p. 79.
  55. Porter et al. 2016, p. 442.
  56. Georges Doutressoulle, L'élevage en Afrique occidentale française, Larose, , 298 p., p. 242.
  57. Edmond Bernus, « Le cheval Bagzan des Touaregs : Pégase ou Bucéphale ? », dans Cavalieri dell'Africa: storia, iconografia, simbolismo : atti del ciclo di incontri : organizzato dal Centro studi archeologia africana di Milano, febbraio-giugno 1994, Centro studi archeologia africana, (lire en ligne), p. 75-86.
  58. Porter et al. 2016, p. 441.
  59. Porter et al. 2016, p. 470.
  60. (pt-BR) Luiz Bruno Oliveira Chung, Caracterização morfológica, índices morfométricos e avaliação testicular do cavalo baixadeiro, UEMA - Universidad Estadual do Maranhão. Master en sciences animales, , 96 p. (lire en ligne).
  61. Rousseau 2014, p. 382.
  62. Porter et al. 2016, p. 495.
  63. Porter et al. 2016, p. 463.
  64. Porter et al. 2016, p. 441.
  65. Rousseau 2014, p. 336.
  66. Porter et al. 2016, p. 442.
  67. (it) « Razze cavalli: Bardigiano », sur www.agraria.org (consulté le 9 janvier 2020)
  68. (en) Franca Vaccari Simonini, Antonio Lucio Catalano et Francesca Martuzzi, « Bardigiano Horse breed evolution », sur bardigiano.it (consulté le 1er mars 2011)
  69. Porter et al. 2016, p. 443.
  70. Doutressoulle 1952, p. 184.
  71. Rousseau 2016, p. 186.
  72. Rousseau 2016, p. 184.
  73. Porter et al. 2016, p. 444.
  74. Khadka 2010, p. 33 ; 62 ; 67.
  75. (en) Tomasz Zabek, Anna Nogaj, Anna Radko et Jan Nogaj, « Genetic variation of Polish endangered Bilgoraj horses and two common horse breeds in microsatellite loci », Journal of applied genetics, vol. 46, , p. 299–305 (lire en ligne, consulté le 17 mai 2018).
  76. Khadka 2010, p. 57 ; 64.
  77. Porter et al. 2016, p. 445.
  78. C. Meyer, « Dictionnaire des Sciences Animales - poney Minianka », Montpellier, France, Cirad, .
  79. Rousseau 2014, p. 420.
  80. Hendricks 2017, p. 92.
  81. (en) « La race », sur Syndicat hippique boulonnais (consulté le 25 janvier 2020).
  82. Rousseau 2014, p. 507.
  83. Rousseau 2016, p. 66.
  84. Hendricks 2007, p. 84.
  85. Rousseau 2016, p. 266.
  86. (es) « Raza equino caballar Burguete - Datos Morfológicos », Ministerio de Agricultura, Alimentación y Medio Ambiente (consulté le 28 septembre 2015).
  87. (it) « Cavallo Calabrese », sur Agraria.org (consulté le 26 janvier 2020)
  88. Rousseau 2014, p. 292.
  89. Rousseau 2016, p. 100.
  90. (it) « Razze cavalli: Anglo-Arabo Sardo », sur www.agraria.org (consulté le 3 janvier 2020).
  91. Porter et al. 2016, p. 461.
  92. Porter et al. 2016, p. 509.
  93. Yilmaz et al. 2012, p. 20.
  94. Nathalie Calvo Platero, « Et si les races devenaient des marques ? », Cheval magazine, no 507, , p. 12-13.
  95. Porter et al. 2016, p. 434.
  96. Porter et al. 2016, p. 496.
  97. Porter et al. 2016, p. 449.
  98. Rousseau 2016, p. 71.
  99. (de) Günter Jaritz et Fritz Dietrich Altmann, Rote Listen gefährdeter Tiere Österreichs 4. Alte Haustierrassen: Schweine, Rinder, Schafe, Ziegen, Pferde, Esel, Hunde, Geflügel, Fische, Bienen, vol. 4, Vienne, Böhlau Verlag Vienna, (ISBN 9783205784807), p. 97.
  100. Jean-Louis Gouraud, Serko, Favre, coll. « Caracole », (ISBN 2-7441-0950-9), p. 40.
  101. de Montendre 1840, p. 226.
  102. « La race selle français », ANSF (consulté le 17 février 2015).
  103. Porter et al. 2016, p. 443.
  104. (de) « Beberbecker Pferde sollen für Tierpark Sababurg rückgezüchtet werden », sur https://www.hna.de, (consulté le 17 janvier 2019).
  105. de Montendre 1840, p. 243-244.
  106. Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Collectif, Bretagne 2014, Petit Futé, coll. « Guides Régions », (ISBN 2746977591 et 9782746977594), p. 65.
  107. Diffloth 1923, p. 293.
  108. Yilmaz et al. 2012, p. 13.
  109. Porter et al. 2016, p. 437.
  110. (tr) « Memleketimizin Nesli Tükenen Atı; Çamardı Kulası », sur www.borhaber.net (consulté le 19 novembre 2016).
  111. Denis 2012.
  112. Diffloth 1923, p. 409.
  113. L'Illustration 1846, p. 13.
  114. Porter et al. 2016, p. 448.
  115. (bg) « Зооферма - Делиормански кон », sur www.zooferma.com (consulté le 10 juin 2019).
  116. Vallon 1880, p. 556.
  117. Armand Frémont, L'élevage en Normandie, étude géographique, vol. 1, Presses universitaires de Caen, coll. « Fonds ancien UCBN », , 626 p. (ISBN 2841334805 et 9782841334803), p. 190.
  118. Kholová 1997, p. 160.
  119. Louis Moll et Eugène Nicolas Gayot, La connaissance générale du cheval : études de zootechnie pratique, avec un atlas de 160 pages et de 103 figures, Didot, , 722 p. (lire en ligne), p. 655.
  120. Félix Pichon-Vendeuil, La question chevaline en Tunisie, Paris, Henri Charles-Lavauzelle, (lire en ligne), p. 55.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • [Behling 2016] (de) Silke Behling, Pferderassen : Die 100 beliebtesten Rassen, Kosmos, , 144  p. (ISBN 3-440-16393-8)
  • [Bernard et al. 2002] Isabelle Bernard, Myriam Corn, Pierre Miriski et Françoise Racic, Chevaux et poneys, Éditions Artémis, , 128  p. (ISBN 2-84416-025-5)
  • [Bernard et al. 2006] Isabelle Bernard, Myriam Corn, Pierre Miriski et Françoise Racic, Les races de chevaux et de poneys, Éditions Artémis, , 127  p. (ISBN 2-84416-338-6, OCLC 470420780)
  • [Brengard 2013] Emmanuelle Brengard, 60 races de chevaux de selle, Glénat et Cheval magazine, (ISBN 978-2-7234-9212-6)
  • [De Montendre 1840] Achille de Montendre, Des institutions hippiques et de l'élève du cheval dans les principaux États de l'Europe : Ouvrage composé d'après des documents officiels, des écrits publiés en Allemagne, en Angleterre et en France et des observations faites sur les lieux à différentes époques, vol. 2, Bureau du Journal des haras, (lire en ligne)
  • [Diffloth 1923] Paul Diffloth, Zootechnie. Races chevalines. Elevage et Exploitation des chevaux de trait et des chevaux de selle, Paris, libr. J.-B. Baillière et fils, , 5e éd., 512 p. (lire en ligne)
  • [Edwards 2006] Elwyn Hartley Edwards (trad. Philippe Sabathé et Isabelle Cassou), Les Chevaux, Romagnat, De Borée, , 272  p. (ISBN 2-84494-449-3, OCLC 421726096, notice BnF no FRBNF40951112)
  • [Haller 2007] Martin Haller, L'encyclopédie des races de chevaux, Éditions Chantecler,
  • [Hendricks 2007] (en) Bonnie Lou Hendricks, International Encyclopedia of Horse Breeds, Norman, University of Oklahoma Press, , 2e éd., 486  p. (ISBN 0-8061-3884-X, OCLC 154690199)
  • [Kholová 1997] Helena Kholová (trad. Marie-Jo Dubourg-Savage, ill. Jan Hošek), Chevaux, Gründ, (ISBN 2-7000-1832-X)
  • [Kugler et Monitoring Institute 2009] (en) Waltraud Kugler et Monitoring Institute, Rare Breeds and Varieties of Greece : Atlas 2010, Montricher, Suisse, Institute for Rare Breeds and Seeds in Europe, (lire en ligne)
  • [L'Illustration 1846] « Les races de chevaux en France », L'Illustration : journal universel, Chevalier, vol. 7, (lire en ligne). 
  • [Porter et al. 2016] (en) Valerie Porter, Lawrence Alderson, Stephen J.G. Hall et Dan Phillip Sponenberg, Mason's World Encyclopedia of Livestock Breeds and Breeding, CAB International, , 6e éd., 1 107  p. (ISBN 1-84593-466-0, OCLC 948839453). 
  • [Ravazzi 2002] Gianni Ravazzi, L'encyclopédie des chevaux de race, Paris, Éditions De Vecchi, , 191  p. (ISBN 2-7328-2594-8, OCLC 470110979)
  • [Rousseau 2014] Élise Rousseau (ill. Yann Le Bris), Tous les chevaux du monde, Delachaux et Niestlé, , 544  p. (ISBN 2-603-01865-5)
  • [Rousseau 2016] Élise Rousseau (ill. Yann Le Bris), Guide des chevaux d'Europe, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-02437-9). 
  • [Vallon 1880] Alexandre-Bernard Vallon, Cours d'Hippologie a l'usage de Mm. les officiers de l'armée, de Mm. les officiers des haras, les vétérinaires, les agriculteurs et de toutes les personnes qui s'occupent des questions chevalines, vol. 2, Librairie militaire de J. Dumaine, , 2e éd. (lire en ligne), « Haguard »
  • [Yılmaz 2012] (tr) Orhan Yılmaz, « Türkiye Yerli At Irkları ve Bir Koruma Çalışması », YYÜ TAR BİL DERG (YYU J. Agr. Sci.), Iğdır, Iğdır Üniversitesi, Ziraat Fakültesi, Zootekni Bölümü, vol. 22, no 2, , p. 117-133 (lire en ligne)
  • Portail équestre
  • Portail de l’élevage
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.