Liste des catastrophes survenues pendant un match de football

Les catastrophes les plus meurtrières survenues dans des stades de football du monde entier.

Liste de catastrophes survenues pendant un match de football
DateStadeVillePaysÉvènementTypeVictimes
Ibrox Park Glasgow Écosse Désastre d'Ibrox de 1902 Effondrement d'une tribune. 26 morts, 587 blessés.
Burnden Park Bolton Angleterre Mouvement de foule[1]. 33 morts, 400 blessés.
Estadio Nacional Lima Pérou Tragédie de l'Estadio Nacional Panique. 318 morts, 800 blessés[2].
Kayseri Atatürk Stadium Kayseri Turquie Tragédie du Stade Atatürk de Kayseri Panique, affrontements. 40 morts, 300 blessés.
Estadio Monumental Buenos Aires Argentine Tragédie de la porte 12 Panique[3]. 71 morts, 150 blessés.
Kırrıkale Stadium Kırrıkale Turquie Affrontements entre supporteurs. 10 morts, 102 blessés[4].
Stade municipal de Bukawu Bukawu République démocratique du Congo Mouvement de panique dans un stade. 27 morts, 52 blessés[4].
Ibrox Park Glasgow Écosse Désastre d'Ibrox de 1971 Mouvement de foule. 66 morts, >200 blessés.
Stade international du Caire Le Caire Égypte Panique consécutive à l'effondrement d'un mur. 49 morts, 47 blessés.
Stade Karaiskaki Le Pirée Grèce Tragédie du Stade Karaïskaki Mouvement de foule. 21 morts, 55 blessés.
Stade Loujniki Moscou Union soviétique Drame de Loujniki Panique. 66 morts, 61 blessés[5].
Stade du Valley Parade Bradford Angleterre Désastre du Valley Parade Incendie. 56 morts, 286 blessés.
Stade du Heysel Bruxelles Belgique Drame du Heysel Affrontements, panique. 39 morts, 600 blessés.
Stade Dasarath Rangasala Katmandou Népal Tragédie du Stade Dasarath Rangasala Panique. 93 morts, 100 blessés.
Hillsborough Sheffield Angleterre Tragédie de Hillsborough Bousculade. 96 morts, 766 blessés.
Stade Armand-Cesari Furiani France Drame de Furiani Effondrement d'une tribune provisoire. 18 morts, 2357 blessés.
Estadio Mateo Flores Guatemala Guatemala Panique. 84 morts.
Stade d'Accra Sports Stadium Accra Ghana Tragédie du Stade d'Accra de 2001 Bousculade. 127 morts.
Stade Chililabombwe Chililabombwe Zambie Effondrement d'un escalier et panique. 12 morts, 46 blessés.
Stade Fonte Nova Salvador Brésil Effondrement d'une tribune. 7 morts, 10 blessés.
Stade Municipal de Butembo Butembo République démocratique du Congo Bousculade à la suite d'une intervention des forces de l'ordre. 13 morts, 54 blessés.
Stade Félix Houphouët-Boigny Abidjan Côte d'Ivoire Bousculade de supporteurs. 19 morts, 135 blessés.
Stade de Port Saïd Port Saïd Égypte Drame de Port-Saïd Affrontements entre supporteurs[6]. 74 morts, 388 blessés.
Stade du 4-Janvier Uige Angola Tragédie du Stade du 4-Janvier Bousculade de supporters[7]. 17 morts, 56 blessés.

Références

  1. 85 000 spectateurs pour 65 500 places
  2. certaines sources indiquent 400 morts
  3. « Argentine : 23 juin 1968, la tragédie de la « Puerta 12» toujours dans les mémoires… », sur http://om1899.football.fr,
  4. Michel Caillat, Sport et civilisation, Histoire critique d’un phénomène social de masse, Paris, Librairie L'Harmattan, , p. 107.
  5. (ru) В. Зайкин, « Трагедия в Лужниках. Факты и вымысел », Izvestia, Moscou, no 202, , p. 6 (lire en ligne)
  6. « 74 morts dans des violences après un match de football » », sur lexpress.fr,
  7. « 17 morts dans une bousculade dans un stade », sur www.courrierinternational.com, (consulté le 14 février 2017)

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail des risques majeurs
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.