Liste des chefs du gouvernement espagnol

Cet article dresse la liste des présidents du gouvernement d’Espagne ou leur équivalent (chef du gouvernement) depuis 1705.

Entre cette date et 1833, durant l'Ancien Régime, la plus haute charge de l'exécutif était désignée comme secrétaire d'État. Plus tard, après l'avènement d'un système plus libéral introduisant la séparation des pouvoirs et jusqu'en 1939 on parle de président du Conseil des ministres. Dès 1938 cependant, Francisco Franco avait pris le titre de président du gouvernement, qui a été conservé par ses successeurs à la direction du gouvernement espagnol.

Secrétaires d'État (1705-1833)

Règne de Philippe V (1705-1724)

Règne de Louis Ier (1724-1724)

Règne de Philippe V (1724-1746)

Règne de Ferdinand VI (1746-1759)

Règne de Charles III (1759-1788)

Règne de Charles IV (1788-1808)

Règne de Ferdinand VII (1808-1808)

Règne de Joseph-Napoléon Ier (1808-1813)

Règne de Ferdinand VII (1813-1834)

Nom Dates du mandat Souverain
(dates de règne)
José Luyando

Intérim

Ferdinand VII

(1813-1833)
José Miguel de Carvajal-Vargas
Pedro Cevallos
Juan Esteban Lozano de Torres
Pedro Cevallos
José García de León y Pizarro
Carlos Martínez de Irujo y Tacón

Intérim

Manuel González Salmón
Joaquín José de Melgarejo y Saurín
Juan Jabat Aztal
Intérim
Evaristo Pérez de Castro Brito
Joaquín Anduaga Cuenca

Intérim

Francisco de Paula Escudero
Intérim
Eusebio Bardají y Azara
Ramón López Pelegrín

Intérim

Francisco Martínez de la Rosa
Evaristo Fernández San Miguel y Valledor

Intérim depuis le

José Manuel Vadillo

Intérim

Santiago Usoz y Mozi

Intérim

José María Pando de la Riva y Ramírez de Laredo
Luis María de Salazar y Salazar

Intérim

Juan Antonio Yandiola Garay

Intérim

José Luyando
Víctor Damián Sáez y Sánchez-Mayor

Intérim jusqu'au

Carlos Martínez de Irujo y Tacón
Narciso Heredia y Begines de los Ríos
Luis María de Salazar y Salazar
Intérim
Francisco Cea Bermúdez
Pedro de Alcántara Álvarez de Toledo
Manuel González Salmón
Francisco Tadeo Calomarde
Antonio de Saavedra y Frígola

Intérim

José Cafranga Costilla
Francisco Cea Bermúdez

Présidents du Conseil des ministres (1833-1939)

Règne d'Isabelle II (1833-1868)

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Francisco Cea Bermúdez Jovellanista Marie-Christine de Bourbon-Siciles
régente du royaume

(1833-1840)
Francisco Martínez de la Rosa Parti modéré
José María Queipo de Llano Ruíz de Saravia Parti modéré
Miguel Ricardo de Álava Parti progressiste
Juan Álvarez Mendizábal Parti progressiste

Intérim

Francisco Javier de Istúriz Parti modéré

Intérim

José María Calatrava Parti progressiste
Baldomero Espartero Parti progressiste
Eusebio Bardají Azara Parti modéré
Narciso Heredia y Begines de los Ríos Parti modéré
Bernardino Fernández de Velasco y Benavides Parti modéré
Evaristo Pérez de Castro Brito Parti modéré
Antonio González y González Parti progressiste
Valentín Ferraz Parti progressiste
Modesto Cortázar Parti progressiste
Vicente Sancho Parti progressiste
Baldomero Espartero Parti progressiste
Baldomero Espartero Parti progressiste

Gouvernement provisoire

Marie-Christine fut contrainte d'abandonner la régence au général Espartero et de partir en exil, sortant d'Espagne le .
Joaquín María Ferrer y Echevarría Parti progressiste Baldomero Espartero
régent du royaume

(1841-1843)
Antonio González y González Parti progressiste
José Ramón Rodil y Campillo Parti progressiste
Joaquín María López Parti progressiste
Álvaro Gómez Becerra Parti progressiste
Avec la chute d'Espartero, l'ensemble de la classe politique et militaire s'accorde pour convenir qu'il ne faut pas instaurer une nouvelle régence, mais plutôt reconnaître la majorité de la reine, bien qu'Isabelle n'ait que treize ans.
Joaquín María López Parti progressiste Isabelle II
reine d'Espagne

(1843-1868)
Salustiano Olózaga Parti progressiste
Luis González Bravo Parti modéré
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Manuel Pando Fernández de Pineda Parti modéré
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Francisco Javier de Istúriz Parti modéré
Carlos Martínez de Irujo y McKean Parti modéré
Joaquín Francisco Pacheco Parti modéré
Florencio García Goyena Parti modéré
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Serafín María de Soto Parti modéré
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Juan Bravo Murillo Parti modéré
Federico Roncali Parti modéré
Francisco Lersundi y Hormaechea Parti modéré
Luis José Sartorius Tapia Parti modéré
Fernando Fernández de Córdova Parti modéré
Ángel de Saavedra Parti modéré
Baldomero Espartero Parti progressiste
Leopoldo O'Donnell Union libérale
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Francisco Armero Peñaranda Parti modéré
Francisco Javier de Istúriz Parti modéré
Leopoldo O'Donnell Union libérale
Manuel Pando Fernández de Pineda Parti modéré
Lorenzo Arrazola García Parti modéré
Alejandro Mon y Menéndez Parti modéré
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Leopoldo O'Donnell Union libérale
Ramón María Narváez y Campos Parti modéré
Luis González Bravo Parti modéré
José Gutiérrez de la Concha Parti modéré

Sexenio democrático (1868-1874)

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Pascual Madoz Ibáñez[1] Parti progressiste Junte Provisional Révolutionnaire
(1868-1869)
Joaquín Aguirre de la Peña[1] Parti progressiste
Francisco Serrano[2] Union libérale
Francisco Serrano[3] Union libérale
En 1871 Francisco Serrano est déclaré régent du royaume et assume les fonctions constitutionnelles (Constitution 1869) de chef de l’État.
Juan Prim Parti progressiste Francisco Serrano
régent du royaume

(1869-1871)
Juan Bautista Topete Union libérale

Règne d'Amédée Ier (1871-1873)

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Francisco Serrano Union libérale Amédée Ier
roi d'Espagne

(1871-1873)
Manuel Ruiz Zorrilla Parti démocrate radical
José Malcampo Parti constitutionnel
Práxedes Mateo Sagasta Parti constitutionnel
Francisco Serrano (groupe conservateur[4])
Manuel Ruiz Zorrilla Parti démocrate radical

Première République (1873-1874)

Durant la Première République, le président du Conseil des ministres est également chef de l'État comme président du Pouvoir exécutif de la République espagnole.

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Estanislao Figueras y Moragas Parti républicain démocratique fédéral Première République espagnole


(1873-1874)

Francisco Pi i Margall Parti républicain démocratique fédéral
Nicolás Salmerón Parti républicain démocratique fédéral
Emilio Castelar y Ripoll Parti républicain démocratique fédéral
Francisco Serrano Groupe conservateur
Juan de Zavala Groupe conservateur
Práxedes Mateo Sagasta Parti constitutionnel

Règne d'Alphonse XII (1874-1885)

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Antonio Cánovas del Castillo Parti conservateur Alphonse XII
roi d'Espagne

(1874-1885)
Joaquín Jovellar Parti conservateur
Antonio Cánovas del Castillo Parti conservateur
Arsenio Martínez-Campos Antón Parti conservateur
Antonio Cánovas del Castillo Parti conservateur
Práxedes Mateo Sagasta Parti libéral
José de Posada Herrera Parti libéral
Antonio Cánovas del Castillo Parti conservateur

Règne d'Alphonse XIII (1886-1931)

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Práxedes Mateo Sagasta Parti libéral Marie-Christine d'Autriche
régente du royaume

(1885-1902)
Antonio Cánovas del Castillo Parti conservateur
Práxedes Mateo Sagasta Parti libéral
Antonio Cánovas del Castillo Parti conservateur
Marcelo Azcárraga Palmero Parti conservateur
Práxedes Mateo Sagasta Parti libéral
Francisco Silvela Parti conservateur
Marcelo Azcárraga Palmero Parti conservateur
Práxedes Mateo Sagasta Parti libéral
En 1902, le roi Alphonse XIII, âgé de 16 ans, est déclaré majeur et assume les fonctions constitutionnelles de chef de l'État.
Francisco Silvela Parti conservateur Alphonse XIII
roi d'Espagne

(1902-1931)
Raimundo Fernández Villaverde Parti conservateur
Antonio Maura Parti conservateur
Marcelo Azcárraga Palmero Parti conservateur
Raimundo Fernández Villaverde Parti conservateur
Eugenio Montero Ríos Parti libéral
Segismundo Moret Parti libéral
José López Domínguez Parti libéral
Segismundo Moret Parti libéral
Antonio Aguilar Parti libéral
Antonio Maura Parti conservateur
Segismundo Moret Parti libéral
José Canalejas Parti libéral
Manuel García Prieto Parti libéral
Álvaro de Figueroa y Torres Parti libéral
Eduardo Dato Iradier Parti conservateur
Álvaro de Figueroa y Torres Parti libéral
Manuel García Prieto Parti libéral
Eduardo Dato Iradier Parti conservateur
Manuel García Prieto Parti libéral
Antonio Maura Parti conservateur
Manuel García Prieto Parti libéral
Álvaro de Figueroa y Torres Parti libéral
Antonio Maura Parti conservateur
Joaquín Sánchez de Toca Calvo Parti conservateur
Manuel Allendesalazar Parti conservateur
Gabino Bugallal Parti conservateur
Manuel Allendesalazar Parti conservateur
Antonio Maura Parti conservateur
José Sánchez Guerra Parti conservateur
Manuel García Prieto Parti libéral
Miguel Primo de Rivera Union patriotique
Dictature
Dámaso Berenguer Militaire
Dictature
Juan Bautista Aznar-Cabañas Militaire
Dictature

Seconde République espagnole (1931-1939)

Nom Dates du mandat Parti Présidents
(dates de gouvernement)
Niceto Alcalá-Zamora Droite libérale républicaine Gouvernements provisoires de la Seconde République espagnole


(1931)

Manuel Azaña Action Républicaine
Le , Niceto Alcalá-Zamora est élu président de la République par les voix de 362 députés .
Manuel Azaña
Action Républicaine Niceto Alcalá Zamora
président de la République

(1931-1936)
Alejandro Lerroux Parti républicain radical
Diego Martínez Barrio Parti républicain radical
Alejandro Lerroux
Parti républicain radical
Ricardo Samper
Parti républicain radical
Alejandro Lerroux

Parti républicain radical
Joaquín Chapaprieta
Indépendant
Manuel Portela Valladares
Parti centre démocratique
Manuel Azaña
Gauche républicaine
Le après la dissolution de l’Assemblée nationale, il est élu président de la République en mai.
Augusto Barcia Trelles
Gauche républicaine Manuel Azaña
président de la République

(1936-1939)
Santiago Casares Quiroga
Gauche républicaine
Diego Martínez Barrio
Union républicaine
José Giral
Gauche républicaine
Francisco Largo Caballero
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE)
Juan Negrín
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE)
José Miaja Président du Conseil national de la Défense (militaire)

Présidents du gouvernement (depuis 1939)

Dictature franquiste (1939-1975)

Nom Dates du mandat Parti Chef d'État
(dates de gouvernement)
Francisco Franco










Dictateur militaire Francisco Franco
chef de l'État, caudillo

(1939-1975)
Luis Carrero Blanco Mouvement national
Torcuato Fernández Miranda
(par intérim)
Mouvement national
Carlos Arias Navarro
Mouvement national

Règne de Juan Carlos Ier (1975-2014)

Le roi Juan Carlos Ier entame son règne à la mort de Franco, en 1975. S'ensuit la « transition démocratique espagnole », au cours de laquelle les partis politiques sont légalisés, la démocratie restaurée et une nouvelle Constitution adoptée. Celle-ci conserve, pour le chef de l'exécutif, le titre de « président du gouvernement ».

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Carlos Arias Navarro Mouvement national Juan Carlos Ier
roi d'Espagne

(1975-2014)
Fernando de Santiago y Díaz de Mendívil
(par intérim)
Mouvement national
Adolfo Suárez

Mouvement national (1976-1977)
Union du centre démocratique (UCD) (1977-1981)
Leopoldo Calvo-Sotelo Union du centre démocratique (UCD)
Felipe González


Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE)
José María Aznar
Parti populaire (PP)
José Luis Rodríguez Zapatero
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE)
Mariano Rajoy Parti populaire (PP)
Mariano RajoyJosé Luis Rodríguez ZapateroJosé María AznarFelipe GonzálezLeopoldo Calvo-SoteloAdolfo SuárezCarlos Arias Navarro

Règne de Felipe VI (depuis 2014)

Le roi Felipe VI entame son règne à la suite de l'abdication de son père Juan Carlos Ier en .

Nom Dates du mandat Parti Souverain
(dates de règne)
Mariano Rajoy
Parti populaire (PP) Felipe VI
roi d'Espagne

(2014-)
Pedro Sánchez
en fonction Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE)

Notes et références

  1. président de la Junte provisoire révolutionnaire.
  2. président du gouvernement provisoire et président du Conseil des ministres.
  3. président du Pouvoir exécutif d'Espagne.
  4. Après la désagrégation de l’Union libérale, une partie de ses militants se regroupèrent autour de Serrano, qui menaient le courant conservateur.

Voir aussi

  • Portail de la politique en Espagne
  • Portail de l'époque moderne
  • Portail du monde contemporain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.