Liste des commanderies templières en Émilie-Romagne

Cette liste recense les commanderies et maisons ayant appartenu à l’ordre du Temple en Émilie-Romagne au nord de l'Italie.
L'Émilie-Romagne sur la carte de l'Italie

Faits marquants et Histoire

Les commanderies de cette région faisaient partie de la baillie templière de Lombardie elle-même dépendante de la province d'Italie[1]. De nombreuses fois les chapitres provinciaux se tinrent dans l'ancienne région d'Émilie[2] et il semblerait que les commanderies de Bologne et de Piacenza occupaient un rôle central dans l'administration de la province[3].

Commanderies et Maisons

Commanderie / Maison Ville actuelle (ou à proximité) Observations
BologneBologne[4],[5]
CabrioloFidenza(la): domus de Carobiolo, de Correbivolo[6],[7]
Cerro di ToccalmatoFontanellato[n 1][6],[8]
Domus Templi de Cento (1271)
FaenzaFaenzaMaison du Temple et église Saint-Sigismond (it)[9],[n 2].
Totalement détruite, puis reconstruite en 1835[10].
Fiorenzuola d'ArdaFiorenzuola d'Arda[6],[11]
ForlìForlì[12]
FormignanaFormignana[13]
MizzanaFerrare[14]
PiacenzaPlaisance[15],[16]
Domus Templi de Placentia
RiminiRimini[17]
San NicolòArgenta ou Bologne ?[n 3][6]
Santo StefanoReggio d'Émilie[18],[19]
localisation en Émilie-Romagne
(Liens vers les articles correspondants)
Bologne
Cabriolo
Cerro
Faenza
Fiorenzuola
Forlì
Formignana
Mizzana
Piacenza
Rimini
San Nicolò
Santo Stefano

Autres lieux et monuments

Églises

Autres biens

  • à proximité de la commanderie de Santo Stefano, Reggio d'Émilie[20]:
    • Mucciatella, hameau proche d'Albinea au sud de Reggio d'Émilie
    • « Corte dei pellegrini », un ensemble médiéval restauré à l'est de Rubiera
    • Rivalta et Villa masone, fractions de la commune de Reggio d'Émilie

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Elena Bellomo, The Templar order in north-west Italy (1142-c.1330), Leiden /Boston, Brill, , 464 p. (ISBN 978-9-0041-6364-5, lire en ligne)
  • (en) Elena Bellomo, « The Temple, the Hospital and the Towns of North and Central Italy. », dans éd. Damien Carraz, Les ordres militaires dans la ville médiévale(1100-1350), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise-Pascal, , 314 p. (ISBN 978-2-8451-6558-8, présentation en ligne)
  • (it) Bianca Capone, Loredana Imperio et Enzo Valentini, Guida all'Italia dei Templari : gli insediamenti templari in Italia, Edizioni Mediterranee, , 327 p. (ISBN 978-8-8272-1201-1, lire en ligne)
  • (it) Renzo Caravita, « Nuovi documenti sull'ordine del Tempio dall'Archivio Arcivescovile di Ravenna », dans Franco Cardini (Dir.), Sacra Militia : rivista di storia degli ordini militari, vol. 3, Name, (présentation en ligne), p. 225-278
  • (it) Cristina Dondi, « Missale vetus ad usum Templariorum: L'ordine dei cavalieri Templari in area Modenese nei secoli XII-XIV », Aevum, vol. 68, no 2, , p. 339-366 (lire en ligne)

Notes et références

Notes

  1. L'endroit exact est ignoré mais elle se situait entre Plaisance et Parme sur une branche de la Via Aemilia à proximité de la rivière Rovacchia. Cf. Bellomo 2008, p. 331, 369
  2. (la) Domus Sancti Sigismundi de Faventia
  3. Il existe deux toponymes du nom de San Nicolò en Émilie-Romagne. San Nicolò di Villola (it) qui fait partie de la ville de Bologne et San Nicolò qui est partie intégrante de la commune d'Argenta. Il s'agit vraisemblablement d'Argenta puisque la commanderie de Bologne est attestée mais qu'elle n'est jamais mentionnée sous le vocable de Saint Nicolas mais dans le doute les deux toponymes sont indiqués.

Références

  1. Bellomo 2008, p. 8
  2. Bellomo 2008, p. 88
  3. Bellomo 2008, p. 117
  4. Bellomo 2008, p. 108
  5. (it) Giampiero Bagni, « I Templari bolognesi e la Magione di Santa Maria del Tempio », Atti e memorie della deputazione di Storia patria per le Provincie di Romagna, (lire en ligne)
  6. Bellomo 2008, p. 27
  7. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 114-116
  8. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 117-119
  9. Caravita 2002, p. 270, (la) Lire en ligne
  10. (it) Voir "Chiesa di S.Sigismondo" sur le site "Terre di Faenza"
  11. (de) Encyclopédie des templiers, université de Hambourg, Lexique F, paragraphe "Fiorenzuola d'Arda"
  12. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 126-127
  13. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 124
  14. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 124-125, 304-306
  15. Bellomo 2008, p. 262
  16. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 111-113
  17. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 307-308
  18. Bellomo 2008, p. 35
  19. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 119-123
  20. Capone, Imperio et Valentini 1997, p. 122
  • Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge
  • Portail de l'ordre du Temple
  • Portail de l'Émilie-Romagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.