Liste des comtes de Toul

Le comté de Toul est un ancien domaine féodal recouvrant grosso-modo le territoire de l'ancien diocèse de Toul. Les évêques y exercent le pouvoir temporel, de manière continue, du milieu du XIIIe siècle à la Révolution française.

Le comté a pour suzerain l'empereur du Saint-Empire romain germanique jusqu'en 1648, date à laquelle les traités de Westphalie lui donnent pour suzerain le roi de France.

Toutefois, les Français y exercent une tutelle de 1552 à 1648, durant laquelle période le comté constitue, avec ceux de Metz et de Verdun, la province des Trois-Évêchés.

Liste des comtes de Toul

Comtes viagers

Comtes héréditaires

  • 1019-avant 1052 : Raimbaud, seigneur de Fontenoy et de Charmes-sur-Moselle, fils d'un comte Baudouin
    • marié à Gisla
  • 1041-???? : Renard Ier l'aîné, fils du précédent
  • 1044-???? : Renard II le jeune, frère du précédent

Maison de Dampierre-en-Astenois

Mort sans postérité mâle, le comté de Toul est alors inféodé par l'évêque à Mathieu II de Lorraine qui épouse Bertix ou Béatrice de Dampierre, la fille de Frédéric IV.

Maison de Lorraine

marié en 1180 à Béatrice de Dampierre, fille de Renard de Dampierre et d'Euphémie. Renard de Dampierre était par son père Henri petit-fils de Renard III comte de Toul.
  • 1208-1250 : Frédéric V de Lorraine († 1250), fils des précédents
  • 1250-1261 : Eudes ou Ode de Lorraine[2] sire de Fontenoy († 1270), fils du précédent
    • en 1261, il vend le comté de Toul à son cousin Ferry III, duc de Lorraine, mais Gilles de Sorcy, évêque de Toul, en tant que suzerain, retire le comté de Toul à Ferry III et le rattache au domaine épiscopal.

,

Évêques de Toul

Notes et références

  1. « En 1172, Mathieu Ier fonde des services pour le repos des âmes de son père, de sa mère, sa sœur Hadwide, de Frédéric comte de Toul et de leur fils Henri ». in Georges Poull, La Maison ducale de Lorraine. Presses Universitaires de Nancy, 1991. 595 p. (ISBN 2-86480-517-0). p. 32.
  2. Le palais de l'honneur contenant les généalogies historiques des illustres maisons de Lorraine, de Savoye et de plusieurs familles nobles de France, p.423, éd. chez Pierre Bessin, 1664

Sources

  • Augustin Calmet, Notice de la Lorraine, éd, Mme George, 1840.
  • Père Benoît, Histoire de Toul, 1707, réédition 1977
  • Georges Poull, La Maison ducale de Lorraine, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, , 575 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-86480-517-0)
  • (de) Detlev Schwennicke, Europäische Stammtafeln, vol. VII, , p. 5

Articles connexes

  • Portail de l’histoire
  • Portail de Toul et du Toulois
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.