Liste des comtes palatins du Rhin

La dignité de comte palatin du Rhin (Pfalzgraf bei Rhein) tire son origine de la dignité plus ancienne des comtes palatins de Lotharingie.

Blason de l'électeur palatin sous les Wittelsbach (après 1214).

Le titre apparut à la mort de Hermann II, comte palatin de Lotharingie de la dynastie des Ezzonides ; sa veuve Adélaïde de Weimar-Orlamünde apporta alors la dignité de comte palatin en dot à son nouvel époux Henri II de Laach. L'empereur à cette occasion s'assure d'en réduire le pouvoir, afin d'éviter l'émergence d'une dynastie rivale comme ce fut le cas avec les Ezzonides. Le titre fut assorti d'un territoire dont l'extension se modifia au cours des siècles, le Palatinat du Rhin.

Les comtes palatins du Rhin étaient également les premiers électeurs du Saint-Empire avec la charge d'archi-sénéchal d'Empire, d'où leur nom d'électeur palatin. En 1214, la dignité échut à la maison de Wittelsbach en la personne de Louis Ier de Bavière à partir duquel elle devint de fait héréditaire. Cette maison transmit à plusieurs branches collatérales le titre assorti de possessions familiales : Neuburg, Birkenfeld, Veldenz, etc. (par exemple: comte palatin de Veldenz, en réalité Pfalzgraf bei Rhein zu Veldenz, soit littéralement comte palatin du Rhin pour Veldenz).

Frédéric V perdit ses terres et ses dignités au profit du duc de Bavière Maximilien Ier, mais son fils Charles Ier Louis réussit à récupérer la dignité électorale lors des traités de Westphalie : un huitième titre d'électeur fut créé afin de conserver la dignité électorale au duc de Bavière, mais l'électeur palatin ne se retrouvait plus à la première place dans la hiérarchie des électeurs mais à la dernière. Il lui fut attribué avec cette nouvelle dignité la charge d'archi-trésorier, charge dont Charles III Philippe du Palatinat, oncle maternel des empereurs Joseph Ier et Charles VI, se démit pour tenter de récupérer l'ancienne charge d'archi-sénéchal. L'électorat palatin et celui de Bavière furent finalement réunis quand le comte palatin de Soulzbach Charles Théodore, cousin, gendre et successeur de Charles III Philippe, hérita en outre des États de l'électeur de Bavière en 1777.

Le Palatinat du Rhin disparut lors de l'annexion par la France de la rive gauche du Rhin (1796). La rive droite avec Mannheim et Heidelberg fut donné au grand duché de Bade. Néanmoins une partie de ce territoire fut reconstitué sur la rive gauche du Rhin par le Congrès de Vienne et appartint à la Bavière jusqu'à la chute de la monarchie en 1918. Par tradition le titre comte palatin du Rhin est toujours porté par le chef de la maison de Wittelsbach, actuellement le duc François de Bavière.

Comtes palatins de Lotharingie (915-1085)

Nom Règne Famille Notes
Wigéric915/916921/922Ardenne
Godefroid Ier de Juliers924936/949
Hermann Ier Pusillus945996Ezzonides
Ezzo10201034EzzonidesFils de Hermann Ier.
Otton Ier de Souabe10341045EzzonidesFils d'Ezzo.
Henri Ier Furiosus10451061EzzonidesFils de Hezzelin, fils de Hermann Ier.
Hermann II10611085EzzonidesFils de Henri Ier.

Comtes palatins du Rhin (1085-1356)

Nom Règne Famille Notes
Henri II de Laach1085/10871095ArdenneÉpoux d'Adélaïde, veuve de son prédécesseur.
Siegfried de Ballenstedt1095/10971113Ascanie
Gottfried de Calw11131126/1129Calw
Guillaume Ier de Ballenstedt1126/11291140AscanieFils de Siegfried.
Otton II de Salm1140Salm
Henri III Jasomirgott11401141Babenberg
Hermann de Stahleck11421156Stahleck
Conrad Ier11561195Hohenstaufen
Henri IV11951212/1213WelfÉpoux d'Agnès, fille de son prédécesseur.
Henri V1212/12131214WelfFils de Henri IV et d'Agnès.
Louis Ier de Bavière12141231Wittelsbach
Otton III12311253WittelsbachFils de Louis Ier.
Louis II12531294WittelsbachFils d'Otton III et époux d'Agnès, fille de Henri IV.
Rodolphe Ier « le Bègue »12941319WittelsbachFils de Louis II.
Adolphe Ier13191327WittelsbachFils de Rodolphe Ier.
Rodolphe II « l'Aveugle »13291353WittelsbachFils de Rodolphe Ier.
Robert Ier13531356WittelsbachFils de Rodolphe Ier.

Électeurs palatins (1356-1777)

Premier électorat (1356-1648)

Nom Règne Branche Notes
Robert Ier13561390WittelsbachLe Palatinat devient électorat par la Bulle d'or.
Robert II13901398WittelsbachFils d'Adolphe.
Robert III13981410WittelsbachFils de Robert II.
Louis III « le Barbu »14101436WittelsbachFils de Robert III.
Louis IV « le Doux »14361449WittelsbachFils de Louis III.
Frédéric Ier « le Victorieux »14491476WittelsbachFils de Louis III.
Philippe Ier « l'Ingénu »14761508WittelsbachFils de Louis IV.
Louis V « le Pacifique »15081544WittelsbachFils de Philippe Ier.
Frédéric II « le Sage »15441556WittelsbachFils de Philippe Ier.
Othon-Henri15561559Palatinat-NeubourgFils de Robert, le troisième fils de Philippe Ier du Palatinat.
Frédéric III15591576Palatinat-SimmernFils de Jean II de Simmern, descendant de Robert III.
Louis VI15761583Palatinat-SimmernFils de Frédéric III.
Frédéric IV « le Juste »15831610Palatinat-SimmernFils de Louis VI. Régence de Jean Casimir jusqu'en 1592.
Frédéric V16101623Palatinat-SimmernFils de Frédéric IV. Élu roi de Bohême en 1619, if fut vaincu par les troupes impériales en 1620 et mis au ban de l'Empire en 1623; il mourut en exil.
Maximilien Ier16231648BavièreReçoit les biens et la dignité électorale de Frédéric V. Après les traités de Westphalie, il perd le Palatinat, mais conserve le rang de prince-électeur.

Second électorat (1648-1777)

Nom Règne Branche Notes
Charles Ier Louis16481680Palatinat-SimmernFils de Frédéric V. Restauré dans sa dignité électorale, avec un rang moindre. Père d'Élisabeth-Charlotte (1652-1722), qui épouse en 1671 Philippe de France, duc d'Orléans (1640-1701), frère cadet de Louis XIV
Portrait par Antoine van Dyck, 1637
Musée des beaux-arts de Houston
Charles II16801685Palatinat-SimmernFils de Charles Ier.
Philippe-Guillaume16851690Palatinat-Neubourg
Jean-Guillaume16901716Palatinat-NeubourgFils de Philippe-Guillaume.
Charles III Philippe17161742Palatinat-NeubourgFils de Philippe-Guillaume.
Charles IV Théodore17421777Palatinat-Soulzbach

Comtes palatins (1777-1806)

Nom Règne Branche Notes
Charles IV Théodore17421777Palatinat-SoulzbachEn 1777, Charles Théodore hérite de l'électorat de Bavière. Le Palatinat perd sa voix au collège électoral.
Maximilien II Joseph17991806Palatinat-Deux-Ponts

Voir aussi

  • Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge
  • Portail de l'époque moderne
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.