Liste des cyclones tropicaux au nom retiré par bassin

La liste des cyclones tropicaux au nom retiré par bassin donne les systèmes tropicaux qui se sont produits dans l’histoire consignée, selon le bassin océanique où ils se sont produits, et dont le nom ne sera plus utilisé à l'avenir eu égard aux dégâts qu'ils ont causés. Le retrait avant le XXe siècle était purement dû à la notoriété de la tempête. Depuis, le comité sur les cyclones tropicaux de l’Organisation météorologique mondiale a fixé les règles qui s'appliquent dans ce cas.

Tableau résumé

Bassins

Océan Atlantique

Nord

Ouragans pré-nomenclature formelle ou notables autrement[1],[2] :

Nom Année Commentaire
Ouragan d’Hispaniola1495Premier ouragan de l’Atlantique jamais rapporté[réf. souhaitée].
Ouragan du Colomb1502Vingt navires détruits ou engloutis[3].
Ouragan des Bermudes de 16091609Premier ouragan à affecter les Bermudes et qui mena à leur colonisation. Il inspira à William Shakespeare la pièce "La Tempête"
Grand ouragan colonial1635Premier ouragan en Nouvelle-Angleterre
Harry Cane1667Premier ouragan rapporté dans la colonie de Virginie détruisit 10 000 maisons. Il est estimé avoir été de catégorie 3 ou 4
Ouragan de Terre-Neuve1775Tua plus de 4 000 personnes
Grand ouragan de 17801780Ouragan le plus meurtrier du bassin Atlantique avec plus de 22 000 morts
Grande tempête de 18151815Ouragan de catégorie 4 frappe la Nouvelle-Angleterre
Ouragan de Norfolk et Long Island1821200 morts le long de la côte est des États-Unis
Racer's storm1837105 morts sur un trajet de plus de 3 200 kilomètres entre les Caraïbes, le Texas et la Caroline du Nord
Ouragan de Last Island1856Ouragan qui détruisit Last Island (Louisiane), une place de villégiature des riches planteurs pour fuir la chaleur et les insectes, et fit 400 morts
Ouragan d’Indianola de 18861886Détruisit Indianola (Texas).
Ouragan de New York1893Ouragan de catégorie 3 qui faiblit à catégorie 1 avant de frapper directement New York
Ouragan de Sea Islands18931 000 à 2 000 morts le long des côtes de Géorgie et de Caroline du Sud
Ouragan de Chenier Caminanda18932 000 morts en Louisiane
Ouragan de San Ciriaco1899Traversa l’Atlantique en 31 jours
Ouragan de Galveston1900Plus meurtrier de l’histoire américaine avec plus de 8 000 morts
Second ouragan de Galveston1915Plus fort ouragan en quinze ans, le mur de protection construit après le premier ouragan de 1900 sauva la ville
Grand Ouragan de Miami1926Endommagea à tel point la Floride que son économie ne s’en remit que durant les années 1950
Ouragan Okeechobee1928Détruisit la Guadeloupe, Porto Rico et la Floride ; tua plus de 4 000 personnes
Ouragan de la République dominicaine19308 000 morts
Ouragan de la Fête du Travail1935Frappa les Keys en Floride, le plus intense jamais rapporté aux États-Unis, tua 423
Grand Ouragan de Nouvelle-Angleterre1938Tua 600 personnes, vitesse la plus rapide de déplacement jamais notée
Ouragan Surprise1943Premier vol de recherche à entrer intentionnellement dans un ouragan. Dernier ouragan dont les rapports de position furent censurés à cause de la Seconde Guerre mondiale. 19 morts
Ouragan de Fort Lauderdale1947Frappa Fort Lauderdale avec la force d’un ouragan de catégorie 4
Tempête de l'Halloween 19911991Connue comme "The Perfect Storm", il s'agit d'une tempête du Cap Hatteras absorbée dans un ouragan

Ouragans dont les noms ont été retirés à cause de leurs effets dévastateurs :

Sud

Les systèmes tropicaux sont rares dans l'Atlantique sud. Seulement trois tempêtes tropicales sont répertoriées et une seule a atteint le niveau de cyclone tropical :

  • la tempête tropicale qui s'est formée en 1991 au large de l'Angola en avril ;
  • la dépression tropicale qui s'est formée en et qui a peut-être atteint le niveau de tempête tropicale ;
  • le cyclone Catarina en 2004, premier cyclone tropical reconnu dans cette région et le premier à avoir touché terre.

Océan Pacifique

Nord-est et central

Dans Pacifique centre-nord, les noms suivants ont été « retirés des listes » pour leur impact[4] :

Dans le Pacifique nord-est les noms d'ouragans suivants ont été « retirés des listes », mais il n'est pas précisé si c'est pour les dommages causés[6] :

Autres cyclones notables :

Non Année Commentaire
Ouragan de San Diego1858Cyclone tropical le plus intense à affecter la Californie[7]
Tempête tropicale de Long Beach1939Seul système tropical à avoir touché terre en Californie de l'histoire moderne[8]
Ouragan du Mexique de 19591959Plus intense cyclone à avoir touché la côte du Mexique

Nord-ouest

Dans le Pacifique nord-ouest, les cyclones tropicaux reçoivent le nom de typhon. On compte plusieurs de ces systèmes avant la nomenclature officielle de l'Organisation météorologique mondiale, dont les plus célèbres sont :

  • le Kamikaze de 1281 qui détruisit la flotte d'invasion mongole attaquant le Japon ;
  • un système tropical d'intensité inconnue frappant Haiphong en 1881 et tuant 300 000 personnes ;
  • le typhon de Shantou d'intensité inconnue qui frappa Shantou en Chine tard le , tuant plus de 50 000 personnes[9] ;
  • le grand typhon de Hong Kong de 1937 tua 11 000 personnes ;
  • le typhon de 1944 des 17- coula trois destroyers américains.
Échelle de Saffir-Simpson
DT12345
Depuis les années 1960, typhons retirés des listes pour leurs exceptionnels effets
Nom Année Endroit Nombre de morts Dommages (en millions $US de l'année)
Lucille1960Philippines300Inconnu
Ophelia1960Îles Caroline2Inconnu
Karen1962Îles du Pacifique, Japon11250
Bess1974Philippines26-297.2
Bess1982Japon59Inconnu
Ike1984Philippines, Sud de la Chine1363-300075.4
Mike1990Philippines, Vietnam, Sud de la Chine250+14
Mireille1991Îles Ryūkyū, Sud du Japon523000
Thelma1991Philippines600019
Omar1992Guam, Taïwan2457
Ivan1997Îles Marshall, Guam, Philippines149,6
Vamei2001Singapour, Malaisie, et Sumatra0Aucun
Chataan2002Chuuk, Japon3159.8
Rusa2002Corée1136000
Pongsona2002Guam, îles Mariannes3700
Imbudo2003Philippines2137
Maemi2003Îles Ryūkyū et Corée du Sud1154100
Sudal2004Yap1Inconnu
Rananim2004Est de la Chine1154000
Matsa2005Taïwan, Okinawa, Nord-Est de la Chine252230
Nabi2005Îles Mariannes, Japon, Corée du Sud75Inconnu
Longwang2005Taïwan, Sud-Est de la Chine148150+
Chanchu2006Philippines, Taïwan, Sud-Est de la Chine et Japon1041200
Bilis2006Philippines, Taïwan, Sud-Est de la Chine6724400
Saomai2006Îles Mariannes, Philippines, Taïwan, Sud-Est de la Chine4582500
Xangsane2006Philippines, Hainan, Vietnam, Cambodge, Thaïlande279747
Durian2006Philippines, Vietnam, Thaïlande819+508+
Typhons avec des noms locaux retirés
(à la demande de l'agence météorologique du Japon)
Nom Identification Nom au Japon
Marie (1954) T5415 typhon Toyamaru (ja)
Ida (1958) T5822 typhon Kanogawa (ja)
Sarah (1959) T5914 typhon Miyakojima
Vera (1959) T5915 typhon Isewan
Nancy (1961) T6118 typhon Second Muroto (ja)
Cora (1966) T6618 typhon Second Miyakojima (ja)
Della (1968) T6816 typhon Troisième Miyakojima (ja)
Babe (1977) T7709 typhon Okinoerabu (ja)

Autres typhons très importants :

  • typhon Man-yi (Bebeng), 2007, le plus fort typhon à frapper le Japon en juillet[10] ;
  • Maggie, Sam, York et Cam 1999: quatre tempêtes à frapper près de Hong Kong dans une seule saison ;
  • typhon Paka, 1997 : Guam ;
  • typhon Herb, 1996: le plus fort et le plus large cyclone de cette année-là, il donna de la pluie diluvienne à Taïwan et en Chine, tuant des milliers de personnes ;
  • typhon Nina, 1975 : donna de la pluie abondante dans l’Est de la Chine, contribua à l’effondrement du barrage de Banqiao, tuant au moins 170 000[11] ;
  • typhon Pamela, 1976 : Guam ;
  • typhon Tip, 1979 : plus intense et large typhon au Japon ;
  • typhon Rose, 1971 : Hong Kong
  • typhon Wanda, 1962 : celui qui est le plus souvent cite par les habitants de Hong Kong comme l’exemple typique d’un typhon meurtrier. Bien que seulement de catégorie 2 (échelle Saffir-Simpson), le mauvais système d’avertissements a conduit à des pertes importantes de vies humaines dans les Nouveaux Territoires par l’onde de tempête.

Océan Indien

Nord

La partie nord de l'océan Indien est l'une des plus actives du point de vue des cyclones tropicaux mais il n'existe que peu de données à leur sujet. Voici une liste incomplète des plus célèbres :

Autour de l'Océanie

L'Australie et les îles environnantes comme la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Zélande baignent à la limite de deux océans où peuvent se former des cyclones tropicaux qui peuvent facilement passer d'une zone à l'autre. Voici les plus célèbres cyclones du Pacifique sud, et de l'océan Indien sud-est[13],[14] :

  • cyclone Mahina,  : 410 morts ;
  • cyclone Mackay, 1918 : trente morts et des dommages importants ;
  • cyclone de Rockhampton, 1949 : 6 morts et 1 000 maisons endommagés dont 500 totalement détruites ;
  • cyclone Ada, 1970 : frappe île de villégiature de Whitsunday et le continent près de là, tuant 14 personnes et causant des dommages pour 390 millions $AUS (1970) ;
  • cyclone Althea, 1971 : frappe Magnetic Island et Townsville au Queensland le jour de Noël ;
  • cyclone Wanda, 1974 : causa des inondations généralisées dans le Sud-Est du Queensland et le Nord-Est de laNouvelle-Galles du Sud ;
  • cyclone Tracy, 1974 : 71 morts le jour de Noël dans la ville dévastée de Darwin, Territoire du Nord. Le plus coûteux cyclone de l'histoire australienne mais le plus petit en termes de dimensions et de vents ;
  • cylone Alby, 1978 : 5 morts dans le Sud-Ouest de l'État de l'Australie de l'Ouest. On a noté dans la ville d'Albany la plus forte rafale de vent de l'histoire australienne ;
  • cyclone Joy, 1990 : 6 morts et plus de 234 millions $US de dommages dans le Nord du Quennsland ;
  • cyclone Bobby, 1995 : 7 morts dans le naufrage de deux bateaux de pêche au large de la côte de Onslow (Australie-Occidentale). Le cyclone devint ensuite une dépression extratropicale et laissa des pluies diluviennes qui inondèrent les zones intérieures de l'État, emportèrent la route principale ainsi que coupèrent la voie du Trans-Australian Railway pour plusieurs jours ;
  • cyclone Olivia, 1996 : l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a homologué début 2010 le record du vent le plus violent jamais observé scientifiquement sur Terre, hors ceux des tornades, de 408 km/h le à Barrow Island en Australie lors du passage d'Olivia[15] ;
  • cyclone Justin, 1997 : 7 morts et des dommages de 190 millions $AUS (1997) ;
  • cyclone Thelma, 1998 : un cyclone de catégorie 5 supérieure qui frappa la région de Kimberley en Australie-Occidentale causant d'importants dommages et des inondations près de Darwin ;
  • cyclone Vance, 1999 : de catégorie 5 qui a causé de forts dommages dans la région de Exmouth et Onslow en Australie-Occidentale ;
  • cyclone Steve, 2000 : un cyclone de catégorie 2 traversant le Nord de l'Australie causa des inondations au Queensland, dans le Territoire du Nord et l'Australie-Occidentale ;
  • cyclone Rosita, 2000 : de catégorie 5, il frappa près Broome, Australie-Occidentale ;
  • cyclone Heta, 2004 : de catégorie 5, il frappa les îles Tonga, Niue, Samoa et les Samoa américaines ;
  • cyclone Ingrid, 2005 : de catégorie 5, ce cyclone traversa tout le Nord de l'Australie ;
  • cyclone Larry, 2006 : ce catégorie 4, il causa pour 1 milliard de $AUS (2006) de dommages sur la côte du Queensland à Innisfail ;
  • cyclone Glenda, 2006 : il traversa la côte ouest de l'Australie en tant que catégorie 5 puis diminua à catégorie 3 en arrivant à Onslow ;
  • cyclone Monica, 2006 : le plus puissant cyclone (catégorie 5) de l'hémisphère sud du point de vue vent et selon la technique de Dvorak la pression centrale estimée était de 869 hPa. Cependant la mesure officielle faites par les avions de reconnaissance du Joint Typhoon Warning Center n'était que de 879 hPa ;
  • cyclone George, 2007 : de catégorie 4, il toucha terre à l'est de Port Hedland tuant trois personnes ;
  • cyclone Guba, 2007 : bien que seulement de catégorie 1, lorsqu'il frappa la Papouasie-Nouvelle-Guinée, il fit 170 morts.

Voir aussi

Notes et références

  1. (en) National Hurricane Center, « Appendix 1: Cyclones with 25+ Deaths », The Deadliest Atlantic Tropical Cyclones, 1492-1996, NOAA, (consulté le 24 mars 2018).
  2. (en) National Hurricane Center, « Appendix 2: Cyclones that may have 25+ deaths », The Deadliest Atlantic Tropical Cyclones, 1492-1996, NOAA, (consulté le 24 mars 2018).
  3. « Colomb, Christophe », Encarta, (consulté le 24 mars 2018).
  4. (en) Atlantic Tropical Weather Center, « Tropical Cyclone Retirement », Ablaze Productions, Inc., (consulté le 7 décembre 2006)
  5. (en) Office of the Federal Coordinator for Meteorological Services and Supporting Research, « 61st Interdepartmental Hurricane Conference Action Items » [PDF], (consulté le 24 mars 2018).
  6. Organisation météorologique mondiale, Rapport No. TCP-30, coll. « Association Régionale IV (Amérique du Nord, Amérique centrale et les Caraïbes) », (lire en ligne [PDF]), « Noms des cyclones du Pacifique nord-est retirés définitivement des listes des cyclones », p. 91.
  7. (en)Christopher Landsea et Michael Chenoweth, « The San Diego Hurricane of 2 October 1858 », Bulletin of the American Meteorological Society, AMS, , p. 1689-98 (lire en ligne [PDF]).
  8. (en) Jack Williams, « Background: California's Tropical Storms », USA Today, (consulté le 24 mars 2018).
  9. (en) « Particulars About the Typhon From July 31-August 3, 1922 », Monthly Weather Review, NOAA, (lire en ligne, consulté le 24 mars 2018).
  10. (en) « Japan typhoon Man-yi kills three », Asia-Pacific, BBC NEWS, (consulté le 24 mars 2018).
  11. (en) Kitamoto Laboratory, « Digital Typhoon: Typhoon 197503 (NINA) - Pressure and Track Charts », agora.ex.nii.ac.jp (consulté le 24 mars 2018).
  12. (en) « Cyclone tropical 05B », MetOffice (consulté le 24 mars 2018).
  13. « Australia's worst cyclone disasters », History, Queensland Government State Disaster Management Group (consulté le 24 mars 2018).
  14. (en) « Severe Weather Events », Bureau of Meteorology (consulté le 24 mars 2018).
  15. (en) Commission for Climatology, « World Record Wind Gust: 408 km/h », Info note, Organisation météorologique mondiale (consulté le 12 février 2010)
  • Portail de la météorologie
  • Portail du monde maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.