Liste des intendants de la généralité de Soissons

La Généralité de Soissons est la circonscription des intendants de Soissonns, leur siège est Soissons.

La généralité de Soissons a été créée en 1595 en Picardie en regroupant les élections de Soissons, Château-Thierry, Clermont-en-Beauvaisis, Crépy-en-Valois, Guise, Laon et Noyon (Laonnois, Soissonnais, Noyonnais, Valois).

Les intendants de police, justice et finances sont créés en 1635 par un édit de Louis XIII, à la demande de Richelieu pour mieux contrôler l'administration locale.

Liste des intendants de la généralité de Soissons

Liste chronologique des Intendants de justice, police et finances de Soissons
Date Nom
1637 Geoffroy Luillier d'Orgeval ( -)
seigneur d'Orgeval et de la Malmaison
intendant de l'Île-de-France et de la généralité de Soissons ès-armées de Picardie
Lefèvre de Caumartin
sieur de Saint-Port
1643 Anne Mangot de Villarceaux ( -)
seigneur de Villarceaux
maître des requêtes, intendant de Lorraine et du Barrois (1637-1640)
1647 Claude Bazin de Bezons (1617-)
chevalier, seigneur de Bezons
avocat au parlement de Paris, avocat général au Grand Conseil, membre de l'Académie française, intendant d'armée de Catalogne en 1648, intendant de Languedoc (1653-1673), conseiller d'État,
1650 Jean-Baptiste Le Picart ( -)
sieur du Plessis et de Périgny
conseiller du Roi, conseiller d’Etat, conseiller au Parlement en 1636, maître des requêtes de l’Hôtel le
1653 Jean-Jacques de Mesmes (1630-1688)
comte d'Avaux
conseiller au parlement de Paris en 1649, intendant d'armée de Turenne en 1653 maître des requêtes en 1657, conseiller d'État servant par semestre en 1670, président à mortier en 1671, membre de l'Académie française en 1676
1654 Gargaux
1655 Du Housset
1656 - 1662 de Villemonté
avec Jean Desmarets
Jean Desmarets (-), marquis de Maillebois, marié en 1646 à Marie Colbert, sœur de Jean-Baptiste Colbert, ministre d'État ; père de Jean-Baptiste Desmarets de Vaubourg qui a été intendants de Béarn et de Navarre (1685-1687), en Auvergne (1687-1691), en Lorraine et Barrois (1691-1697), en Franche-Comté (1698-1700) puis à Rouen (1700-1701) et de Nicolas Desmarets, contrôleur général des finances en 1708
1662 - 1664 Olivier Lefèvre d'Ormesson
auparavant maître des requêtes en 1643, intendant adjoint à Paris en 1650, intendant de Picardie en 1656. Il est destitué le
- 1666 Honoré Courtin (1626-)
seigneur des Menus et de Chantereine
maître des requêtes le , avec l'intendant de Picardie et l'intendance de Dunkerque, conseiller d'État en ; il a mené une carrière diplomatique
1666 - Charles Colbert de Croissy
avec l'intendant de Picardie et l'intendance de Dunkerque
1668 - 1669 Nicolas Dorieu
puis intendant à Limoges (1669-1671)
1669 - 1682 Louis de Machault de Soisy
seigneur de Soisy
conseiller au Grand Conseil le , maître des Requêtes le , intendant de Haute-Guyenne (1655 - 1656), intendant de Champagne à Châlons en 1663, intendant de Picardie, Boulonnais, Flandre, Hainaut (1665-1666), intendant d'Orléans (1667-1669), puis à Soissons (1669-1682), maître des requêtes honoraire le
- 1685 Roland Le Vayer de Boutigny (-)
sieur de Boutigny
Avocat au parlement de Paris, puis maitre des requêtes
1685 - 1694 Antoine Bossuet
chevalier, seigneur d'Azu-la-Cosne
1694 - 1698 Félix Le Peletier de la Houssaye ( à Paris-)
seigneur de la Houssaye, Signy et Châteaupoissy
conseiller au Châtelet[1] par provisions le , reçu le , conseiller au parlement de Paris le , reçu le , maître des requêtes le , reçu le 13. Intendant à Soissons le , intendant à Montauban le jusqu'en 1700, intendant de Hainaut et intendant d'Alsace le jusqu'en , conseiller d'État semestre le , conseiller d'État ordinaire le . Chancelier et garde des sceaux du duc d'Orléans, régent du royaume, en , puis contrôleur général des finances le après la banqueroute de John Law, prévôt et maître des cérémonies de l'ordre du Saint-Esprit le , il donne sa démission de contrôleur général en
1698 - 1704 Claude-Joseph Sanson ( -1704)
intendant de Béarn (1692-1694), intendant de Guyenne (1694-1698), intendant à Soissons en 1698, intendant à Rouen en 1704
1705 - Antoine-François de Paule Lefèvre d'Ormesson ( -)
seigneur de Cheray
- 1714 Jean-Baptiste Louis Laugeois d'Imbercourt (1670-1734)
commissaire au Châtelet, conseiller au parlement de Paris le , en la première chambre des Enquêtes et premier conseiller du duc d'Orléans, frère du roi, maitre des requêtes le , puis intendant à Montauban
1714 - 1716 André Robert Lefèvre d'Eaubonne (1681-1735)
chevalier, seigneur de Rizeis
conseiller au parlement de Paris en 1705, maître des requêtes en 1709, puis président au Grand Conseil en 1720
- 1719 Louis Claude Béchameil de Nointel (1682-1761)
marquis de Nointel, seigneur de Condé, Noyelles
substitut du procureur général du Parlement le , maître des Requêtes le , nommé intendant en Auvergne en 1714
- 1722 Marc-Antoine Turgot de Saint-Clair (-)
reçu conseiller au Grand Conseil en 1692, maître des requêtes en 1703, intendant à Riom en 1708, intendant à Moulins en 1714, maître des requêtes honoraire
- 1726 Philibert Orry (1688-1747)
comte de Vignory, seigneur de La Chapelle
il a commencé une carrière militaire et devint capitaine de cavalerie. Sur le conseil de son père, Jean Orry, il abandonne l'armée. Il se fit nommer conseiller au parlement de Metz, puis maître des requêtes t conseiller au Conseil de commerce en 1715. Il est ensuite intendant du Roussillon en 1727, puis intendant à Lille e 1730 avant d'être appelé par le cardinal de Fleury comme contrôleur général des finances entre 1730 et 1745, trésorier de l'ordre du Saint-Esprit, directeur général des bâtiments ; conseiller d'État. Il rétablit l'exposition de peinture et de sculpture de l'Académie qui avait été supprimée en 1714.
- 1731 François Richer d'Aube ( -)
seigneur d'Aube, de Drubec et autres lieux, petit-neveu de Fontenelle
commissaire au Conseil du commerce en 1720, puis intendant à Caen et maître des requêtes en 1722. Il publie l' «Essai sur les principes du droit et de la morale»
- 1736 Antoine Martin de Chaumont de la Galaizière
marquis de la Galaizière
- 1743 Jérôme Bignon de Blanzy (1698-1743)
chevalier, marquis de Blanzy, baron de Semoine
membre de Académie royale des inscriptions et médailles en 1742
Maître et garde de la bibliothèque du roi en survivance de l'abbé Bignon, son oncle, en 1722, puis en titre en 1741. Il est maître des Requêtes en 1719, intendant de La Rochelle en 1726, conseiller d'État le . Son frère cadet, Armand-Jérôme Bignon, lui succède le [2].
- 1765 Charles-Blaise Méliand ( -1768)
chevalier, seigneur de Toizy et de la Chapelle-Vendomoise
conseiller d'État
- 1785 Louis Lepeletier de Mortefontaine
marquis de Montmeillan, seigneur de Mortefontaine, Blacy et autres lieux
conseiller du roi, maître des requêtes
- 1790 Charles-Esprit-Marie de La Bourdonnaye de Blossac
il est le fils de Paul-Esprit-Marie de La Bourdonnaye de Blossac, intendant à Poitiers (1751-1784) dont il a été l'adjoint à partir de 1781

Notes et références

  1. Persée : Philippe Rosset, Les conseillers au Châtelet de Paris à la fin du XVIIe siècle (1661-1700) , p. 117-152, Bibliothèque de l'école des chartes, Année 1985, no 143-1
  2. Simone Balayé, La Bibliothèque nationale des origines à 1800, p. 231, Librairie Droz S.A., Genève, 1988 (ISBN 978-2-600-03643-6) Texte

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de la Picardie
  • Portail du droit français
  • Portail du royaume de France


Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.