Liste des seigneurs, comtes et ducs de Châteauroux

Vers 937, le seigneur Raoul, dit le Large, ou le Libéral, délaisse son palais de Déols, en raison de l’insécurité, ou pour doter l’abbaye Notre-Dame de Déols fondée en 917 par son père Ebbes (Ebbo) le Noble (?-935 ; x Hildegarde[1] ; Ebbes s'intitulait prince de Déols dans l'acte de fondation, comme avant lui son propre père, le prince Laune de Déols : ?-après 900 ; sa femme serait une Ramnulfide – Arsende – pour expliquer le prénom de leur fils, Ebbes assimilé à Ebles, qui évoque Ebles Manzer), et il fait bâtir une forteresse sur un coteau de la rive gauche de l’Indre. À partir de 1112, ce château fut nommé « château Raoul », en raison du prénom fréquent chez les seigneurs de Déols, qui se transforma en Châteauroux. À l’abri de cet emplacement fortifié naît une bourgade d’artisans et de commerçants. Les seigneurs de Châteauroux sont puissants : leur « principauté » couvre les deux tiers de l’actuel département de l’Indre ; au XIe siècle, ils ont leur propre monnayage.

Barons de Château-Raoul

Les premiers personnages ci-dessous sont donnés de père en fils

  • Raoul Ier de Déols, seigneur/prince de Déols et d'Issoudun, dit le Grand ou le Libéral (le Large) (915-952)
  • Raoul II de Déols, dit le Chauve (945-1012), x Ada
  • Eudes Ier, seigneur de Déols, Châteauroux et Issoudun, dit l'Ancien (980-1038) ; son frère Ebbes aurait fondé les seigneurs/princes de Charenton (mais cela est contesté, on donne plutôt aujourd'hui une origine bourguignonne/nivernaise ou bourbonnaise aux premiers Ebe de Charenton), et les barons de La Châtre.
  • Raoul III, seigneur de Déols et Châteauroux, dit le Prudent (1010-1052)
  • Raoul IV Thibaut (aussi appelé par erreur Raoul V, ce qui décale la numérotation ultérieure des Raoul de Déols-Châteauroux : Raoul V appelé Raoul VI, et Raoul VI appelé Raoul VII), seigneur de Déols et Châteauroux (1040-1099), x Adda ; son frère Eudes fonde les princes d'Issoudun
  • Raoul V, seigneur de Déols, dit le Vieil (1070-1128), x Béatrice
  • Ebbes II, seigneur de Déols et Châteauroux (1113-1160), x Denise d'Amboise fille de Sulpice II
  • Raoul VI, seigneur de Déols et Châteauroux (1148-1176), x 1° Adeline fille d'Archambaud III de Sully, et 2° Agnès de Charenton dame de Meillant, fille d'Eb(b)e III ou V de Charenton ;
  • Denise de Déols et Châteauroux (1173-1207), fille de Raoul VI et d'Agnès de Charenton, épouse 1° Baldwin/Baudouin de Reviers comte de Devon, 2° André Ier de Chauvigny (1150-1202) ; puis x 3° Guillaume Ier de Sancerre (sans postérité ; Meillant passe aux comtes de Sancerre par un autre biais : le comte Louis Ier est issu du 2e mariage de Guillaume Ier de Sancerre avec Marie de Charenton, fille d'Ebbes IV ou VI et nièce d'Agnès de Charenton) ;
  • Guillaume Ier de Chauvigny, fils de Denise et André de Chauvigny, seigneur de Châteauroux (1188-1233), x Blanche de Charenton ? ou plutôt x Blanche de Joigny fille du comte Guillaume Ier ;
    • Le frère cadet de Guillaume Ier, André (II) de Chauvigny, est la souche des barons de Levroux
      • < père de Jean Ier de Chauvigny-Levroux < lui-même père ou grand-père de Philippe Ier qui épouse son arrière-cousine Blanche de Beaujeu-Montpensier-Montferrand ci-dessus < d'où Blanche de Chauvigny dame de Levroux, femme de Guy II Le Bouteiller de Senlis d'Ermenonville
        • < leur fils Guy III sire d'Ermenonville et de Levroux < sa fille Blanche de Senlis, dame de Levroux, convole avec Imbaud du Peschin ci-dessous ;
  • Guillaume II de Chauvigny, fils de Guillaume Ier, seigneur de Châteauroux et Argenton (1224-1270), x Agathe/Agnès de Lusignan-la Marche fille d'Hugues X et de la comtesse-reine Isabelle
  • Guillaume III dit Dent de May, fils de Guillaume II, seigneur de Chauvigny et Châteauroux (1250-1322), x 1° Jeanne de Châtillon-St-Pol fille du comte Guy III et de Mathilde de Brabant ; x 2° Jeanne de Vendôme, peut-être fille du comte Jean V
  • André II ou III de Chauvigny dit le Sourd, baron de Châteauroux (1281-1356), fils de Guillaume III et Jeanne de Châtillon-St-Pol ; x Jeanne héritière des vicomtes de Brosse (branche aînée : Jeanne était la petite-fille du vicomte Hugues II et d'Isabelle de Déols ci-dessus, Hugues II étant le frère aîné de Roger de Brosse de Boussac)
  • Guy Ier de Chauvigny, vicomte de BrosseChaillac), baron de Châteauroux (1315-1365), x Blanche de Brosse de Boussac, fille du baron Louis Ier de Boussac, Huriel et Sainte-Sévère – fils du baron Pierre Ier de Boussac, lui-même fils de Roger de Brosse et Marguerite de Boussac ci-dessus – et de sa deuxième femme Jeanne de St-Vérain-des-Bois (-en-Puisaye) de Cézy (ou Cessy ?)
  • Guy II de Chauvigny, vicomte de Brosse, baron de Châteauroux (1357-1422), x Antoinette de Damas de Couzan/Cousan (St-Georges, Sail) fille de Guy IV Damas
  • Guy III de Chauvigny (1407-1483), vicomte de Brosse et de Dun-le-Pulteau, baron de Châteauroux, seigneur de La Châtre (et La Châtre), d’Argenton, de Cluis et de Saint-Chartier, époux de Catherine fille de Jean de Laval-Montfort ; Guy III avait pour frère et sœurs :
  • Antoinette de Chauvigny, dame de Châteauroux et vicomtesse de Brosse (1435-1473), fille de Guy III et Catherine de Laval, épouse Hardouin IX baron de Maillé (~1415-1487), d'où :
  • le frère d'Antoinette, François de Chauvigny (vers 1430-1491, fils de Guy III), s'intitule aussi vicomte de Brosse, x Jeanne de Montmorency-Laval dame de Rais, de Machecoul et de La Suze, fille de René de Laval de Rais et nièce du maréchal Gilles, d'où :

Le Charles VIII érige la seigneurie de Château-Raoul en comté, en faveur de Jean V d'Aumont époux de Françoise de Maillé, sœur d'Hardouin X et de François vicomte de Brosse, fille d'Hardouin IX et d'Antoinette de Chauvigny-Châteauroux ci-dessus[2]

Comtes de Château-Raoul

Ducs de Châteauroux

Sources

  • Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire ...: Volume 5 - François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier - 1864 -

Notes et références

  1. Liste des seigneurs de Déols de la Foundation for Medieval Genealogy (en), site fmg.ac.
  2. Dictionnaire de la noblesse - page 13
  • Portail du Berry
  • Portail du royaume de France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.