Liste des vice-rois de Nouvelle-Grenade

Le vice-roi de Nouvelle-Grenade est la personne chargée d'administrer, au nom du roi d'Espagne, la Nouvelle-Grenade, correspondant approximativement aux actuels États de Colombie, du Panamá, de l'Équateur et du Venezuela (dont fait alors partie la Guayana Esequiba, qui constitue aujourd'hui la moitié occidentale du Guyana, et l'île de Trinidad, aujourd'hui l'une des deux îles constituant Trinidad-et-Tobago). Le Venezuela est séparé de la vice-royauté en 1777 à la suite de la création de la Capitainerie générale du Venezuela.

Situation de la vice-royauté de Nouvelle-Grenade vers 1770.

Le vice-roi (ou vicaire du roi) remplit des fonctions protocolaires et agit comme la direction locale de l'administration publique, à divers degrés d'autonomie du fait que les décisions sur les territoires d'outre-mer ont été prises lors du Conseil des Indes qui s'est réuni à la Cour du roi. L'autonomie du vice-roi, en réalité, compte tenu de la distance entre l'Amérique et l'Espagne, fait de lui un personnage très puissant, limitée seulement par son mandat temporaire. Pour les Bourbons, les vice-rois étaient de préférence de la classe moyenne, habituellement des fonctionnaires qui étaient aussi juristes.

Contexte

La vice-royauté de Nouvelle-Grenade est créée par la Real cédula du roi Philippe V d'Espagne le , dans le cadre de la nouvelle politique des Bourbons, et suspendue en 1724, pour des problèmes financiers. Elle est réinstaurée en 1739, et définitivement supprimée avec l'indépendance de la Colombie et du Venezuela et la création de la Grande Colombie en 1821. Avant sa création et entre 1724 et 1739, le territoire fait partie de la Vice-royauté du Pérou.

Liste

Vice-roiPériodePortrait
Antonio Ignacio de la Pedrosa y Guerrero[1]
Jorge de Villalonga[2]
Sebastián de Eslava

José Alfonso Pizarro
José Solís Folch de Cardona
Pedro Messía de la Cerda17611772
Manuel Guirior17721776
Manuel Antonio Flórez1776
Juan de Torrezar Díaz Pimienta
Antonio Caballero y Góngora17821789
Francisco Gil de Taboada1789
José Manuel de Ezpeleta17891797
Pedro Mendinueta y Múzquiz17971803
Antonio José Amar y Borbón18031810
Francisco Javier Venegas[3],[4]1810
Benito Pérez Brito18121813
Francisco Montalvo y Ambulodi18131818
Juan de Sámano18181819
Juan de la Cruz Mourgeón18191821

Notes et références

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Anexo:Virreyes de Nueva Granada » (voir la liste des auteurs).
  1. Gouverne comme vice-roi sans en avoir formellement le titre.
  2. En 1723, la vice-royauté a été dissoute. Son gouvernement est revenu à la présidence du Royaume de Nouvelle-Grenade, qui faisait partie de la vice-royauté du Pérou, jusqu'à sa restauration en 1739.
  3. Francisco Javier Venegas est nommé vice-roi le 2 février 1810, a conservé ce titre jusqu'en août 1810, lorsque Don Benito Pérez Brito est nommé vice-roi. Francisco Javier Venegas n'a jamais voyagé en Amérique pour occuper le poste.
  4. (es) Barrera Monroy, Eduardo, Virreyes de la Nueva Granada, Biblioteca Luis Ángel Arango

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Espagne
  • Portail de la Colombie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.