Louis-Marie Pouka

Louis-Marie Pouka-M'bague, né le à Kahn (Massock-Songloulou) dans le département de la Sanaga-Maritime et décédé le , est un fonctionnaire et écrivain camerounais, l’un des pionniers de la poésie camerounaise de langue française[1], après Isaac Moumé Etia.

Biographie

Sélection d'œuvres

  • « Les Bassa du Cameroun », in Cahiers d'Outre-Mer, 1950, volume 3, p. 153-166, [lire en ligne]
  • Poèmes ; Les rêveries tumultueuses ; Les amours illusoires ; Les Poukaiades ; Pêle-mêle, Editions Lumen, Yaoundé, 1954
  • Les Étapes vers l'indépendance du Cameroun, Impr. générale du Sud-Ouest, Bergerac, 1959

Notes et références

  1. Patrice Kayo, Louis-Marie Pouka : pionnier de la poésie camerounaise de langue française, Éditions Ifrikiya, 2009, 119 p. (ISBN 9789956473038)

Annexes

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Cameroun
  • Portail de la littérature francophone
  • Portail de la poésie
  • Portail Bassa
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.