Louis Jehotte

Louis Jehotte (dont le nom s'écrit avec un e muet) né à Liège le décédé à Bruxelles le , est un sculpteur belge.

Louis Jehotte
Naissance
Décès
(à 80 ans)
Bruxelles
Nationalité
Activité
Lieux de travail

Biographie

Son père, Léonard Jehotte (1772 - 1851), était graveur auprès de la Monnaie de Liège.

Louis Jehotte se forme d'abord à l'Académie de Dessin de Liège où il étudie sous François Joseph Dewandre. Il continue sa formation à Paris, puis à Florence et Rome où il séjourne de 1824 à 1829 grâce à une bourse de la fondation Lambert Darchis ; il y travaille dans les ateliers de Mathieu Kessels et de Bertel Thorvaldsen. Rentré dans sa patrie, il enseigna à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, où il succéda à Gilles-Lambert Godecharle.

Il fit partie de la franc-maçonnerie, loge à Bruxelles.

Il publie avec son ami André van Hasselt une étude intitulée Charlemagne et le Pays de Liège qui tend a démontrer les origines liégeoises de Charlemagne.

Caïn maudit, devant le Palais des Académies à Bruxelles (1850) par Jehotte

Son œuvre

Statue équestre de Charlemagne à Liège, boulevard d'Avroy (1867) par Jéhotte

Annexes

Bibliographie

  • Pierre Colman, "La statue équestre de Charlemagne, œuvre maîtresse de Louis Jéhotte, monumentale pomme de discorde", dans Mosaïque. Hommages à Pierre Somville, dir. Joseph Denooz, V. Dortu et Rudy Steinmetz, Liège, 2007, p. 7-18. (Le nom y est écrit erronément avec un é accentué).
  • Jean Puraye, La Fondation Lambert Darchis à Rome, Liège, 1993, p. 295.
  • Alain Dierkens, "Le Moyen Âge dans l'art belge du XIXe siècle. I. La statue équestre de Charlemagne par Louis Jéhotte (Liège, 1868)", dans Annales d'histoire de l'art et d'archéologie de l'ULB, vol. IX, 1987, p. 115-130.(Le nom y est écrit erronément avec un é accentué).
  • Thieme-Becker, Allgemeines Künstlerlexikon, Vol. 18, 1925, p. 494.

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de Liège
  • Portail de la Belgique
  • Portail de la sculpture
  • Portail du XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.