Louis Laget

Jacques, Louis Laget est un homme politique français, né le à Meyrueis (Lozère) et mort le à Nîmes (Gard).

Pour les articles homonymes, voir Laget.
Louis Laget
Fonctions
Président du conseil général du Gard
-
Sénateur
Gard
-
Président du conseil général du Gard
-
Député
Gard
-
Conseiller général
Canton de Saint-Hippolyte-du-Fort
-
Octavien Durant (d)
Préfet du Gard
-
Conseiller général
Canton de Nîmes-1
-
Pierre Costecale (d)
Bâtonnier de l'ordre des avocats de Nîmes (d)
-
Jules Redon (d)
Léon Penchinat (d)
Sous-préfet d'Uzès
Aubin de Saulxures (d)
Allut (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par
Archives nationales (F/1bI/166/6)

Biographie

Après le coup d'État du 2 décembre 1851, il est condamné à la déportation en Algérie[1].

Il exerça la profession d'avocat, fut bâtonnier de l'ordre des avocats de Nîmes (1862-1864) et fit carrière dans le corps préfectoral. Parallèlement, il fut notamment député et sénateur du Gard, siégeant sur les bancs de l'Union républicaine. Il décède en exercice en 1882.

Détail des mandats

Carrière préfectorale

Œuvres

  • Théorie du Code pénal espagnol comparée avec la législation française, coécrit avec Frédéric Laget-Valdeson, 1860
  • Essai sur la condition juridique des Français en Égypte, publié en 1891

Références

Liens externes

Sources

  • Portail de la politique française
  • Portail du droit français
  • Portail du Gard
  • Portail de la Lozère et du Gévaudan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.