Lucien Nonguet

Lucien Henri Nonguet, né le à Poitiers et mort le à Fay-aux-Loges[1] (Loiret), est un acteur, réalisateur et scénariste français.

Lucien Nonguet
Biographie
Naissance
Décès
(à 86 ans)
Fay-aux-Loges
Nationalité
Activités
Scénariste, metteur en scène, acteur, réalisateur

Biographie

Fils de l'artiste dramatique Josué Nonguet (1831-1881), Lucien Nonguet fut d'abord acteur et directeur de figuration au théâtre, entre autres au Châtelet et à l'Ambigu[2], avant d'entrer en 1902 dans la société de Charles Pathé également comme directeur de figuration. Cette fonction qui consistait au théâtre à recruter et à diriger des acteurs pour les besoins d'une pièce, va devenir au début du cinéma la préfiguration du métier de metteur en scène. C'est ainsi qu'avec Ferdinand Zecca, il va devenir l'un des premiers réalisateurs attitrés de la firme Pathé. Il a notamment dirigé plusieurs courts-métrages avec Max Linder qu'il avait remarqué comme comédien au théâtre des Variétés.

En 1920, Lucien Nonguet quitte les plateaux de cinéma pour devenir exploitant de salle en reprenant l'Alhambra-Saint-Ouen[3],[4]. Il fera partie de l'Amicale des Directeurs de Cinémas dès sa constitution en 1927[5] et deviendra l'un des vice-présidents du Syndicat National de l'Exploitation Cinématograhique (S.N.E.C.) en 1930[6].

Filmographie

comme réalisateur

Série Max, avec Max Linder dans le rôle-titre 
Série Gontran, avec René Gréhan dans le rôle-titre 
  • 1905 : Gontran pompier
  • 1911 : Express-Union
  • 1911 : Gontran a peur du choléra
  • 1911 : Gontran à la recherche d'une profession
  • 1911 : Gontran a le coup de foudre, scénario de Maurice Kéroul
  • 1911 : Gontran fiancé courageux
  • 1911 : Le Pardessus de l'oncle
  • 1912 : Gontran chauve par amour
  • 1912 : Gontran a volé un enfant
  • 1913 : Gontran flirte malgré lui, scénario de Maurice Kéroul
  • 1913 : Gontran a deux vocations
  • 1913 : Gontran a le pouvoir des puces
  • 1913 : Gontran combat l'oisiveté
  • 1913 : Gontran fait des conquêtes
  • 1913 : Gontran médecin de service
  • 1913 : Gontran et le billet gratuit

comme scénariste

  • 1904 : Christophe Colomb
  • 1919 : Les Trois potards
  • 1919 : Frédy chef costumier
  • 1920 : Une institution modèle

Références

Liens externes

  • Portail du cinéma français
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.