Lucrezia Barberini

Lucrezia Barberini (née à Rome le et morte à Modène le ) est une noble italienne et duchesse de Modène. Née dans la famille Barberini, elle est la dernière épouse de Francesco I d'Este, duc de Modène .

Lucrezia Barberini
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
(à 70 ans)
Modène
Sépulture
Activité
Aristocrate
Père
Mère
Anna Colonna (en)
Fratrie
Carlo Barberini
Maffeo Barberini (en)
Conjoint
Enfant
Autres informations
Religion
blason

Biographie

Lucrezia Barberini est l'aînée de cinq enfants de Taddeo Barberini, prince de Palestrina, et de sa femme Anna Colonna, fille de Filippo Colonna, prince de Paliano[1]. Elle est la sœur de Maffeo Barberini et du cardinal Carlo Barberini et la grande-nièce du pape Urbain VIII. Ses oncles comprennent trois cardinaux; Francesco Barberini, Antonio Barberini et Girolamo Colonna[2].

Son cousin Lorenzo Onofrio Colonna, prince de Paliano, est le mari de Marie Mancini, nièce du  cardinal Jules Mazarin.

Le , elle épouse Francesco I d'Este, duc de Modène [3] et est la mère de Rinaldo d'Este qui succède à son père comme duc de Modène. Le couple s'est marié à Loreto dans les Marches à la basilique della Santa Casa. À bien des égards, le mariage représentait une trêve attendue de longue date entre la maison d'Este et les Barberini qui s'étaient affrontés pendant la première guerre de Castro[4]. Francesco s'était en effet battu aux côtés de son père contre les troupes de Taddeo Barberini.

Ils eurent un fils, Rinaldo d'Este, Duc de Modène , qui épousa Charlotte de Brunswick-Lüneburg .

Liens externes

Références

  1. Famille Barberini
  2. (it) Grazia Biondi, « Lucrezia Barberini duchessa di Modena », sur treccani.it, (consulté le 16 janvier 2019).
  3. Papal Genealogy: The Families And Descendants Of The Popes by George L. Williams (McFarland, 2004)
  4. Penny cyclopaedia of the Society for the diffusion of useful knowledge, Volume 3 (C. Knight, 1835)
  • Portail de l’histoire
  • Portail de l’Italie
  • Portail du XVIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.