Lucy Lippard

Lucy R. Lippard est une écrivaine, activiste et conservatrice américaine. Lippard est l'une des premières historiennes de l'art à reconnaitre la dématérialisation à l’œuvre dans l'art conceptuel et est l'une des figures de proue de l'art féministe. Elle est l'auteure de 21 livres sur l'art contemporain et est récipiendaire de multiples prix et distinctions de la part de critiques et d'associations artistiques.

Lucy Lippard
Biographie
Naissance
Nationalité
Domiciles
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Semiotext(e) (en)
Distinctions
Liste détaillée
Bourse Guggenheim ()
Distinguished Service to the Visual Arts Award (d) ()
Women's Caucus for Art Lifetime Achievement Award (en) ()
CAA Award for Distinction (d) ()

Vie et œuvre

Lucy R. Lippard naît à New York en 1937. Elle s'inscrit à l'Abbot Academy en 1952 et obtient un baccalauréat universitaire au Smith College, puis elle travaille avec l'American Friends Service Committee dans un village mexicain. En 1962, elle obtient son diplôme de maîtrise en histoire de l'art de l'Institute of Fine Arts de l'université de New York[1].

Depuis 1966, Lippard a publié une vingtaine de livres incluant un roman, sur des sujets tels que le féminisme, l'art et la politique[1]. En 2012, le Brooklyn Museum organise une exposition intitulée Six Years[2] basée sur son livre précurseur Six Years: The Dematerialization of the Art Object. L'exposition met l'accent sur le rôle crucial de son œuvre comme point de départ de la réflexion sur l'art conceptuel, dès son émergence, en démontrant son importance dans la compréhension de cette période de production artistique et critique. Dans cette réflexion sur l'art conceptuel elle avait été accompagnée par Mierle Laderman Ukeles dans le domaine des tâches ménagères[3]. Sa recherche sur le développement de la dématérialisation de l'œuvre d'art constitue un fondement de l'histoire de l'art contemporain.

Elle est cofondatrice de Printed Matter, Inc (une librairie spécialisée sur les livres d'artistes à New York), du Heresies Collective, du Political Art Documentation/Distribution (PAD/D), du « Artists Call Against U.S. Intervention in Central America » et d'autres organisations d'artistes. Elle a été commissaire de plus de 50 expositions et est également performeuse, auteure de bandes-dessinées, impliquée dans le guerrilla theater et éditrice de plusieurs publications, parmi les plus récentes La Puente de Galisteo dans sa commune de Galisteo, New Mexico[4]. Elle a injecté du politique dans l'esthétique et rejette le désintérêt pour l'activisme éthique.[pas clair][réf. nécessaire].

Prix et récompenses

Elle reçoit la Bourse Guggenheim en 1968, le prix Frank Jewett Mather pour la critique du College Art Association en 1975[5], ainsi que deux bourses du National Endowment for the Arts en critique d'art. Elle a écrit pour des magazines tels que Art in America, The Village Voice, In These Times et Z Magazine. En 2007, Lippard reçoit un doctorat honoris cause de beaux-arts du Nova Scotia College of Art and Design (NSCAD University). Elle est récompensée à deux reprises par le College Art Association : en 2012 comme récipiendaire du Distinguished Feminist Award[6] et en 2015 du Distinguished Lifetime Achievement Award for Writing on Art[7]. Elle reçoit un doctorat honoris cause du Otis College of Art and Design de Los Angeles en 2013[1].

Ouvrages et publications

  • On the beaten track: tourism, art and place. New York: New Press. 1999.
  • The Lure of the Local: Senses of Place in a Multicentered Society. New York: New Press. 1998.
  • Mixed blessings: new art in a multicultural America. New York: Pantheon Books. 1990.
  • A different war: Vietnam in art. Bellingham, Wash: Whatcom Museum of History and Art. 1990.
  • Get the message?: a decade of art for social change. New York: E.P. Dutton. 1984
  • Overlay: contemporary art and the art of prehistory. New York: Pantheon Books. 1983
  • Eva Hesse. New York: New York University Press. 1976.
  • From the center: feminist essays on women's art. New York: Dutton. 1976.
  • Six years: the dematerialization of the art object from 1966 to 1972; a cross-reference book of information on some esthetic boundaries. New York: Praeger. 1973.
  • Changing: essays in art criticism. New York: Dutton. 1971.
  • Surrealists on art. Englewood Cliffs, N.J.: Prentice-Hall. 1970.
  • Pop art. New York: Praeger. 1966.
  • « Ce qui a changé depuis ‘Changing' » (1976), « Sujet tabou » (1980), « Un changement radical : la contribution du féminisme à l'art des années 1970 » (1980), in Fabienne Dumont (éd.), La rébellion du Deuxième Sexe – L’histoire de l’art au crible des théories féministes anglo-américaines (1970-2000), Paris, Les presses du réel, 2011, (ISBN 978-2-84066-355-3).

Expositions

  • Seattle World's Fair Pavilion,
  • Vancouver Art Gallery, 1969
  • Centro de Arte e Communicion, Buenos Aires, 1971
  • Valencia, CA, travelling throughout US and Europe, 1973-1974[8],[9]

Couverture médiatique

  • Parallaxis: fifty-five points to view : a conversation with Lucy R. Lippard and Rina Swentzell. (1996) Denver, CO : Western States Arts Federation.
  • From Conceptualism to Feminism: Lucy Lippard's Numbers Shows 1969-74. Afterall Books.

Références

  1. « Pioneering Author, Activist, Critic, and Curator Lucy Lippard to Receive Honorary Degree », sur OTIS College of Art and Design (consulté le 13 février 2015)
  2. "Six Years": Lucy R. Lippard and the Emergence of Conceptual Art"
  3. Mathilde Sauzet, « Sanitation Mierle Laderman Ukeles : l’art de la maintenance », Strabic, (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2018)
  4. Finding Aid to the Lucy R. Lippard Papers, 1940s-2006, Archives of American Art, Smithsonian Institution. Retrieved 4 Nov 2013.
  5. « Awards », The College Art Association (consulté le 11 octobre 2010)
  6. « Recipients of the 2012 Awards for Distinction », Awards, College Art Association (consulté le 18 octobre 2012)
  7. « Recipients of the 2015 Awards for Distinction », Awards, College Art Association (consulté le 25 février 2015)
  8. "Process of Attrition: AMARCORD:Number Shows". Retrieved 9 January 2014.
  9. "From Conceptualism to Feminism." Afterall Book Review.

Liens externes

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Lucy R. Lippard » (voir la liste des auteurs).
    • Portail des arts
    • Portail de l’histoire de l’art
    • Portail de l’art contemporain
    • Portail des femmes et du féminisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.