Luigi Radice

Luigi Radice, né le à Cesano Maderno (Italie) et mort à Turin (Italie) le [2], est un footballeur italien, évoluant au poste de latéral gauche. Au cours de sa carrière, il évolue à l'AC Milan, à l'US Triestina et au Calcio Padoue ainsi qu'en équipe d'Italie.

Pour les articles homonymes, voir Radice.

Luigi Radice

Luigi Radice en 1962.
Biographie
Nationalité Italien
Naissance
Lieu Cesano Maderno (Italie)
Décès (à 83 ans)
Lieu Turin (Italie)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 1955-1965
Poste Latéral gauche
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1955-1959 AC Milan 25 (0)
1959-1960 US Triestina 31 (0)
1960-1961 Calcio Padoue 24 (0)
1961-1965 AC Milan 61 (1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1962 Italie 5 (0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1966-1968 AC Monza Brianz
1968-1969 FC Trévise
1969-1971 AC Monza Brianz
1972-1973 AC Cesena
1973-1974 AC Fiorentina
1975 Cagliari
1975-1980 Torino FC
1980-1981 Bologne FC
1981-1982 AC Milan
1983 AS Bari
1983-1984 Inter Milan
1984-1989 Torino FC
1989-1990 AS Rome
1990-1991 Bologne FC
1991-1993 AC Fiorentina
1993 Cagliari Calcio
1995-1996 Genoa CFC
1997 AC Monza Brianz
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Il ne marque aucun but lors de ses cinq sélections avec l'équipe d'Italie en 1962. Il participe à la Coupe du monde de football en 1962 avec l'Italie. Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur.

Biographie

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Luigi Radice a grandi dans la pépinière de l' AC Milan et fait ses débuts dans l'équipe première lors de la saison 1955-1556. Peu d'apparitions au crédit, mais trois scudetti dans les quatre premières années puis les prêts à la Triestina et Padoue. En 1963 il remporte avec les « rossoneri » la Coupe d'Europe des champions, premier succès italien dans la plus importante compétition européenne pour clubs. Après une grave blessure, il se retire à l'âge de trente ans et commence en 1966-1967 une carrière d'entraîneur, sur le banc de Monza. Promu en Serie A avec Cesena, en 1972-1973. En 1976, il devient entraîneur du Torino, remportant avec ce club le premier Championnat italien après la tragédie du Grand Turin. Il a terminé sa carrière sur le banc de Monza, qui lui a valu d'être promu en Serie B à la fin de la saison 1996-1997. Les dernières années de sa vie sont marquées par la maladie d'Alzheimer[3].

Carrière de joueur

Palmarès de joueur

En équipe nationale

Avec l'AC Milan

Carrière d'entraîneur

Palmarès d'entraîneur

Avec le Torino

Avec Monza

Distinctions individuelles

Notes et références

  1. (en) « Fiche de Luigi Radice », sur national-football-teams.com
  2. (it) « Radice, Cairo: "Un grandissimo della storia del Toro" », sur La Gazzetta dello Sport, (consulté le 7 décembre 2018).
  3. (it) 7 décembre 2018, « Gigi Radice è morto: vinse quattro scudetti con Milan e Torino », sur La Gazzetta dello Sport (consulté le 7 décembre 2018).
  4. « Fiche de Luigi Radice », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.